Êtes-vous un infopreneur ou infodonneur?

Infopreneur ou infodonneur?Suite à mon article sur l’importance de transformer l’information en recommandation, j’avais annoncé ce sujet d’aujourd’hui sur le nouveau métier d’infopreneur! La majorité des entrepreneurs du Web devenus millionnaires sont nés de ce métier d’infopreneur, néologisme généré par la contraction des mots entrepreneur et information. Dans ce métier, l’information est le fonds de commerce. Par contre, ceux qui réussissent sont justement ceux qui font la différence entre information et recommandation et qui savent apporter une valeur ajoutée. L’infopreneur s’enrichit en vendant ses connaissances, valides ou pas, sur le Web. Vous comprendrez que le jeu pour ces infopreneurs est de gagner votre confiance en construisant leur crédibilité à chaque occasion. Nous pouvons donc déduire que ces millionnaires du Web sont passés maîtres dans l’art de vous convaincre de leur « valeur ». Or, il faut savoir que c’est trop souvent le nouveau piège pour appâter des internautes assoiffés de connaissances, une crédibilité faite de toutes pièces. Une amie, qui dirige une agence de placement, me disait récemment, « je connais juste assez de notions de SEO (référencement) pour être dangereuse! ». Elle s’est alimentée de lectures au gré du Web, et elle en sait juste assez pour faire des gaffes plus catastrophiques que si elle n’y connaissait rien. Le lendemain, j’ai une autre connaissance qui m’avoue être au bout de ses ressources après avoir payé très cher des formations pour se « vendre » sur le Web, et qui finalement a fait plus de mal que de bien avec ces informations de premier niveau. Elle demande de l’aide, mais n’a plus les moyens de se la payer! Oui, ils savent prendre, ces info »preneur », ils savent comment vous inonder d’informations, au mieux, organisées, et au pire, erronées ou incomplètes (à vous de deviner lesquelles). D’ailleurs, le triomphe des généreux en parle largement.

Faites naître un nouveau métier d’infodonneur!

En ayant moi-même participé à une tonne de webinaires et ayant acheté beaucoup d’informations sur le Web, j’ai appris la valeur du mot « donner ». Lorsqu’on paie pour apprendre et parfaire ses connaissances dans un flux continu d’essais/erreurs, la valeur de la connaissance prend un nouveau sens, surtout elle participe à l’inflation du savoir. Être en mesure de faire un usage sensé de toutes ces infos, parfois contradictoires, est déjà en soi un défi. On ne demande pas à un canard comment il flotte, il le fait c’est tout. Pour beaucoup de choses, c’est ainsi, et avec le temps on oublie que nos connaissances sont au stade du compétent inconscient. Il suffit de voir un néophyte (incompétent conscient) sur un iPad ou un téléphone intelligent pour comprendre que l’ergonomie intuitive est un concept qui évolue vite, car il n’y a rien de moins intuitif qu’un iPhone pour un nouvel usager « Blackberry », ou pire, un nouvel utilisateur de téléphone intelligent. Donc le principe de l’infodonneur repose sur la commercialisation de son savoir également, mais à une différence près, il donne pour nourrir une relation à long terme. C’est une version plus « présente » que celle de l’infopreneur qui fait de son activité principale un filet, dont les grandes mailles qui se rétrécissent au fur et à mesure que le poisson mord à l’hameçon. Alors que l’infopreneur doit accélérer le cycle de vente et passer au suivant, l’infodonneur fait un peu l’inverse, il ne joue pas sur l’urgence et n’abuse pas de votre naïveté. Il donne clairement et sans attente, et il nourrit les clients potentiels à leur rythme sans aucune pression . Il fait de la vente selon le principe de l’info à la demande. C’est une relation à long terme que les infodonneurs construisent. Le plus riche est celui qui est donc en mesure de semer, et récolter plus tard s’il le faut. Il est coutume que les infopreneurs disparaissent au même rythme qu’ils soient apparus au bout de six mois, lorsque les rêves frappent le mur de la réalité.

Que souhaitez-vous devenir: infopreneur ou infodonneur?

