Marketing social ou médias sociaux : héros recherchés!

Alors que la guerre pour votre attention se poursuit sans relâche, la guérilla marketing elle aussi fait rage. Entre des marketeurs sans foi, ni loi et des fournisseurs Web toujours de plus en plus gourmands (Google, Facebook, Twitter et LinkedIn en tête de lice), les règles du jeu changent plus vite que nous sommes capables de les absorber. Malgré les dernières statistiques du CEFRIO qui révèle que seulement 15% des entreprises québécoises ont joint la conversation via les médias sociaux, nous sommes déjà à une prochaine génération des médias sociaux : le marketing social. Pour certains, les médias sociaux représentent une option « gratuite » pour écoeurer… oups le mot est un peu dur…. Disons pour solliciter davantage leurs clients potentiels. En fait, dernière ce mot « écoeurer » se cache le plus grand danger de joindre les médias sociaux sans joindre la conversation. C’est pourquoi les entreprises doivent viser un marketing social plutôt qu’une simple incursion dans les médias sociaux.

L’attitude sociale et la générosité requise

Pour réussir dans le marketing social, il faut une attitude sociale. Moi, j’appelle cela de la Présence. Avoir une idée réelle de ce qui intéresse nos clients potentiels et comment les aider dans leurs défis quotidiens relève plus d’une véritable générosité que de l’approche typique des marketeurs d’antan. Pour réussir dans cette réalité « sociale », il faut cesser de pousser des messages et des offres et il faut donner pour recevoir. Nous parlons aussi de Branding social, car votre marque est en mode de séduction continue et interactive avec vos clients potentiels. Mais faut-il rappeler que d’autres le sont aussi. C’est donc dans un véritable chaos publicitaire que nous vivons. Je ne peux même plus jouer, regarder la WebTV ou lire des murs de publications dans le Web sans être envahie de publicités. Si c’est vrai qu’il n’y a rien de gratuit dans ce bas monde et surtout pas dans le Web (voir quelques articles à ce sujet), de grâce cessez tout de même de prendre les internautes comme des cibles à publicité. Nous devenons tous téflon face à l’overdose de stimuli publicitaire et l’effet pourrait bien être notre désistement des plateformes qui en abusent. Pensons à YouTube qui envahit maintenant les vidéos de publicités. Déplaisant vous dites? Et comment! Je cherche une autre solution pour diffuser mes vidéos. Enfin, il est plus que temps de réfléchir à la définition du mot « pertinent » dans vos stratégies publicitaires.

Héros des temps modernes : opportunité extraordinaire pour les entreprises

Tout le monde se réveille en ce moment d’une forme de léthargie ou d’aveuglement collectif. Les « Enron », « Norbourg », « Accurso », « Lance Amstrong », « Gilles Vaillancourt » de ce monde et j’en passe (trop c’est comme pas assez) nous renvoient l’image d’héros déchus qui nous rappelle que derrière chaque grand homme ou grande entreprise se cache peut-être un sombre secret. Enfin, nous serons dorénavant sceptiques face à tous ces emblèmes de réussite. Mais voilà une opportunité en or pour les entreprises qui souhaitent devenir de véritables alliés de leurs clients. Nous sommes cruellement en manque de héros et notre cynisme collectif, nous amène à douter de tout et de tout le monde. Comment alors renverser la vapeur de la désillusion? Cessez d’abord de diffuser des annonces et diffusez des contenus pertinents. Visez le partage de vos connaissances (si vous en avez) et devenez diffuseur de savoir. Intéressez-vous plus à ce que vos clients font, qu’à ce que vous pouvez leur vendre. Pensez à donner du temps, des ressources, des idées, des outils, etc. … Enfin tout ce qui pourrait aider vos clients potentiels ou actuels à vous traiter comme des héros. Je vous invite à lire ou relire mon article sur les actes de bonté surprises : une tendance soulevée par Trendwatching en 2011 qui donne des idées pour cultiver la générosité.

Pyramide des contenus : un art à développer

Parallèlement à votre attitude sociale, vous devez également développer une compétence sociale. Cela inclut la compréhension du partage et de la diffusion des contenus pertinents dans les médias sociaux. Cela doit impérativement être partie intégrante de vos plans marketing. La création de contenus pertinents et l’art de sa diffusion sont clés dans la réussite du marketing social. C’est aussi la base de la réussite dans le référencement naturel. Je vous ai inclus ici, la pyramide de diffusion par type de contenus suggérée par The Content Marketing Institute. Ils appellent cela le mix contenu. Disons que cela rappelle le mix média et les marketeurs devraient s’y retrouver. Remarquez qu’en tête de la pyramide, divertir est suggéré une fois par mois. Lorsque je regarde certains réseauteurs, je pense que cette pyramide est inversée la plupart du temps. Cela étant dit, la gestion et la production des contenus sont maintenant tout sauf une improvisation.

Avez-vous le goût de devenir le héros de vos clients? C’est la 1re condition pour réussir votre marketing social!

Connaissez-vous des héros parmi vos entreprises préférées?

PS Déjà mon 200ème article! Merci pour votre lectorat!

Sylvie Bédard

11 réflexions sur “Marketing social ou médias sociaux : héros recherchés!

  1. Pingback: Redéfinir l’expression « lavage de cerveau » : de la tentation à l’intention! | Sylvie Bédard – La vie 2.0

  2. Pingback: La Présence en affaires : retrouver son âme d’enfant! | Sylvie Bédard – La vie 2.0

  3. Pingback: Le « showrooming » et le « pretailing » redéfinissent le processus d’achat! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  4. Pingback: Lorsque la communication déraille: savoir gérer son image à l’ère des médias sociaux! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  5. Pingback: La face cachée du référencement : entre "backlinks" et éthique! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  6. Pingback: Entre savoir-faire et savoir dire : quel est votre savoir-être organisationnel ? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  7. Pingback: Le marketing omnicanaux (omnichannel) ou tout simplement la RELACTION? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  8. Pingback: Les clients n’ont pas toujours raison: savoir renoncer! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  9. Pingback: Au-delà de l’information, il faut plus de recommandations! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  10. Pingback: Êtes-vous un preneur, un donneur ou un échangeur? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  11. Pingback: Laissez-vous une belle marque? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s