2018 une année où la Présence prend le sens du timing!

Présence et TIming 2018

Un peu à la blague, cette année j’ai demandé sur ma liste de cadeaux au père Noël du « timing ». Oui, je dirais que la vie est à peu près résumée ainsi : soit tu as le bon timing ou soit tu n’en as pas. En affaire, plus que dans n’importe quelle sphère de nos vies, ce petit mot en apparence insignifiant fait toute la différence entre un Mark Zuckerberg ou un illustre oublié et endetté. D’ailleurs, pardonnez-moi cette liberté d’utiliser un anglicisme, mais je pense que tout le monde comprend bien timing, ce mot d’usage courant. J’ai beaucoup réfléchi à ce « timing » dans ma vie. Sans rentrer dans les détails, je dirais que l’histoire qui a ponctué ma vie à ce jour se résume ainsi : toujours trop en avance. Cette année, c’est la revanche de mon timing!

La Présence : la meilleure alliée du timing.

J’ai passé bien des heures durant la pause des fêtes à lire et réfléchir sur les multiples tendances annoncées ici et là. Toujours sourire en coin, je me disais, mais je rêve. J’avais l’impression d’être dans un voyage dans le temps. La bonne nouvelle est que je pourrai certainement avoir une meilleure réceptivité sur ma notion de Présence et aussi de mes nombreuses batailles associées à ce concept qui dicte mes décisions d’affaires et qui guide celles de mes clients. Plusieurs de mes articles futuristes à l’époque sont empreints d’un timing parfait pour 2018.

Parce que la Présence est certainement associée à la capacité d’ajuster son « timing » en aiguisant sa capacité d’écoute, et au-delà des mots faut-il préciser. Écouter ses clients, c’est assurément améliorer les chances d’avoir un bon timing. Retenez bien que mon manque de timing est tout à fait logique pour une prospectiviste qui aime voir devant, et cohérent avec le rôle que je me suis donnée à titre de consultante stratégique à l’ère numérique. J’ai juste parfois mal évalué la capacité de certains clients à suivre la voie vers le futur, trop occupés à rattraper le passé. De la même manière avec des projets un peu trop en avant pour la capacité des marchés cibles à prendre le virage à la même vitesse. Parce que la notion de Présence c’est aussi d’être là au bon moment, pour la bonne personne avec la bonne solution, réapprenez les lois de Parkinson et faites une symphonie avec vos audiences.

Je sais que c’est aussi souvent un problème dans les conseils d’administration d’être arrimé avec le fameux timing. Pensons à Sears qui était le précurseur de la vente par catalogue avec la livraison; les décideurs ont manqué de vision, et à un moment donné, clairement de Présence. C’est d’une tristesse sans nom de voir un pilier du commerce de détail, et avant-gardiste pour son époque, ne pas avoir su adapter sa stratégie au bon moment. Comme quoi, la Présence et le timing sont indissociables. Savoir écouter et savoir agir au bon moment.

Les prédictions des dix dernières années affluent maintenant

Alors, afin de bien commencer l’année, je vous fais un résumé des prédictions qui devraient influencer votre croissance en 2018. Vous pourrez décider de votre timing, mais vous n’aurez pas l’excuse de ne pas savoir. Il vous revient d’agir.

Les prédictions générales qui influenceront le marketing

  • La reconnaissance vocale fait un pas de géant en entrant dans les chaumières. Après des débuts timides avec des applications comme Siri et Alexa (assistance vocale), ou dans les voitures, voilà que Google Home vient s’installer dans notre salon nous donnant un avant-goût de nos futurs robots personnels. Une petite commande vocale et hop! La télé s’ouvre, la lumière se ferme, le resto est contacté et la vie se modernise sur simples commandes vocales.
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? La recherche vocale dans votre site doit suivre le pas. Le référencement devient vocal et vraiment naturel. C’est l’ère annoncée du ATAWADAC (AnyTime, AnyWhere, Any Device, Any Content)

 

  • Le « storydoing » arrive après le storytelling pour transformer vos clients en héros et les placer au coeur de l’action. Concept d’une nouvelle génération qui ne veut pas savoir, mais qui souhaite faire. Amener vos clients au centre de l’action sera une recette gagnante pour attirer leur attention et mobiliser leur engagement.
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? Je ferai un article prochainement sur ce concept. Disons qu’il s’agit d’une stratégie axée 100% sur votre Présence et en lien avec les indices de difficultés qui se pointent en matière de gestion des médias sociaux après une décennie à maîtriser le concept.

