Transformer la parole en actions : le secret de la Présence ou du succès!

Dernier blogue de l’année ou de ma vie (selon la véracité de la fin du monde annoncée!) Oui, je vais moi aussi prendre une pause bien méritée. J’ai réfléchi à la manière dont je voulais terminer l’année avec vous. Je me suis dit que la meilleure façon de terminer serait de vous partager comme je souhaite la commencer! J’ai eu l’occasion d’entendre Diane Leblanc, auteure et conférencière qui se spécialise dans la gestion transparente et à livres ouverts. Auteure du livre : Parler pour agir et d’un autre en cours de publication, « Les capitalistes à leur meilleur », elle sait mieux que quiconque la valeur du mot Présence. La transparence est un thème en 2012 qui a prouvé la nécessité d’en parler « ouvertement »… c’est le moins que l’on puisse dire! Entre la commission Charbonneau et l’escouade Marteau… on a construit la trame de fond d’une prochaine vidéothèque et d’une bibliothèque complètes sur le thème de l’éthique et la transparence.

Parler pour ne rien dire ou parler pour dire?

Ce qui m’a fascinée dans les propos de Diane (c’est une amie, alors pardonnez cette familiarité), c’est la notion des niveaux d’actions du langage qui incitent ou non à l’action. Je parle souvent de l’infobésité et le phénomène ne va pas en s’améliorant. Mais si nous avions un but précis chaque fois que nous parlions? Celui d’agir par exemple. Il me semble que personne ne souffrirait d’embonpoint informationnel. Si chaque fois que vous sortiez le clavier ou que vous ouvriez la bouche, vous décidiez que votre parole est associée à un acte bien précis, vous auriez déjà compris ce que veut dire parler pour agir. En d’autres mots, nous avons tous à un moment ou un autre péché par omission d’actions ou d’incohérence avec nos paroles. Voilà pourquoi, faire des déclarations ou des promesses m’apparaissent des paroles utiles à l’action et les plus engageantes. D’ailleurs, si vous souhaitez réussir un défi, annoncez-le à tout le monde haut et fort… votre motivation sera à son paroxysme! Donc des affirmations bien sûr, mais avec des déclarations ou des promesses, vous devez vous assurer que vos bottines aillent dans le même sens que vos babines! Sortez vos verbes d’action et surtout mesurez l’ampleur de vos paroles, parce qu’engagement et intégrité seront le nouveau couple de 2013… parler pour ne rien dire devrait être au banc des accusés.

Parler pour agir est un acte de maturité et de leadership

Les leaders et politiciens le savent mieux que quiconque, tout le monde réclame de la cohérence entre les paroles et les actions. Chantal Rouleau, la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles aura bien montré aux autres politiciens que la langue de bois était dorénavant la meilleure façon de démontrer son accord tacite à la loi d’Omerta. Nous aurons vu la longue liste (non achevée) des maires corrompus s’allonger au fil des enquêtes, nous rappelant tristement que les doutes des citoyens étaient non seulement fondés, mais bien en deçà du niveau de la réalité. Il faut en effet toute une maturité et un leadership pour oser là où tout le monde a failli. Je lève mon chapeau à cette femme de conviction qui démontre que parler pour agir est bien possible, mon coup de cœur en 2012 à titre de personnalité publique (et depuis belle lurette comme amie!) La valeur d’une déclaration n’aura jamais eu autant d’impact quant aux attentes que nous pouvons créer autour de soi lorsque nous avons un rôle de leader. C’est le même phénomène avec vos partenaires, clients et fournisseurs, il faut que votre parole vaille au moins le poids des mots. C’est le secret de la Présence, la cohérence entre les actes et les paroles.

Mes souhaits pour 2013

Je souhaite que collectivement nous apprenions la valeur des paroles qui incitent à l’action. Que nous soyons des courroies de transmission constructives à ce défi collectif de demeurer vigilant quant aux engagements des leaders. Que nous puissions réaliser que notre voix est puissante pour faire changer les choses. Les étudiants nous auront montré que parler peut être utile si nous agissons. Ils nous auront aussi démontré que parler oblige à organiser sa pensée et qu’une pensée bien organisée vaut mieux qu’une organisation bien pensée. Imaginez leur force d’action avec une pensée mieux organisée, tout le monde aurait suivi le mouvement. Je vais donc de mon côté faire une déclaration : 2013 sera l’année qui me permettra de vous aider à joindre l’action à vos paroles! Oui, vous avez bien lu! Je vais mettre mon nouveau site Web en ligne au début de 2013, ajouter de nouveaux services qui permettront à tous ceux qui ont quelque chose à dire de s’exprimer et au passage je vous aiderai à transformer l’infobésité en actions nutritives. Mon rôle sera plus que jamais de vous aider à améliorer votre Présence grâce à vos connaissances, vos services, vos idées et tutti quanti! Surveillez cette nouvelle offre et d’ici là, faites l’inventaire des propos que vous avez à partager, cela pourrait s’avérer fort utile à l’avenir!

Voici un petit cadeau pour vos réflexions! Un recueil de mon blogue sur la Présence, facile à imprimer ou à emporter!

Voici aussi mes vœux pour vous chers lecteurs!

À l’an prochain!

Sylvie Bédard

15 réflexions sur “Transformer la parole en actions : le secret de la Présence ou du succès!

  1. Pingback: L’hymne médias sociaux ou le syndrome social de l’immédiat! | Sylvie Bédard – La vie 2.0

  2. Pingback: La Présence en affaires : retrouver son âme d’enfant! | Sylvie Bédard – La vie 2.0

  3. Pingback: Le neuromarketing : l’empreinte émotive inconsciente ou la face cachée de la Présence! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  4. Pingback: Créer un site Web : 6 conseils de première ligne afin d’optimiser votre investissement! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  5. Pingback: Entre savoir-faire et savoir dire : quel est votre savoir-être organisationnel ? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  6. Pingback: Les médias sociaux "out" en 2014? Voici 10 commandements pour échapper à la désuétude! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  7. Pingback: Le marketing omnicanaux (omnichannel) ou tout simplement la RELACTION? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  8. Pingback: Prêt pour le capitalisme féminin en cette nouvelle ère relationnelle! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  9. Pingback: La mort annoncée des pourriels: faut-il enterrer les courriels de sollicitation avec C-28? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  10. Pingback: Les clients n’ont pas toujours raison: savoir renoncer! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  11. Pingback: Le recyclage des cartes d’affaires au secours de vos listes! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  12. Pingback: Êtes-vous un infopreneur ou infodonneur? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  13. Pingback: Le monde dans mon clavier: la nouvelle vie de citoyen planétaire! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  14. Pingback: Lancement de la nouvelle édition : Le nouveau « P » du marketing : la Présence! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  15. Pingback: Le temps des célébrations, le temps de la Présence! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s