Les beaux jours du SEO font place au UEO : « User Experience Optimization »!

SEOvsUEO-minddropVous avez sans doute constaté depuis quelques mois que le référencement naturel (SEO – search engine optimization) a très mauvaise presse. Plusieurs experts crient haut et fort que le SEO est mort. En fait, les tactiques techniques visant à prendre des raccourcis et déjouer les algorithmes sont effectivement épuisées, et les tricheurs sont pénalisés très rapidement, voire très drastiquement. Inutile de jouer au plus fin, le SEO passe dorénavant par la création d’un réel écosystème virtuel dont l’actif principal demeure des contenus de qualité, lus et partagés. Les principes de base étant le trafic et un meilleur taux de rebond que vos compétiteurs. Un article écrit plus tôt cette année en explique les principes, et les pièges à éviter. En réalité, c’est que même si le SEO est mort tel qu’il a été trop souvent manipulé, nous pouvons dire: vive le UEO!

L’optimisation de l’expérience usager (UEO)

En fait, les règles du référencement naturel n’ont pas changé. Le mot « naturel » a toujours été très clair dans toutes les tactiques utilisées et préconisées par les Dieux des moteurs de recherche. C’est d’ailleurs ce que je défends depuis plus de sept ans, et vous savez quoi? Le temps m’a donné raison puisque je n’ai pas perdu de positions (ou très peu) sur les mots clés qui performent depuis plus de cinq ans. La même chose pour mes clients qui continuent de suivre mes conseils et qui prennent une part active à leur référencement, ou qui me délèguent les tâches. Vous croyez que c’est un hasard? La vérité est simple : aujourd’hui les experts remplacent le mot « naturel » par « expérience usager »! La nouvelle approche (User Experience Optimization), si tant est, est de valoriser et d’optimiser l’expérience de l’usager en créant un environnement (site) qui favorise l’engagement, donc l’interaction. Une navigation intuitive, des recherches faciles, des textes, des images, des vidéos (beaucoup de vidéos), donc des contenus qui favorisent l’adhésion des visiteurs et qui les convertissent en clients actifs. En bref, tout le contraire des sites en pizza toute garnie, qui semblent faits pour étourdir le visiteur plutôt que l’orienter et le sécuriser. Je pourrais faire ici une liste exhaustive des éléments gagnants, mais la vérité est qu’il n’y a pas moins de deux cents éléments à tenir en compte! Ouf! Et reouf!

Les priorités d’abord : écrire pour l’internaute avec la sémantique latente

Dans la liste des bonnes habitudes, il faut d’abord écrire pour les internautes, et non, les moteurs de recherche qui se raffinent continuellement dans leurs capacités à penser comme des humains. L’analyse sémantique latente (LSI – Latent Semantic Indexing) permet justement de créer des ensembles de mots clés reliés entre eux, ce qui permet à un site de sortir premier sur les mots « diète rapide » même si son site est optimisé sur les mots «  maigrir rapidement », et ce, conditionnellement à ce que les critères privilégiés par les moteurs de recherche soient présents. Complexe, vous dites? Pas étonnant que la plupart en perdent leur latin et préfèrent improviser. La logique étant que de toute façon, ils ne pourront pas gagner ce pari du référencement. Rien de plus faux! D’abord, le LSI n’est pas aussi efficace en français, ça viendra, mais disons que la logique des mots clés prévaut encore pour les autres langues que l’anglais. Vous avez donc tout le loisir d’améliorer votre capacité de rédaction et de faire comme si vous étiez déjà confronté aux moteurs de recherches qui pensent en humain. Le moment venu vous serez prêt.

Plus ça change, plus c’est pareil!

Alors de croire que n’importe qui peut faire du SEO, du UEO ou travailler dans la logique du LSI, est aussi vrai que dire : tout le monde peut faire de la planche à roulettes ou des cascades… Performer en SEO ou UEO est drôlement acrobatique, et franchement il faut réellement comprendre ce que l’on fait pour ne pas perdre son temps, et ses énergies dans la mauvaise direction… ou pire dans le cachot des prisonniers de Google! Vous auriez donc intérêt à comprendre votre univers de mots clés de manière intime, à peaufiner vos textes, vos images et vos vidéos qui mettent en valeur ces univers sémantiques, et bien sûr à tenir en compte que le message est le plus important pour que l’expérience de l’usager soit optimale, et engageante bien sûr. Si vous croyez que vous pouvez faire des acrobaties, puis-je vous suggérer de vous munir d’un filet de sécurité? Assurez-vous donc de choisir les bons mots, et l’univers sémantique, qui vous aideront à performer, que vous soyez en phase de démarrage, ou de refonte de votre site. Investissez là où tout commence : comprendre votre terrain de jeu dans le Web!

Bonne rentrée, et surtout rappelez-vous que peu importe le nom que nous donnons à cette expertise qui consiste à vous placer premier dans les moteurs de recherche sur des expressions précises, il n’y a aura jamais de vents favorables pour vous, si vous ne savez pas où vous allez. Assurez-vous de mettre le gouvernail dans la bonne direction, et surtout sachez ce que vous souhaitez communiquer à vos clients potentiels, ou actuels!

Besoin de mieux comprendre, ou vous lancer dans la bonne direction? 

 

Blogue La Présence des idées

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s