Le référencement conversationnel: préparez-vous à l’ère ATAWADAC!

seo-conversationnelOui, encore des nouveautés en matière de référencement pour nous tenir très occupé au cours des prochains mois. Précisions d’abord que le référencement conversationnel, ou vocal, fait référence (littéralement) aux recherches vocales que nous effectuons avec les outils de reconnaissance vocale tels que Siri dans l’univers Mac par exemple. C’est une méthode de recherche qui connaît une croissance soutenue, et l’avenir semble rose pour cette façon de troquer le clavier pour une conversation avec l’avatar de votre mobile. Selon Google, déjà 55% des ados, et 41% des adultes utilisent la reconnaissance vocale quotidiennement. Alors, il semble donc plus que normal que la façon dont les recherches sont faites dans les moteurs de recherche évolue dans une direction qui sera imitée sur le langage humain. C’est d’ailleurs la meilleure façon de faire un titre optimisé pour le SEO (Search Engine Optimization) en texte, poser une question avec les mots clés pertinents. Une suite logique, ou un avant-goût sur les recherches intuitives qui ont de la mémoire par ailleurs. Finalement, les internautes cherchent comme ils parlent, point final. Google et compagnie l’ont bien compris.

La reconnaissance vocale et la nouvelle réalité ATAWADAC

Régine van Heems, professeure agrégée et directrice de l’Observatoire du Cross-Canal et Commerce Connecté, nous rappelle que les comportements des clients ont plus changé en 20 ans qu’en 20 siècles. Pour rejoindre vos clients, vous devez adopter une philosophie de service omnicanal « ATAWADAC » (Any Time, AnyWhere, Any Device, Any Content). C’est une réalité depuis longtemps répétée aux décideurs: vous devez être aussi ubiquitaire que vos clients le sont. Selon ma philosophie axée sur la Présence, je dis: vous devez être là où votre client vous cherche, et non partout, où il ne veut pas vous voir! Tout un contrat certes, mais une nouvelle réalité incontournable. Si ce n’était que ça, l’adaptation serait plus facile. Mais non, il faut ajouter à cette nouvelle réalité le « Any Way » qui pourrait finalement résumer le ATAWADAC par AW. En effet, peu importe la manière de le faire, le moyen le plus rapide pour obtenir de l’information ou l’objet de son désir sera toujours le premier choix. Qui veut perdre son temps aujourd’hui? Donc, la reconnaissance vocale a un bel avenir pour épargner du temps, toujours est-il que nous devrons apprendre à articuler et pratiquer la reconnaissance de notre propre langage avec notre avatar de service évidemment. Les outils étant construits sur les accents les plus internationaux, le français n’y échappe pas!

Préparer l’avenir en investissant dans sa Présence

Mais le fondement derrière cet énoncé vise surtout à nous préparer à ce qui vient devant. D’ailleurs, ce sujet du futur et de la prospective à l’ère numérique me fascine au plus haut point. Vous en êtes mes témoins depuis 2007, si vous suivez ce blogue. Il y a cet article sur le Dr Michio Kaku qui résume bien ce futur probable inspiré de son livre. Vous aurez sans doute déjà compris que devant toutes ces technologies qui s’intègrent, s’incrustent dans nos vies pour être plus précis, que la mort du clavier est imminente et que les objets connectés seront bientôt la norme. Ce qui vient devant également à vitesse grand V, c’est le remplacement de plusieurs métiers par des androïdes. N’allez surtout pas croire que c’est de la science-fiction, c’est déjà commencé (voir le barman remplacé par des drones) . D’ailleurs, regardez cette étude des métiers qui seront remplacés par ces bêtes de services à recharger le soir, au Québec 1 métier sur trois, rien de moins. De quoi fouetter les commissions scolaires pour urgemment ajuster les programmes scolaires désuets et assurément inadaptés pour nos besoins futurs. Le jour où nous discuterons quotidiennement avec le réfrigérateur, la télé, le lave-vaisselle n’est pas loin, on le fait déjà avec le iPhone et bientôt avec notre « Butler » à batterie!

Apprendre à parler aux machines est une étape, mais si vous souhaitez faire partie de l’équation commerciale du Web, il faudra apprendre à répondre avant tout. C’est ça le référencement conversationnel. Serez-vous parmi les réponses proposées?

Fascinant ce monde qui change chaque jour, le défi est de suivre voire anticiper et surtout agir! Posez vos questions, j’ai aussi des réponses pour les plus motivés!

recherche-webPS Dans la photo principale, j’ai fait une demande par Siri en posant la question : quelle est la meilleure pizza à Montréal? Les réponses sont toutes en lien avec les avis sur Yelp, et en ordre d’avis. De quoi se demander si les moteurs de recherches proposeront d’autres réponses que ces ghettos de la e-réputation. En ligne, les réponses sont encore très différentes, comme le démontre l’image ci-jointe. De quoi s’occuper de sa réputation en ligne, ipso facto!

Blogue La Présence des idées

 

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s