Le prix de la gratuité : votre vie privée et votre sécurité!

gratuité des médias sociauxNous sommes arrivés à un point où il devient inconscient de fermer les yeux sur les nombreuses failles de sécurité qui surgissent de partout dans notre nouvelle réalité de vie à l’ère numérique. Je ne vous apprends rien sur cette menace et notre vulnérabilité grandissante, mais j’espère que ce billet vous donnera envie d’être plus vigilant avant de donner votre accord en échange de pseudo gratuités. Surtout, vous découvrirez comment déjouer un peu mieux les voleurs de données personnelles.

Les applications gratuites : la cybercriminalité comme un jeu d’enfant

Vous avez peut-être entendu parler de cette trouvaille par une entreprise spécialisée en sécurité informatique en lien avec les petites applications de lampes de poche pour les téléphones intelligents? Sinon, sachez que ces applications gratuites sont une clé de voûte sur toutes vos données de mobiles. Absolument toutes vos données, et même votre caméra. Vous imaginez? Qui n’utilise pas ces petites applications en apparence innocentes pour la vie de tous les jours? Je ne parle pas ici de l’application intégrée au iPhone, mais bien des outils que nous téléchargeons pour tout, et pour rien. Il semblerait qu’une de ces entreprises se soit faite prendre par les autorités, et la seule chose qu’ils ont à faire dorénavant, c’est de vous demander de vous pirater avec un formulaire de consentement de 25 pages. Qui lis ces consentements dites-moi? En fait, c’est devenu une véritable plaie, et nous sommes tous coupables de laxisme quant à nos droits. Tenez-vous réellement à cette application lorsque vient le temps d’accepter un accord les yeux fermés? Sachez que si vous avez déjà accepté de télécharger ces applications « flash light » vous devrez revenir aux paramètres initiaux de votre mobile, car c’est un virus de type Trojan qui ne peut être éliminé qu’avec un reset complet. Écoutez cette vidéo en anglais.

Les jeux et la valeur de votre temps

Autres plaies qui inondent l’univers numérique, les petits jeux et les quiz dans les médias sociaux, notamment Facebook. Il semble encore que trop de personnes soient prêtes à fournir leur accord de fournir leurs données Facebook en échange d’un test d’intelligence, ou pour savoir à qui ils ressemblent, ou pire, à quoi ils ressemblent en termes de couleurs ou d’animaux, ou combien de temps ils vivront dans l’éternité?!? Conscient, ou inconscient, du prix à payer, mais après ils se demandent pourquoi tout à coup, leurs amis voient leur nom dans la page commerciale d’une compagnie X, ou pourquoi tout à coup, ils font des publications étranges à leur insu. De grâce, il faut réaliser que ces petits jeux sont tout, sauf innocents. Ceux qui participent, donnent leur consentement à quoi selon vous? Allons, soyons plus vigilant! Par-dessus le marché, chaque publication de ce genre peut servir d’hameçon aux amis, de grâce épargnons-nous le piège collectif! Cela rend l’expérience sociale irritante à la fin…et cela fait dire à plusieurs que les médias sociaux sont le fief des banalités. Et que dire des invitations à la Candy Crush et compagnie ? Une plaie qui se propage avec ceux qui invitent leurs « amis », mais personne ne fait ça n’est-ce pas?

Les médias sociaux et la valeur de votre vie privée

Ici, le nec plus ultra en matière de débordements de droits de notre vie privée, c’est bien Facebook et son vis-à-vis Google +. Laissez-moi vous rappeler un article que j’ai écrit à ce sujet sur l’usurpation d’identité des médias sociaux. Mais, comme vous le savez, les médias sociaux sont gratuits pour la simple unique raison que vos données, et vos activités valent de l’or pour les annonceurs… euh! Bien sûr, c’est un fait connu, mais qu’on oublie parfois! Alors, c’est ainsi que Facebook et cie misent sur notre paresse afin de nous soutirer le plus possible d’information à notre insu. Plus nous faisons preuve de laxisme, et plus les médias sociaux peuvent vendre des publicités pertinentes aux annonceurs. Finalement, c’est payant pour eux, mais pour nous? Nous aurons compris que non, évidemment. Certains diront:  »je préfère de la publicité pertinente », c’est du moins l’argument des annonceurs. Certes, mais lorsque vous venez de magasiner un lecteur DVD sur le Web et que Facebook vous envoie des publicités de lecteurs DVD, trouvez-vous cela pertinent ou inquiétant? Personnellement, j’avoue que cela m’effraie, car nous sommes suivis à la trace partout, et les marketeurs adorent (non, je ne parle pas des deux côtés de la bouche… enfin peut-être. 😉

Comment mieux se protéger dans notre vie numérique?

D’abord, méfiez-vous de la gratuité, et surtout lorsque nous demandent d’accepter des accords tellement longs que la seule idée de les lire nous épuise. Soyons également particulièrement vigilants sur les accords rédigés seulement en anglais, ou en langues étrangères. Si vous ne connaissez pas l’entreprise, soyez d’autant plus vigilant. Notez que ceci, n’ont pas empêché des millions de téléchargements des applications de lampe de poche sous prétexte que les autres le faisaient, d’où le plus grand talent des pirates informatiques, ils connaissent nos talons d’Achille, notre syndrome du mouton.

Alors voici déjà des conseils simples à lire, et relire, et surtout à mettre en pratique

  1. Si c’est gratuit : c’est vos données qui sont la monnaie d’échange
  2. Si vous souhaitez payer avec vos données, sachez au moins à quoi vous consentez
  3. Si vous croyez avoir téléchargé des applications douteuses, faites des recherches, et dans le doute, supprimé. Vous devrez peut-être faire une réinitialisation complète de votre appareil (prévoyez de sauvegarder vos données importantes).
  4. Changez les paramètres dans votre Facebook pour éviter d’être suivi à la trace, comment?
    1. Lorsque vous voyez une publicité (voir image 1) cliquez sur la petite flèche (1), ensuite décidez de masquer la publicité, mais prendre la deuxième option (2) pour changer les paramètres définitivement. Suivez ensuite en cliquant sur 3, et enfin, faites vos choix (4) en éliminant les sujets qui vous dérangent. Il semble que j’ai déjà cliqué sur une publicité de vaisselle?!? Même moi, je ne me rappelle pas, mais Facebook oui apparemment.

      instructions Facebook publicité

      Image 1 – Instructions Facebook pour la publicité

    2. L’autre chose à faire est d’aller dans vos paramètres (image 2), suivez les indications, et vous verrez à quel point Facebook fait tout pour vous convaincre que vous avez tout intérêt à être suivi. Lisez les textes dans les espaces en gris. Vous comprendrez que votre vie privée est utopique.

      instructions Facebook publicité-v2

      Image 2 – paramètres de choix pour les publicités

Qu’attendez-vous pour aller faire les modifications? Ah! Vous avez déjà quitté mon blogue, sans aimer cet article, sans le partager, sans le commenter? Bon, il me semble que vos amis aimeraient bien connaître cette information non? C’est toujours un plaisir d’être complice de votre Présence. Enseigner le Web et les médias sociaux pour les affaires, et accompagner les entreprises pour le faire, c’est mon travail et ma passion.

Soyez vigilant!

PS Voici une auto évaluation pour savoir si vous êtes prudent sur le Web. C’est fait par la GRC.

Blogue La Présence des idées

 

 

Une réflexion sur “Le prix de la gratuité : votre vie privée et votre sécurité!

  1. Pingback: Le prix de la gratuité : votre vie privée et votre sécurité! | Sylvie Bédard – La vie 2.0 | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s