Marketing social ou médias sociaux : héros recherchés!

Alors que la guerre pour votre attention se poursuit sans relâche, la guérilla marketing elle aussi fait rage. Entre des marketeurs sans foi, ni loi et des fournisseurs Web toujours de plus en plus gourmands (Google, Facebook, Twitter et LinkedIn en tête de lice), les règles du jeu changent plus vite que nous sommes capables de les absorber. Malgré les dernières statistiques du CEFRIO qui révèle que seulement 15% des entreprises québécoises ont joint la conversation via les médias sociaux, nous sommes déjà à une prochaine génération des médias sociaux : le marketing social. Pour certains, les médias sociaux représentent une option « gratuite » pour écoeurer… oups le mot est un peu dur…. Disons pour solliciter davantage leurs clients potentiels. En fait, dernière ce mot « écoeurer » se cache le plus grand danger de joindre les médias sociaux sans joindre la conversation. C’est pourquoi les entreprises doivent viser un marketing social plutôt qu’une simple incursion dans les médias sociaux.

L’attitude sociale et la générosité requise

Pour réussir dans le marketing social, il faut une attitude sociale. Moi, j’appelle cela de la Présence. Avoir une idée réelle de ce qui intéresse nos clients potentiels et comment les aider dans leurs défis quotidiens relève plus d’une véritable générosité que de l’approche typique des marketeurs d’antan. Pour réussir dans cette réalité « sociale », Lire la suite

Un océan de confiance pour 2009!

logofinalsbUne autre année vient de s’envoler. Nous abordons déjà la dernière année d’une décennie qui a passé plus vite que l’éclair. Il me semble hier encore que la planète entière retenait son souffle pour le passage à l’an 2000. Année charnière qui allait faire naître le concept de la paranoïa numérique avec le fameux bug de l’an 2000. Même les plus sceptiques allaient reporter leur voyage afin d’éviter d’être en plein vol lors du passage au fameux 2-0-0-0. Dieu sait (nous aussi) que les informaticiens et les compagnies de TI ont fait leurs choux gras de cette panacée. Le pire c’est que nous ne saurons jamais si c’est 10 ou 50 ou 100% des efforts qui furent utiles et justifiés. Il faut faire confiance aux jugements des experts… Oups…un gros mot: Confiance! Trouvez-vous cela facile de faire confiance depuis un certain temps? Lire la suite