Le marketing de peur: le « darketing » et les 7 péchés capitaux!

Le darketing mise donc sur les peurs des consommateurs en proposant d’abord des solutions à des problèmes ou des risques, quoique potentiellement réels, mais qui souvent au final qui résident plus dans l’imaginaire. Les marques de sens offrent plutôt des produits et services qui répondent un réel besoin.

comparateurs-PRIX

Le monde des comparateurs de prix atteint l’univers du service marketing!

Qui n’a pas déjà utilisé les comparateurs de prix pour un voyage ou pour trouver un hôtel à bas prix, peut-être pour une prime d’assurance, ou pour trouver un entrepreneur en construction? C’est le paradis en tous points, car ces services ne coûtent rien aux consommateurs, mais on ne peut pas en dire autant pour les fournisseurs.

L’évitement publicitaire : la guerre de l’attention en phase de panique!

Le discours est peut-être connu sur la guerre de l’attention et les défis soulevés, mais ce qui est moins connu est sans doute le chemin à suivre. Justement sur ce que j’appelle les recettes éprouvées, le chemin est pavé de pièges et d’embûches.

gratuité des médias sociaux

Le prix de la gratuité : votre vie privée et votre sécurité!

J’espère que ce billet vous donnera envie d’être plus vigilant avant de donner votre accord en échange de pseudo gratuités. Surtout, vous découvrirez comment déjouer un peu mieux les voleurs de données personnelles.

L’internaute publiphobe et la publicité en crise!

Beau sujet la peur pour cette veille de l'Halloween. Il se dépense au-delà de 500 milliards de dollars en publicité par année dans le monde pour nous convaincre de consommer. De cette somme, la portion investie dans le Web est maintenant de plus du tiers globalement. Disons-le, nous sommes noyés de publicité dans notre quotidien. … Lire la suite L’internaute publiphobe et la publicité en crise!

Le marketing d’affiliation se fait attendre dans les entreprises d’ici!

On se demande pourquoi le principe d’affiliation ne gagne pas le cœur des entreprises d’ici. Le principe de donner une commission pour une vente, ou un clic, et ce pendant une durée qui peut s’étendre aussi loin que 90 jours après le 1er clic, ne semble pas prendre la place qu’il devrait