Le temps des célébrations, le temps de la Présence!

blogue 7 ans - Sylvie BédardAujourd’hui est un jour bien spécial pour moi! Il y a 7 ans, je lançais mon blogue avec mon premier article. J’ignore ce qui m’a prise à ce moment, mais cette folie dure depuis le 10 décembre 2007. 275 articles plus tard et 100 000 visites, il me semble que j’atteins le seuil critique d’articles pour mériter le nom de blogueuse. Certes, je n’ai pas le lectorat de certains blogueurs, mais cela n’a jamais été un but de devenir la plus populaire. Oui, je préfère écrire pour être lue, mais franchement je demeure convaincue que c’est un échange. Ceux qui me lisent depuis mes débuts le savent, je suis une formation numérique gratuite. Oui, je me permets des éditoriaux numériques et des prises de position sur certains sujets qui me tiennent à cœur, mais toujours de manière constructive et dans le seul but que nous évoluions numériquement et humainement. À cette époque, le thème était la vie 2.0 et tout ce qui entourait les défis reliés à la nouvelle vie numérique. Ce thème est toujours la trame de fond, mais la Présence a pris une place prépondérante après la sortie de la 1re édition de mon livre en 2010 : le nouveau « P » du marketing : la Présence! Tous les sujets pour réussir en affaires et sur le Web y sont abordés selon les actualités.

Comment planifiez-vous votre Présence en cette période des fêtes?

envois courriel ou courrier-présenceComme chaque année, les préparatifs des fêtes nous tiennent bien occupés. Nous courons pour fermer le bureau avant le début de la période des fêtes, clore les dossiers avant la prochaine année. Nous courons pour planifier notre Présence auprès des nôtres dont les soirées et les cadeaux nous coincent davantage dans nos agendas déjà trop serrés. Mais qu’en est-il de notre Présence auprès de nos clients? Que faites-vous pour exprimer votre gratitude? J’ai reçu deux cartes de Noël par la poste à ce jour. Je suis toujours étonnée par ces envois, mais toujours touchée. Il y a dans ce geste, trop primitif pour certains, et très apprécié pour d’autres, un signe de Présence difficile à argumenter. Par contre, il ne faudrait pas croire que le geste est plus valable si une touche de personnalisation n’y est pas. Ma conseillère financière a copié sa pensée de l’an dernier, et n’a rien écrit de personnel. Je l’imagine assise à son bureau, à signer toutes les cartes ayant probablement demandé à sa secrétaire d’écrire toutes les cartes, et de préparer tous les envois. Difficile de ne pas y voir là une apparence de Présence, mais bon!

D’un autre côté, la loi C-28 semble déjà refroidir

les ardeurs de certaines entreprises. Je dirais que c’est bien de remettre en question des gestes empreints de mécanique (un nom programmé, un mot programmé, un envoi programmé, etc.), mais il faut le faire pour des raisons autres que la loi C-28. En effet, cette loi n’empêche aucune entreprise de transmettre ses vœux à leurs clients, ou tous prospects qui ont fait des demandes depuis moins de six mois, ou des anciens clients partis depuis moins de deux ans. Encore mieux, si vous avez une carte d’affaires, vous avez un consentement explicite. Ce qui importe, c’est la qualité et la pertinence du message aux groupes cibles. Un souhait général du style « one size fits all » est aussi inutile qu’insultant en cette ère de Présence. Surtout, évitez les offres à caractère commercial et vous n’aurez absolument aucune raison de vous inquiéter.

Que faire pour se distinguer et ajouter de la Présence à nos envois?

C’est une bonne question, et je suis toujours à trouver la meilleure réponse pour moi-même. J’ai tendance à croire que les vœux à la demande sont les meilleurs. Hein? Des vœux à la demande, qu’est-ce que c’est? C’est envoyer des vœux à déballer qui requiert un petit geste tout simple : comme un clic synonyme ici de : « tes vœux m’intéressent ». Ou pourquoi ne pas dédier une page à vos souhaits dont le lien peut être inclus dans votre signature pour une approche corporative. L’an dernier, j’ai envoyé mes vœux, et en retour j’ai reçu plein de souhaits. J’ai aussi eu un contact qui s’est désabonné de ma liste de souhaits. Franchement, j’avoue avoir été déçue, mais j’ai aussi compris que son style était du genre : je mérite mieux que des vœux envoyés par courriel et par une machine. Et vlan, en plein dans les gencives! Pas facile de trouver le juste équilibre dans cette vie qui gruge notre temps pour tout et pour rien. Alors vaut mieux envoyer quelques vœux bien ciblés et les envoyer, un à un, avec une touche personnelle, qu’envoyer un message de masse qui ne parle à personne en particulier. Les vœux en masse peuvent être utiles, mais il ne faut pas prétendre aux destinataires que nous tenons à eux si nous n’avons pas pris deux minutes de la dernière année pour eux. Pour les personnes que vous appréciées, mais n’avez pas vu depuis longtemps, visez une approche plus engagée qui laisse le choix à la personne de consulter, ou pas, vos vœux. Vous saurez s’il est temps d’améliorer votre Présence.

Le temps des célébrations est une bonne occasion de voir pour qui nous comptons, et qui compte pour nous. D’un point de vue personnel, c’est une chose, d’un point de vue des affaires, c’est une autre chose. Ajoutez de la Présence dans vos célébrations, c’est faire une distinction claire entre les deux. Nul n’est dupe, ne gaspillez pas votre temps, et le nôtre, si vos motivations ne sont que mercantiles… on sait lire la différence entre les deux! Ça se sent la Présence, et c’est applicable pour votre expérience client, comme votre expérience-employé! Les cartes de souhaits virtuelles, ou traditionnelles, devraient être plus qu’une obligation de convenance, elles devraient traduire l’importance de ladite relation.

Merci de votre Présence à ce blogue! N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires concernant votre formule de cartes de souhaits. Aussi, j’aimerais bien savoir combien de personnes me suivent depuis le début, ou depuis quand. N’hésitez pas à répondre au sondage et à commenter!

PS Ceux et celles qui aimeraient avoir un petit coup de pouce pour leurs vœux cette année, faites-moi signe… mais faites vite, le sablier est déjà tourné!

Sylvie Bédard - Mind Drop

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s