Badoo : un nouveau site pour l’amour 2.0 aux pratiques douteuses!

BadooVous avez déjà entendu parler des sites de rencontre pour trouver l’âme sœur? Allez! soyez honnête, vous avez peut-être déjà même osé chercher votre moitié via un réseau de rencontre? Personnellement, je connais moult couples formés via ce moyen moderne de l’amour 2.0 et même un couple marié grâce à Réseau Contact. Il semble qu’aux États-Unis plus de 1 couple sur 4 soit formé en ligne sans compter ceux qui ne l’avouent pas. C’est donc une drôle d’histoire avec un nouveau site de rencontre qui s’appelle BADOO qui me fait parler d’un thème un peu tabou cette semaine. Oui encore un nouveau site pour augmenter vos chances de trouver preneur de votre cœur. Preuve que le marché est lucratif.

Cœur à louer : le prix à payer

Je disais donc que les cœurs solitaires qui cherchent un locataire pourraient être tentés de joindre un nouveau site, surtout si le site frappe à votre porte avec une invitation faite par une personne que vous connaissez. Vous voilà devant une tentation difficile à résister n’est-ce pas? Surtout si vous étiez un peu paralysé devant la perspective de commencer une telle démarche. Après tout, c’est juste du drôle de monde sur les réseaux de ce genre. Oui, oui, nous sommes tous coupables de préjugés envers ces sites. Alors pourquoi, il y en a autant et sont-ils si fréquentés?

Avec un million de célibataires, tous sexes et orientations confondus au Québec, il y a de quoi faire un peu de d’argent sur la quête amoureuse ou même sexuelle. Au départ,  je voulais vous partager une enquête sur les modèles d’affaires des sites et j’ai changé d’idée. Sachez simplement que tous les sites vous empêcheront de communiquer gratuitement avec un membre visiteur. Dans le meilleur des cas, vous aurez droit à des lettres préfabriquées et dans le pire des cas, vous ne pourrez même pas lire les messages des membres privilèges. Avant de vous faire payer, on pourrait aussi vous tenter en vous offrant un nombre limité de messages question de vous rendre accroc. Enfin tout, pour que votre curiosité vous fasse mettre la main dans vos poches.

Approche malhonnête de Badoo

Voici la situation qui inspire ce titre cette semaine. Je reçois la semaine dernière un courriel d’une personne proche de moi, m’invitant à me joindre à Badoo. Je pense que c’est un nouveau Facebook et me voilà déjà prête à essayer l’expérience. Après tout, c’est comme cela que je peux inspirer les autres en découvrant. Deux jours plus tard, je reçois un courriel de cette même personne m’avertissant que Badoo avait envoyé un message à toute sa liste de contacts sans autorisation et surtout ne pas m’inscrire. Une méthode qui a de quoi laisser perplexe n’est-ce pas? Alors je réalise que peut-être que ma nouvelle identité dans Badoo a peut-être créé le même chaos? Au secours, j’imagine déjà le visage de mes contacts qui reçoivent un message à joindre un site de réseautage. Bon du calme…analysons le tout avec un certain recul avant de paniquer.

Je vais donc vérifier les conditions d’utilisation et comme par hasard, rien ne précise que le site enverra le tout à votre liste de contacts HOTMAIL. Je suis soulagée, car ce n’est pas la liste Outlook. Mais depuis la semaine dernière l’épidémie continue, car c’est maintenant la famille au complet qui m’envoie des invitations. Le pire, c’est que personne ne le sait. Comment peut-on agir ainsi sans que personne de les arrête? Une épidémie à saveur douteuse qui jette ombrage à tous les marchands en ligne.

Yabada Badoo !

Je suis donc à analyser la méthode non éthique de Badoo et je reçois à nouveau un message de cette personne me disant que Badoo s’est transformé en YabadaBadoo pour son père qui a reçu la même invitation et qui a profité de l’occasion pour s’inscrire. À l’âge où ne compte plus, son père est donc devenu une victime heureuse puisqu’il a rencontré une femme sur Badoo. Il semble que le malheur des uns fasse le bonheur des autres. Évidemment, à son âge l’idée de se refaire une vie grâce à un site de rencontre ne lui avait pas traversé l’esprit. Mais une invitation si alléchante de sa propre fille a permis de briser la glace. Maintenant l’atmosphère s’est encore réchauffée d’un centième de degré supplémentaire. YabadaBadoo s’écrie-t-il depuis!

Prudence et nétiquette

Je ne saurais cautionner ce genre d’approche invasive et anti Présence, même si cela a pu causer de belles surprises. Badoo enfreint les règles du nétiquette et surtout il semble violer des règles encore plus graves. Je cherche encore les petits caractères qui préviennent les nouveaux utilisateurs de cette pratique. L’utilisateur ne fait pas un choix éclairé  et c’est certain que Badoo procédera à l’envoi massif de courriels en leur nom sans autorisation. Si jamais vous recevez des invitations de réseaux à caractère douteux, soyez prudent en vous assurant que le site est reconnu et que la personne qui vous invite est aussi connue ou légitime. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à valider avec l’expéditeur. Il ne faut pas hésiter à dénoncer également dans le cas de pratiques abusives auprès du fournisseur lui-même ou à votre fournisseur Internet qui est chargé de faire le contrôle des règles concernant les pourriels.

N’hésitez pas à partager vos expériences de sites de rencontres ou de Badoo, je suis certaine que plusieurs d’entre vous ont vécu la même chose. Allez faites-nous sourire… ça fait le plus grand bien! C’est aussi bon pour votre référencement!

PS Ne confondez pas Badoo et Badou… décidément, même leur nom n’est pas original!!!

PPS Demandez une évaluation de votre site Web gratuitement!

2 réflexions sur “Badoo : un nouveau site pour l’amour 2.0 aux pratiques douteuses!

  1. Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s’épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d’échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d’une arnaque.
    ADRESSE MAIL : internet_signalement_gouv_france@outlook.fr / internet_signalement_gouv_fr@europe.com

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s