Les balivernes du Web: le marketing décomposé est dans tous ses états!

Marketing décomposé entre Web et balivernesJe ne sais pas si un jour, je verrai un monde dans lequel le marketing sera considéré comme une profession qui ne s’improvise pas, mais laissez-moi vous affirmer que les « marketeux » sont encore trop nombreux. Je vous raconte des faits vécus encore très vivants malheureusement.

  • Il y a deux semaines, un client me demande de l’accompagner pour préparer la réunion avec son agence Web afin de corriger les lacunes de son site incluant le référencement. Je fais donc une analyse préliminaire de son site et son référencement et je transmets un rapport bien étoffé avec des correctifs à apporter. Ladite réunion a lieu et plutôt que d’envoyer un devis, l’agence Web demande une réunion stratégique pour planifier la refonte éventuelle du site. Nul besoin de vous dire que le client était plutôt frustré de cette demande. Non seulement ils ne répondaient pas à la demande, mais ils ont prouvé que leur talent de stratège n’a guère été bénéfique depuis la création de leur site à constater les résultats.
  • La semaine dernière, je reçois un appel d’offres sur invitation pour la refonte de deux très gros sites pour lesquels je choisirai un partenaire Web digne de ce nom. L’entreprise a été très sage, elle a engagé une entreprise Web pour préparer l’appel d’offres. Mais le problème est que dans le devis, il est indiqué que le SEO (référencement) devra être fait et une liste d’activités précises est inscrite. C’est pathétique de voir ce que les entreprises sérieuses considèrent comme du SEO. Avec cette liste 101, c’est à peine s’ils sont dans le box de départ pour cette course à la première place.
  • Autre histoire avec un client qui n’est même pas capable de faire faire les correctifs demandés par son agence Web pour améliorer l’aspect technique de son SEO, nous ne parlons pas ici de l’aspect stratégique, juste des correctifs techniques.

C’est mon lot quotidien de constater l’écart entre le monde du Web et les clients. Même mes partenaires me confient être dépassés par le niveau des pièges techniques en matière de SEO, sans parler des objectifs pas toujours clairs de leurs clients.

Le SEO = stratégie = en amont de la construction d’un site

Les règles de référencement ont toujours été les mêmes: contenus de qualité, engageants, et pertinents avec un site d’une propreté technique sans failles. Comme les moteurs de recherches resserrent l’étau à la vitesse de l’éclair, déjouer le système devient extrêmement difficile et cela ne devrait pas être le but d’une entreprise sérieuse de toute façon. S’il y a un fait est que le SEO a bien changé. Si le contenu est définitivement empereur et bien vos réseaux sont vos sujets! Pour construire un empire Web, il faut de la vision. Il faut un sens du client, un sens de l’autre, vous savez cet internaute que vous convoitez tant! Chaque consultation avec un client ramène toujours à l’essentiel : quels sont vos clients cibles? Votre positionnement? Votre message? Vos objectifs de vente? Et cette liste est aussi longue qu’une bonne stratégie marketing. Ce n’est pas parce qu’on construit des sites Internet depuis 10 ans que le marketingest notre point fort. Surtout ce n’est pas parce qu’on sait parler en méta données que notre compréhension du référencement est suffisamment raffinée pour gagner la 1re place dans les moteurs de recherche. La révision des algorithmes de Google nous démontre que les mots clés sont relégués au second rang, nous parlons maintenant de sujets. Énorme nuance qui doit être comprise dès la construction du plan de site. Ignorer le SEO en début de projet, c’est comme construire une maison et décider de poser la cheminée de pierre ou la plomberie après! Tout doit se construire autour de cet enjeu, c’est le nerf de la guerre. Je ne compte plus les clients découragés qui regrettent leur site après avoir discuté des correctifs pour améliorer leur référencement. Mais il y a pire; ceux qui ne devraient carrément pas avoir de site Internet faute d’une image appropriée et d’une offre claire et un positionnement concurrentiel. Un site Internet, c’est votre succursale principale, votre centre de relations clients, votre interface partenaire et votre avenir! Linen Chest fait plus avec son site Internet que ses trois meilleures succursales réunies, leurs succursales deviennent des vitrines! Son compétiteur principal? Un concurrent Web américain!

À chacun son métier, et les vaches seront bien gardées!

