Le référencement conversationnel: préparez-vous à l’ère ATAWADAC!

seo-conversationnelOui, encore des nouveautés en matière de référencement pour nous tenir très occupé au cours des prochains mois. Précisions d’abord que le référencement conversationnel, ou vocal, fait référence (littéralement) aux recherches vocales que nous effectuons avec les outils de reconnaissance vocale tels que Siri dans l’univers Mac par exemple. C’est une méthode de recherche qui connaît une croissance soutenue, et l’avenir semble rose pour cette façon de troquer le clavier pour une conversation avec l’avatar de votre mobile. Selon Google, déjà 55% des ados, et 41% des adultes utilisent la reconnaissance vocale quotidiennement. Alors, il semble donc plus que normal que la façon dont les recherches sont faites dans les moteurs de recherche évolue dans une direction qui sera imitée sur le langage humain. C’est d’ailleurs la meilleure façon de faire un titre optimisé pour le SEO (Search Engine Optimization) en texte, poser une question avec les mots clés pertinents. Une suite logique, ou un avant-goût sur les recherches intuitives qui ont de la mémoire par ailleurs. Finalement, les internautes cherchent comme ils parlent, point final. Google et compagnie l’ont bien compris.

La reconnaissance vocale et la nouvelle réalité ATAWADAC

Régine van Heems, professeure agrégée et directrice de l’Observatoire du Cross-Canal et Commerce Connecté, nous rappelle que les comportements des clients ont plus changé en 20 ans qu’en 20 siècles. Pour rejoindre vos clients, vous devez adopter une philosophie de service omnicanal « ATAWADAC » (Any Time, AnyWhere, Any Device, Any Content). C’est une réalité depuis longtemps répétée aux décideurs: vous devez être aussi ubiquitaire que vos clients le sont. Selon ma philosophie axée sur la Présence, je dis: vous devez être là où votre client vous cherche, et non partout, où il ne veut pas vous voir! Tout un contrat certes, mais une nouvelle réalité incontournable. Si ce n’était que ça, l’adaptation serait plus facile. Mais non, il faut ajouter à cette nouvelle réalité le « Any Way » qui pourrait finalement résumer le ATAWADAC par AW. Lire la suite

La technique des blogueurs invités pour votre référencement naturel (SEO)

BLOGUEUR INVITÉ-GUEST-POSTINGSi votre visibilité vous tient à cœur, cet article est pour vous. À l’heure des difficultés de plus en plus grandes pour obtenir la première place dans les moteurs de recherche (voir cet article sur l’état du SEO), obtenir des liens entrants (backlink) est toujours une stratégie gagnante. Évidemment, tous les liens entrants ne sont pas égaux aux yeux des moteurs de recherche, et franchement, c’est l’indice de difficulté qui croît le plus en complexité d’une évolution des algorithmes à l’autre. Par exemple, les inscriptions dans des annuaires en ligne, quoique nécessaires pour être visible, ne rapportent plus de grande valeur en matière de référencement. Cette stratégie ne sert qu’à être égale aux compétiteurs, et au mieux, sert au référencement local. Il faut donc être de plus en plus habile dans la recherche de liens entrants qui aient de la valeur. Pour avoir de la valeur, il faut de la pertinence (autorité dans notre univers de mots clés), de l’exclusivité (aucune apparence de similitudes, ou d’échanges de liens) et le tout doit finalement être naturel, ou du moins paraître naturel, comme dans les mots référencement « naturel ». Une tâche qui occupe des équipes à la recherche de liens entrants pertinents dans des agences ou en entreprise.

Créer un blogue ou participer à un blogue?

Vous savez à quel point la notion de contenus pertinents est importante dans le référencement naturel. Avec les médias sociaux, les gestionnaires de communauté s’arrachent les contenus. C’est la véritable monnaie du Web, comme j’en ai largement fait état dans ce blogue. Les unités de contenus s’échangent à fort prix et pour gagner de la valeur à la bourse des contenus, il faut être diffusé le plus largement possible. Un super blogue avec peu de trafic, c’est peu utile. Il est donc évident que les nouveaux blogues que vous démarrez sont essentiels à votre stratégie de référencement naturel, mais vous vous essoufflerez très vite si vous devez produire tous ces contenus. C’est ici qu’il faut gérer les attentes. Combien de magnifiques blogues inactifs ai-je vu passer depuis 10 ans? La liste est plus longue que les blogues actifs et pertinents.

Si vous souhaitez avoir de la visibilité, Lire la suite

Les beaux jours du SEO font place au UEO : « User Experience Optimization »!

