L’art de l’analyse Web : Google Analytics simplifié!

Mesure taux de rebond - Google AnalyticsJ’avais promis un billet sur l’analyse de la performance d’un site Web, alors le voilà! Attention collègues experts, fouineurs et autres lecteurs très avancés sur l’usage de Google Analytics, ce blogue pourrait vous ennuyer… ou vous étonner! Un livre a été écrit en 2001 : The Loyalty Effect par Frederick Reichheld dans lequel, il exprimait que 60% des visiteurs viennent sur votre site et le quittent sans avoir engagé aucune action. Sûrement la source de l’inspiration des entonnoirs de conversion et du marketing comportemental, je vous mets dans le mille que 13 ans plus tard, les résultats sont encore à peu près les mêmes. J’ai longuement parlé de ce sujet de conversion dans les articles êtes-vous un infopreneur ou un infodonneur, et aussi dans la valeur d’un client à long terme (CLV). Mais l’idée ici est simplement de faire le pont avec un ingénieur de Google, un Ph.D Indien Avinash Kaushik qui affirme que le seul indicateur à suivre, et significatif, est le taux de rebond (Bounce Rate). Et pour vous convaincre, voici ce qu’un mauvais taux de rebond indique (voir image). Taux de rebond - causes possibles

Qu’est-ce que le taux de rebond?

Le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs qui arrive sur votre site et le quitte sans avoir visité une autre page. Donc, un taux de 60% pour une page donnée indique que 6 visiteurs sur 10 ont visité ladite page, et ont quitté ledit site, sans avoir engagé une action ou visité une autre page (qui ici, pourrait être déjà une action). Donc, plus le taux est bas, et meilleur est le taux de rebond. Pour certains, cela peut signifier que votre page a bien donné l’information et qu’il est sorti satisfait de sa réponse, mais le but d’un site est aussi de convertir des internautes passifs en clients actifs non? Certains malins ont trouvé une tactique de scinder les contenus, en sous-pages afin de forcer l’internaute à cliquer sur davantage de pages. C’est pourquoi l’algorithme secret de Google tient en compte des centaines de facteurs en corrélation afin de présenter les résultats de recherches les plus pertinents, et surtout déjouer ceux qui veulent tricher le système. Si le taux de rebond d’une page est très mauvais, Google peut bien trouver des données pour évaluer votre score avantageusement, il vient un moment où il dira : ce site n’est pas un bon résultat de recherche pour les internautes qui cherchent le mot clé associé. Souvenez-vous ici que chaque page doit être associée, et optimisée à un mot clé (ou un ensemble de mots clés reliés). Le taux de rebond est donc un audimètre qui fait force de loi en matière de pertinence des résultats.

Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond?

Même si la réponse à cette question demeure très imprécise, car elle dépend de multiples facteurs, certains points de repère sont possibles. Gardez en tête que la meilleure mesure demeure vos taux de conversions à vous, ceux qui se transforment en ventes. Dans l’optique du marketing relationnel, travailler à améliorer le taux de rebond, c’est aussi travailler à améliorer notre capacité à créer la relation avec notre clientèle. Bien sûr, si vous saviez quelles sont les performances de vos compétiteurs, vous pourriez aussi déterminer les efforts à investir. Certains services de gestion des données peuvent orienter les clients qui ont les moyens de savoir.

  • 40-60% Sites de contenus
  • 30-50% Sites pour obtenir des références (lead generation)
  • 70-98% Blogues
  • 20-40% Sites de ventes au détail
  • 10-30% Sites de services
  • 70-90% Pages d’atterrissage

Déterminez vos objectifs globaux et spécifiques

Si vous n’avez pas installé Google Analytics sur votre site, il serait avisé de le faire le plus tôt possible. Lorsque vous serez prêt à mesurer et à suivre vos objectifs, vous aurez au moins des données à analyser. Le premier objectif devrait donc de vous fixer des objectifs. Pourquoi ne pas choisir d’améliorer votre taux de rebond sur une ou des pages importantes dans votre site? Voilà un objectif bien tangible qui se mesure bien et qui a le potentiel d’apporter des résultats. Disons que vous avez déterminé que votre page X est la page déterminante pour que les internautes visitent la page Y. Vous aimeriez sans doute savoir combien de personnes ont quitté le site à la page X, ou on choisit une autre page, disons Z. En fait, vous aimeriez simplement focaliser votre attention sur les chemins de navigation qui ont de l’importance pour vos résultats. Google Analytics vous offre une solution assez simple qui permet de paramétrer des objectifs de façon simple et efficace. Avec ces objectifs vous pouvez recevoir les statistiques les plus importantes pour vous. Voici une petite vidéo pour vous éclairer un peu plus.

Voici une page vidéo HD mot de passe google

 

Les mesures connexes et utiles

Google a déterminé en page d’accueil les indicateurs qui revêtent une importance, vous pourrez donc en un simple coup d’œil prendre connaissance de l’état de santé de votre site. Ainsi, avec le temps passé sur le site, le nombre de pages visitées, le nombre de nouveaux visiteurs, et ceux qui reviennent, vous aurez de quoi comparer d’une période à l’autre. Ce qui m’amène à parler du temps passé sur votre site. Une grande tendance actuelle semble confirmer la valeur du temps passé sur un site. Vous avez sûrement remarqué ces sites qui semblent avoir une page d’accueil infinie, où la barre de navigation verticale semble éternelle? Une technologie souvent associée à ces sites, le parrallax, ajoute un peu de dynamisme et où l’effet de la superposition des éléments donne des résultats visuellement intéressants. Voici des sites primés! En fait, ces sites n’ont qu’un seul but : vous faire demeurer longtemps sur leur page d’accueil qui détient toutes les informations pertinentes pour envoyer les signaux « SEO » de votre site aux moteurs de recherche, si bien sûr vous avez plus qu’une page infinie dans votre site. Ils sont évidemment le nec plus ultra en matière d’adaptabilité, ce qui est une absolue nécessité en cette ère multiécran. Une tendance qui ne tient pas du hasard comme vous le comprendrez. Si vous y ajoutez des entonnoirs de conversions bien pensés, vous voilà prêts pour la guérilla marketing du Web.

Comme vous voyez, ce n’est pas si difficile de bien mesurer sa performance. Google Analytics est riche d’informations, de tutoriels et le Web est inondé de gentils blogueurs, comme moi, pour vous aider à y voir plus clair. Mais je sais que pour la plupart, ouvrir Google Analytics est un mal de tête assuré. Si tel est votre cas, n’hésitez pas à en discuter avec moi, ou un autre aussi gentil…

Rappelez-vous que nous accordons de l’importance seulement aux choses que nous mesurons!

PS Voici un article en anglais détaillé sur le taux de rebond.

Sylvie Bédard - Mind Drop

Une réflexion sur “L’art de l’analyse Web : Google Analytics simplifié!

  1. Pingback: La convergence sociale : conversation, conversion et consolidation! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s