La plupart des programmeurs admettront sans honte être nuls en marketing et particulièrement en rédaction Web. Le problème réside dans l’offre que certaines boîtes Web proposent. C’est comme les boîtes de communications ou de création qui proposent des services Web. Chacun veut sa part du lion en matière de services clients intégrés. C’est compréhensible et défendable à plus d’un niveau. Le problème réside dans la capacité de différencier les professions: Suis-je un marketeur avec un côté Web ou un « tekkie » avec un côté marketing? Là encore, je ne parle même pas des médias sociaux, là où règne le summum en matière de balivernes et de prétentions absolument déconnectées de la réalité des clients. Parler de Présence pour moi est devenu vite un point d’honneur pour tenter de démêler tous ces outils au service du marketing. Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit, des outils numériques au service des stratégies marketing. Ce n’est pas la queue qui doit brasser le chien, mais bien le chien qui doit brasser la queue!!!! J’ai fait une sortie en règle dans mon livre, dans l’annexe qui a fait jaser, qui s’intitule: La petite histoire du marketing insipide*. Je relate l’histoire du marketing et des erreurs qui sont commises à chaque évolution. Le marketing de sens ne semble pas être en mesure de prendre racine de notre terroir de poudre aux yeux. J’adore informer, éduquer, vulgariser, évoluer, apprendre, repousser les limites et j’en passe, mais je déteste les vendeurs du temple qui nuisent à la réputation des « marketeurs » professionnels!

Un combat qui dure depuis 2004: le marketing doit être stratégique!

Impliquée pendant 5 ans dans l’AMM (maintenant l’APCM),entre rôles variés dont la présidence, nous avions un grand rêve: élever la profession marketing au niveau stratégique et instaurer un code de profession avec des examens de qualification. Exactement comme le font, l’AMA (American Marketing Association) avec le Professionnal Certified Marketer. Ce n’est pas une panacée contre l’incompétence, j’en conviens. Mais avec un examen de qualification, ceux qui prétendent être marketeur après avoir dirigé les ventes d’une entreprise ou après avoir vendu de la publicité dans les médias locaux, ou ceux qui n’ont jamais étudié le marketing, pourraient au minimum parler le même langage et être reconnus pour leur expertise accumulée sur le marché du travail. Actuellement, n’importe qui peut prétendre être un marketeur, vous en connaissez sûrement. C’est une discipline fourre-tout, vendre de la publicité ou des téléphones ne fait pas de vous un marketeur, pas plus que construire des sites Internet. Le summum ce sont les nouveaux marketeurs de sous-sol qui apprennent les techniques de vente sur le Web… une véritable plaie qui nuit à toute la profession. Ce que j’essaie de dire ici, ne vous laisser pas étourdir par le premier venu qui vous dira ce dont vous avez besoin pour réussir votre stratégie marketing, quelle soit appliquée au numérique ou au traditionnel. Au final, il n’y a qu’une seule réalité, celle du client. La fracture numérique est bien réelle dans le portefeuille des compétences des marketeurs d’expérience, mais de grâce résister à la tentation de confier un projet aussi important que votre site Web à des passionnés de la programmation Web déguisés en boîte « marketing Web »! Heureusement qu’il y a de nombreux professionnels compétents qui vous donneront l’heure juste, si vous êtes prêts à écouter. D’ailleurs, pourquoi ne pas écouter plus d’un avis et vous faire le vôtre? Une amie me disait que le marketing était pour elle, la publicité…. je lui ai dit: pourtant le marketing vient de « marché » et de toutes les connaissances associées à sa compréhension et la mise en marché d’un produit ou un service. Elle m’avoua n’avoir jamais réalisé cet aspect stratégique de haut niveau! Voilà pourquoi le combat n’est pas terminé! Le marketing est décomposé et il doit être recomposé afin de construire des entreprises branchées sur leurs clients avec les outils géniaux que nous avons maintenant à notre portée! Au fond, aborder l’ère numérique et ses possibilités, c’est avant tout une occasion de redéfinir le dialogue avec nos clients et de nous positionner AVANT de commencer une démarche Web et SEO!

N’hésitez pas à partager vos histoires de marketing décomposé ou recomposé, je suis convaincue que vous avez plus d’une histoire à raconter!

PS *Si vous souhaitez recevoir une copie de mon livre, écrivez-moi, je vous offre un rabais de 50% avec la mention de cet article, question de vous permettre d’approfondir le sujet du marketing de sens!

Sylvie Bédard

Voici un infographique qui en dit long sur les gains potentiels à faire du marketing de sens!

6 manières de faire tomber les clients en amour avec votre marque!

Faites tomber vos clients en amour avec votre marque

8 réflexions sur “Les balivernes du Web: le marketing décomposé est dans tous ses états!

  1. Pingback: Native Advertising ou publicité caméléon: la guerre de l’attention! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  2. Pingback: La nouvelle réalité tradigitale: entre webrooming et showrooming! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  3. Pingback: Target rate sa cible: où est le chef de la Présence? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  4. Pingback: Le recyclage des cartes d’affaires au secours de vos listes! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  5. Pingback: La nouvelle réalité tradigitale : entre «webrooming» et «showrooming»! | Commerce Sherbrooke

  6. Pingback: Êtes-vous un infopreneur ou infodonneur? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  7. Pingback: L’équation du succès : la valeur d’un client dans le temps (CLV – Customer Lifetime Value) | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s