Je me pose moult questions pour mes clients, et moi-même, quant aux meilleurs choix pour aider les entreprises à croître grâce, notamment, au Web. Chaque fois, il y a dans l’équation cette absolue nécessité de séduire un public, où qu’il soit. La séduction est dorénavant transformée en une occasion de démontrer, plutôt que de nourrir de belles paroles. Chaque fois que vous pensez à une technique de séduction, pensez à une preuve de votre compétence. Vous dites que vous êtes le meilleur en « ceci ou cela », prouvez-le et donnez l’occasion aux clients potentiels, que vous tentez de séduire, de conclure que c’est vrai par l’expérimentation. Oui, c’est beaucoup d’efforts, mais l’enjeu en vaut la chandelle, surtout si vos compétiteurs décident de le faire avant vous. Vous devrez alors renchérir, et la pente sera plus difficile à gravir, et vous aurez l’air du suiveur. Le métier d’infopreneur ce n’est pas pour vous? Alors, dites-vous que le métier d’infodonneur est dorénavant la clé du succès. Peu importe comment vous regardez le défi, chaque entreprise doit apprendre à transformer son savoir en or pour ses clients, et ultimement pour eux. La différence avec un infopreneur et un infodonneur, c’est le contexte du démarrage de l’entreprise. Un infopreneur croit vraiment devenir riche selon une recette toute faite, et souvent avec l’information et le savoir des autres. Un infodonneur est une entreprise qui a une existence en dehors du Web, elle fait des affaires sur plusieurs dimensions. Le principal expert détient de la véritable connaissance, et ses revenus continueront avec, ou sans, le Web.

Comment devenir un infodonneur millionnaire?

infopreneur ou infodonneur - processusHum! Déjà ici, il y a un mot millionnaire qui devrait alerter votre système de protection contre les infopreneurs opportunistes! Quiconque vous promet, ou vous laisse croire que vous pouvez devenir millionnaire avec le Web, alors que vous peinez à comprendre les acronymes SEO, SEM ou SOLOMO, est un arnaqueur. Probablement un nouvel infopreneur qui vient de terminer un cours payé très cher et qui souhaite récupérer son investissement. Un infodonneur ne fait pas de telles promesses, il sait gérer les attentes, et il ne prend pas ses clients potentiels pour des valises. Car un vrai entrepreneur, infodonneur ou pas, est plus qu’un « whiz kid » assis chez Starbuck et branché sur un cappucino et leur WiFi. Un vrai entrepreneur, est un infodonneur qui travaille dur pour gagner la confiance et l’engagement des ses précieux clients. Il n’a pas peur de rencontrer les clients les yeux dans les yeux, et de serrer la main ou visiter leur entreprise. Mais il sait avant tout, comment tirer profit de son merveilleux coffre à outils qu’est le Web. Ce qui est certain, c’est qu’un infodonneur a plus de chances de devenir millionnaire s’il sait mettre tous ses atouts à son avantage, surtout s’il sait offrir sa Présence.

Oui, il y a un nouveau métier d’infopreneur, à ne pas en douter, mais je préfèrerais nettement qu’on les appelle infodonneur afin de ne pas confondre ceux qui créent des entreprises en deux heures, et ceux qui font de leur savoir un projet de vie professionnelle. Un infodonneur est axée 100% sur la Présence, et non 100% sur le Web, même s’il doit savoir s’en servir pour générer du trafic. ll ne faut pas confondre un infopreneur qui prétend donner « gratuitement » avec un infodonneur qui souhaite s’engager avec vous, véritablement.

Vous souhaitez devenir un infodonneur, et commencer à générer des prospects qualifiés? Même si c’est un travail important, vaut mieux commencer sur le bon pied. Le graphique ci-joint (Infopreneur ou infodonneur?) est un résumé des étapes nécessaires pour construire ou déployer votre entreprise sur le Web. Il me fera plaisir de valider si ce processus est adaptable pour votre projet, bien sûr si le sujet vous intéresse. Vous serez alors en mesure de déterminer quels sont les prérequis pour votre succès sur le Web. Vous pouvez également faire une demande pour une qualification au Web 100% sans déboursés.

Que pensez-vous de ce nouveau métier d’infodonneur? Pensez-vous que c’est possible pour vous?

Sylvie Bédard - Mind Drop

5 réflexions sur “Êtes-vous un infopreneur ou infodonneur?

  1. Pingback: Au-delà de l’information, il faut plus de recommandations! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  2. Pingback: Êtes-vous un preneur, un donneur ou un échangeur? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  3. Pingback: L’art de l’analyse Web : Google Analytics simplifié! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  4. Pingback: La convergence sociale : conversation, conversion et consolidation! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s