SEOvsUEO-minddropVous avez sans doute constaté depuis quelques mois que le référencement naturel (SEO – search engine optimization) a très mauvaise presse. Plusieurs experts crient haut et fort que le SEO est mort. En fait, les tactiques techniques visant à prendre des raccourcis et déjouer les algorithmes sont effectivement épuisées, et les tricheurs sont pénalisés très rapidement, voire très drastiquement. Inutile de jouer au plus fin, le SEO passe dorénavant par la création d’un réel écosystème virtuel dont l’actif principal demeure des contenus de qualité, lus et partagés. Les principes de base étant le trafic et un meilleur taux de rebond que vos compétiteurs. Un article écrit plus tôt cette année en explique les principes, et les pièges à éviter. En réalité, c’est que même si le SEO est mort tel qu’il a été trop souvent manipulé, nous pouvons dire: vive le UEO!

L’optimisation de l’expérience usager (UEO)

En fait, les règles du référencement naturel n’ont pas changé. Le mot « naturel » a toujours été très clair dans toutes les tactiques utilisées et préconisées par les Dieux des moteurs de recherche. C’est d’ailleurs ce que je défends depuis plus de sept ans, et vous savez quoi? Le temps m’a donné raison puisque je n’ai pas perdu de positions (ou très peu) sur les mots clés qui performent depuis plus de cinq ans. La même chose pour mes clients qui continuent de suivre mes conseils et qui prennent une part active à leur référencement, ou qui me délèguent les tâches. Vous croyez que c’est un hasard? La vérité est simple : aujourd’hui les experts remplacent le mot « naturel » par « expérience usager »! La nouvelle approche (User Experience Optimization), si tant est, est de valoriser et d’optimiser l’expérience de l’usager en créant un environnement (site) qui favorise l’engagement, donc l’interaction. Une navigation intuitive, Lire la suite

La convergence sociale : conversation, conversion et consolidation!

convergence-sociale-Mind-DropAprès un long mois d’absence sur mon blogue, me voilà de retour en cette période où tout le monde des affaires tourne au ralenti. Entre les boîtes vocales annonçant fièrement un message d’absence, et les courriels automatisés nous rappelant sans équivoque cette période frustrante pour le développement des affaires, il y a ceux qui veillent et continuent de produire. Non, je n’étais pas en vacances, bien au contraire, l’agenda était trop chargé.  J’ai tout de même concocté un article parfait pour la lecture estivale, et pour préparer votre retour en force cet automne. Je vous propose de comprendre la convergence sociale et sa place dans une stratégie d’affaires.

Conversation sociale : jasons d’abord!

Il ne se passe pas une semaine sans que je converse avec un client potentiel frustré de sa démarche ou de ses résultats avec son site Web. Mais aucun d’entre eux n’a jamais commencé sa démarche en analysant la liste de ses mots clés, ou en se demandant de quoi ils souhaitent jaser avec leur public cible. Lire la suite

La vidéo : 53 fois plus de chance d’être sur la 1re page de Google!

Statistiques vidéo Mind DropVoilà de quoi attirer l’attention. C’est une vraie statistique de Forrester Research. La vidéo augmente de 53 fois vos chances d’apparaître sur la 1re page de Google pour un terme recherché et bien indexé dans votre vidéo. Je dis, et je répète ad nauseam que la vidéo est une véritable mine d’or pour le référencement. Après plus de dix ans à investir, comprendre, tester et plus encore dans l’univers de la vidéo, je sens que le message commence enfin à passer.

Mettez des e-motions dans vos communications!

Avec mon dernier billet, j’ai reçu quelques commentaires convergents : Sylvie, pourquoi ne fais-tu pas des vidéos de tes billets : un vlog quoi! Nous pourrions sentir encore plus ton émotion, et connecter davantage avec toi! Voilà l’arroseur arrosé!!! On dirait bien que je ne prêche pas par l’exemple, et me voilà piquée au vif! Moi qui prône la Présence, et qui n’accepte pas les grands parleurs, et les petits faiseurs, comme on le dit si bien par chez nous! Mais ce qu’il faut aussi comprendre, c’est que peu d’entre nous aiment regarder une tête parlante pendant plus de 2 minutes, sauf si cette tête est Angelina Jolie, ou Brad Pitt! Blague à part, on comprend bien que la vidéo est puissante, mais elle doit répondre à des critères de qualité incontournables. Oui, mais ça coûte cher, et ça prend du temps!!! Euh… oui!!!!!

Une vidéo est d’abord un investissement conditionnel

Lire la suite

Le référencement naturel (SEO) en 2015 : Google et l’heure du Jugement dernier

SEO - jugement dernier GoogleMe revoilà après deux semaines de silence. Si vous saviez tout ce que j’ai vécu au cours des dernières semaines, vous comprendriez mon absence. Mais la bonne nouvelle est que je reviens avec encore plus de choses à partager avec vous. Je le dis souvent, je vis dans l’univers de la possibilité, et mes possibilités ont encore augmenté avec mes expériences récentes. Cette semaine, j’aimerais remettre au goût du jour le référencement naturel, ou le SEO comme on le connaît chez les érudits. Pour les néophytes, c’est le positionnement de votre entreprise dans les moteurs de recherches en dehors des liens publicitaires. C’est que ça brasse encore dans les entreprises avec la prochaine mise à jour de l’algorithme de Google.