 

  • Les médias sociaux pour les entreprises arrivent exactement là où je l’ai prédit en 2008, une trappe pour payer l’attention de vos audiences. Facebook a bien réussi à convaincre les entreprises du bien-fondé d’être présentes sur sa vitrine sociale. Petit à petit, ses privilèges se sont effacés, réduits et voire presque disparus. J’ai fait plusieurs articles sur la tyrannie de Facebook notamment.
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? Soyez assurés d’une chose, pour être vu par vos fans, et non fans, il faudra payer. Ce coût sera aussi de plus en plus cher puisque l’inventaire de publicité à vendre est arrivé au maximum de sa capacité et pour y accéder, les enchères montent. Gardez en tête que ce qui fonctionnait en 2017, ne fonctionnera plus en 2018.
    • Facebook change sa stratégie de diffusion des publications et sort un nouvel onglet pour les publications des pages commerciales « Explore Feed ». Les publications des pages que les clients aiment seront à part afin que le réseau Facebook soit 100% social et familial… et que les espaces payants soient 100% disponibles pour vendre. Ça va faire mal à plusieurs qui ont tout misé sur Facebook. Les médias s’en plaignent déjà dans les 6 pays testés. Leurs nouvelles n’apparaissent plus dans le fil d’actualité régulier et occasionne une baisse drastique du trafic dans leur média.

 

  • Le micro marketing fief d’une Présence aux limites pour chaque client avec la micro publicité et la micro relation. Cela fait un moment que nous savons que nous sommes dans les micro-interactions et l’hyper segmentation des marchés cibles. Mais 2018 nous amène encore plus loin avec les indices de difficulté croissants dans le SMO (Social Media Optimization) et les capacités d’Adwords, Facebook et cie à nous guider dans cette direction.

 

  • Les chatbots à éviter (agent conversationnel automatisé). Ici, une forte allergie se développe pour les artifices d’intelligence. Avant de confier votre service à la clientèle à un algorithme mal adapté, pensez-y deux fois. C’est anti Présence et les histoires d’horreur s’accumulent avec ces chatbots peu appréciés des clients, demandez à Microsoft et Facebook.
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? Mettez vos énergies là où ça compte, le service à la clientèle par des humains, ça n’a pas de prix, et au bout du compte, c’est plus rentable.

 

  • L’instantanéité se propage tel un virus dans nos vies. Nul besoin d’être devin, mais bien de notre époque pour voir que les réseaux sociaux migrent vers l’instantanéité. Les Facebook live ont la cote, les usagers de Facebook migrent vers Instagram (dépassera Facebook en 2018), ceux d’Instagram migrent vers SnapChat, les courriels qui s’échangent de plus en plus naturellement sur Messenger. Tout le monde veut tout maintenant.
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? Une tyrannie de la Présence en tout temps pour les entreprises. Si vous arrivez demain, il est trop tard. Si vous gérez les médias sociaux, prévoyez une veille assidue pour ne rien manquer sur votre marque.  Encore une fois, c’est l’ère annoncée du ATAWADAC (AnyTime, AnyWhere, Any Device, Any Content)

 

  • Code QR MIND DROPUn retour étonnant du code QR. Vous avez enterré le sort des codes QR. Révisez votre point de vue. Apple a inséré dans son IOS 11 une application dans la caméra qui repère automatiquement les codes QR. De cette façon, nul besoin d’une application à installer, ouvrir la caméra suffit pour scanner et traduire le code QR en visite Web. Les applications pour l’Internet de l’objet sont nombreuses. Voilà, nous sommes « back to the future ».
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? Une immense liste de possibilités s’ajoute à la créativité de nos actions sur le terrain et dans le cyberespace et en lien avec les médias sociaux. Attendez-vous à voir le code QR ressuscité et il n’en tient qu’à vous de l’utiliser à votre avantage. Essayez le code sur cette page pour une bonne idée.