Google a réussi son pari: fermer toutes les issues pour les tricheurs

Bon, je comprends que certains pourront être choqués de ce sous-titre, mais la réalité est que depuis des années j’écris sur la notion du mot « naturel » dans l’expression référencement naturel. Après avoir parlé des sites « boostés » aux stéroïdes, de la valeur des contenus, des objectifs d’affaires, des différents algorithmes de Google et j’en passe, la réalité frappe de plein fouet. Faire du SEO est désormais à peu près impossible pour les tricheurs. Parlant de tricheurs précisons ici que je parle de tous ceux qui ont fait un métier de vendre des promesses de positionnement rapides, en déclassant malhonnêtement les autres au passage, avec des tactiques interdites par Google. Ceux-là même que des compagnies ont payé à fort coût pour construire un succès éclair, mais éphémères comme ils le constateront, si ce n’est déjà fait. Sachez-le, il n’y a plus de raccourcis possibles. Si une firme en SEO vous promet la 1re place en un temps record, fuyez ! Tout ce qui semble avoir été construit dans votre site de façon non naturelle est dorénavant détecté et détectable. Les faux liens entrants « backlinks » payés, les faux commentaires, les fausses activités sur votre site, les liens échangés, et donc tous les liens non mérités. Google a tout, je dis bien tout, sous son contrôle. Basta les tricheurs… et bonne chance aux autres. D’ailleurs, la dernière en lice, la mise-à-jour prévue le 21 avril pour les sites non adaptés à la mobilité (faire un test ici), Google a été clair depuis des mois, et voilà la réalité rattrapera les retardataires dont les sites ne répondent plus à la réalité de navigation sur petits écrans. Lire la suite

L’art de l’analyse Web : Google Analytics simplifié!

Mesure taux de rebond - Google AnalyticsJ’avais promis un billet sur l’analyse de la performance d’un site Web, alors le voilà! Attention collègues experts, fouineurs et autres lecteurs très avancés sur l’usage de Google Analytics, ce blogue pourrait vous ennuyer… ou vous étonner! Un livre a été écrit en 2001 : The Loyalty Effect par Frederick Reichheld dans lequel, il exprimait que 60% des visiteurs viennent sur votre site et le quittent sans avoir engagé aucune action. Sûrement la source de l’inspiration des entonnoirs de conversion et du marketing comportemental, je vous mets dans le mille que 13 ans plus tard, les résultats sont encore à peu près les mêmes. J’ai longuement parlé de ce sujet de conversion dans les articles êtes-vous un infopreneur ou un infodonneur, et aussi dans la valeur d’un client à long terme (CLV). Mais l’idée ici est simplement de faire le pont avec un ingénieur de Google, un Ph.D Indien Avinash Kaushik qui affirme que le seul indicateur à suivre, et significatif, est le taux de rebond (Bounce Rate). Et pour vous convaincre, voici ce qu’un mauvais taux de rebond indique (voir image). Taux de rebond - causes possibles

Qu’est-ce que le taux de rebond?

Le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs qui arrive sur votre site et le quitte sans avoir visité une autre page. Donc, un taux de 60% pour une page donnée indique que 6 visiteurs sur 10 ont visité ladite page, et ont quitté ledit site, sans avoir engagé une action ou visité une autre page (qui ici, pourrait être déjà une action). Donc, plus le taux est bas, et meilleur est le taux de rebond. Pour certains, cela peut signifier que votre page a bien donné l’information et qu’il est sorti satisfait de sa réponse, mais le but d’un site est aussi de convertir des internautes passifs en clients actifs non? Certains malins ont trouvé une tactique de scinder les contenus, en sous-pages afin de forcer l’internaute à cliquer sur davantage de pages. C’est pourquoi l’algorithme secret de Google tient en compte des centaines de facteurs en corrélation afin de présenter les résultats de recherches les plus pertinents, et surtout déjouer ceux qui veulent tricher le système. Si le taux de rebond d’une page est très mauvais, Google peut bien trouver des données pour évaluer votre score avantageusement, il vient un moment où il dira : ce site n’est pas un bon résultat de recherche pour les internautes qui cherchent le mot clé associé. Souvenez-vous ici que chaque page doit être associée, et optimisée à un mot clé (ou un ensemble de mots clés reliés). Le taux de rebond est donc un audimètre qui fait force de loi en matière de pertinence des résultats. Lire la suite