 

Les prédictions qui influenceront le référencement

  • La mobilité n’est pas une prédiction, c’est une réalité. Alors pourquoi trop de sites sont-ils encore à l’ère des dinosaures? Plus de 70% des recherches dans les sites sont faites via un mobile. C’est la porte d’entrée numéro 1 pour voir votre beau site. Avez-vous visité votre site récemment sur votre mobile? Achèteriez-vous de vous-même? Google vous le fera payer très cher en 2018, encore plus qu’en 2017. Les algorithmes se succèdent à la vitesse de l’éclair pour assurer une expérience sans faille aux internautes. Votre site en format mobile est nul, vous ne serez plus dans les résultats de recherche de la  1re page sur les mobiles et perdrez des gains sur les autres appareils.  
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? Une importante réflexion est à prévoir pour ajuster votre site Web et vous assurez que vous suivez la parade. Cette recommandation prend également tout son sens avec les prédictions qui suivent. Nous ne parlons plus de SEO, mais de UEO (User Engine Optimization)

 

  • La méta description passe de 160 caractères à 320 caractères. Vous savez ces descriptifs dans les résultats de recherche qui incitent à cliquer ou pas sur votre page suggérée, vous devrez les réviser afin de profiter de cette extension en longueur. Avec 320 caractères vous aurez le temps de peaufiner un message invitant pour augmenter le taux de clic sur votre page.
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? Les méta descriptions ont toujours constitué un élément clé du référencement, et un élément crucial du désir de cliquer. Voilà une belle occasion de faire une mise à jour de toutes vos pages et de les optimiser pour un meilleur référencement. De grâce, confiez ce travail à quelqu’un qui sait comment faire un message sans faute, incitatif à l’action et optimisé pour les moteurs de recherche.

 

  • La longueur des textes prend encore du gallon. Google avise depuis longtemps de l’importance de la qualité des textes. Ici, la longueur s’ajoute comme un critère de qualité, mais avant de crier, soyons clairs, un contenu vide est facilement décelable. Votre taux de rebond (% de sortie après avoir visité une seule page) parle très fort. Il faut privilégier les contenus qui informent de façon pertinente et bien structurée. Les contenus de 2000 mots et plus seront valorisés. Le dernier algorithme de Google a mis les pendules à l’heure.
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? En révisant votre site, profitez de l’occasion pour réviser vos contenus et les enrichir en lien avec votre stratégie de référencement. Avec la montée des mobiles, nous pourrions croire que cet avis est contradictoire, mais retenez le mot : structure. Plus de contenus, mieux structurés.

 

  • La vidéo est annoncée depuis longtemps, 2018 la met encore plus au premier plan. Vous souhaitez attirer l’attention, misez sur de bons textes, mais n’oubliez surtout pas la vidéo et les images hors pair.
    • Pour les entrepreneurs, ça veut dire quoi? Soigner votre image n’aura jamais eu autant de sens. Le contenu enrichi a un coût et vos équipes aguerries aux médias sociaux le savent déjà, mais prévoyez investir plus dans la vidéo. C’est de la dynamite pour le référencement et la conversion client. Surtout n’allez pas croire qu’il faille engager Steven Spielberg ou Denis Villeneuve, les solutions vidéos sont nombreuses.

2018 une suite logique prévisible depuis belle lurette

Je ne crois pas que les prédictions partagées soient une grande surprise pour vous. Il en manque beaucoup, mais j’ai choisi celles qui risquent d’affecter la majorité des entreprises en 2018. Si vous suivez mon blogue depuis un moment, vous aurez l’impression du déjà-vu, mais retenez que nous sommes bien arrivés là où le point de retour est impossible.

Révisez vos objectifs, vos priorités, vos marchés, vos offres, adaptez vos contenus, planifiez les budgets cohérents et foncez. Toutes les entreprises qui n’ont pas fait ce qu’elles devaient plus tôt sont maintenant dans des virages pénibles et coûteux. Ne perdez pas vos élans, et continuez en 2018 à avancer. Souvenez-nous toutefois qu’il n’y a pas de vents favorables pour ceux qui ne savent pas où ils vont comme l’a dit Stendhal.

Voilà mon souhait pour vous en 2018 : savoir où vous allez…et y arriver!

Et si je peux vous aider, mon timing serait très heureux de travailler pour votre timing!

Bonne année 2018!

PS Je suis à préparer un site de formations en ligne. Si vous souhaitez me faire part de sujets qui vous intéressent, laissez-moi savoir en m’envoyant un message. 


Blogue La Présence des idées

Une réflexion sur “2018 une année où la Présence prend le sens du timing!

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s