Les opportunités du Web inspirées par les lois de Parkinson!

Les lois de ParkinsonParkinson? Tout le monde pense immédiatement à la terrible maladie n’est-ce pas? Mais il y a aussi une autre maladie, celle du temps, la loi de Parkinson inspirée du nom de son auteur ( Cyril Northcote Parkinson). En fait, pour comprendre ce billet, il faut d’abord comprendre la notion de ladite loi. Le principe est simple, il a été prouvé que si vous donnez un mois à des fonctionnaires pour faire un rapport qui prendrait 3 jours normalement, ils réussiront à étirer le temps pour occuper leurs journées jusqu’à la fin du délai. D’ailleurs, si vous regardez autour de vous, partout cette loi s’applique dans notre système malade. Tout le monde veut justifier son temps et pour ce faire, l’étirera, le réduira ou le manipulera pour le besoin. Nul besoin d’aller bien loin. J’ai une amie dont la vie est tournée à 180 degrés depuis qu’elle a eu la malchance d’être retenue comme jurée. Un cauchemar disgracieux qui fait vivre l’intérieur du système judiciaire avec ses avocats qui font tout pour faire perdre le temps aux témoins, aux juges, au jury, aux policiers, aux gardiens de prisons et le personnel du Palais de Justice. Une honte, il faut entendre cette histoire pour le croire! Ce sont nos taxes, je vous rappelle sur lesquelles les principes de la loi de Parkinson sont les mieux appliqués. Les avocats de la défense sont payés au temps, faut-il s’étonner de leur non-respect du temps des autres! Prenons maintenant l’effet positif de cette loi. Un ancien patron me disait toujours : si tu veux que quelque chose se fasse, demande à quelqu’un qui est occupé! Tellement vrai! C’est pour ça que je ramassais les dossiers figés dans le temps ou les urgences. Regardez les superfemmes, même principe : peu de temps, beaucoup de choses à faire et pourtant tout se fait en général. Tous les retraités sont unanimes : ils se demandent tous comment ils faisaient pour en faire autant en si peu de temps, maintenant qu’ils ont le temps!

Faire plus vite et mieux grâce à la technologie

Un des axes de mon discours repose toujours sur le fait que les technologies permettent de faire des tâches répétitives et sans valeur ajoutée afin de libérer les humains. Ainsi ils peuvent ainsi faire des tâches que seuls les humains peuvent faire et que les robots ne feront jamais. Il y a donc tout un marché axé sur l’efficacité et l’efficience soit la capacité de faire plus et mieux en moins de temps. Malheureusement, les humains sont échangés contre des machines au lieu d’être recyclés en valeur ajoutée, modèle économique oblige. En bref, on finance la quincaillerie par des humains et on transforme les gains de temps en plus de profits nets.Symphonie-médias-sociaux La loi de Parkinson s’applique donc plus que jamais avec les outils Web. Si vous avez des produits ou services qui permettent de gagner du temps, c’est l’unité la plus difficile à acheter le temps, cela vaut de l’or. Les médias sociaux, fief de la perte de temps pour certains (je confirme) et opportunité d’efficacité de temps pour d’autres (je confirme aussi). Ces mêmes « autres » qui ont compris que la force des réseaux ne réside pas dans le bruit que l’on fait, mais bien la symphonie que l’on crée avec notre public. Vous n’avez qu’à imaginer un outil qui permet de faire plus vite et mieux une tâche nécessaire ou un répertoire de ressources utiles, des résumés de lectures utiles, et la liste est infinie. Il suffit de trouver un public en mal de temps qui sait compter la valeur de son temps et oups voilà un plan d’affaires viable.

Le service à la clientèle sans effort dans l’esprit de Parkinson

Mes lecteurs assidus se souviendront de cet article très intéressant: La loyauté client : le facteur Wow menacé par le CES (Customer Effort Survey)! (j’en suis très fière ;-), je vous recommande de le lire ou relire) où j’explique que dorénavant la mesure de la satisfaction client consistera en un seul chiffre. Ce chiffre de 1 à 5 est une échelle qui mesure les efforts requis pour faire affaire avec vous ou être servis. Ouache! Le verdict est clair: plus c’est difficile de faire avec vous et plus la loyauté est en danger. Simple et percutant, mais totalement logique. PERSONNE N’AIME PERDRE SON TEMPS! Surtout lorsque c’est nous qui payons. Je travaille en grande partie à l’heure (consul-temps pour aider à en épargner et l’optimiser!), je comprends mieux que quiconque la valeur du temps. Allez prendre un lunch de 2 heures vu sous cet angle, devient coûteux. J’en connais qui prennent systématiquement 2 heures de lunch aux frais de leur employeur sous prétexte de brasser des affaires. Donnez-leur 3 heures et ils les prendront pour brasser plus longtemps. Mon point est simple : lorsque vous payez un service et que votre attente vous fait perdre de l’argent de VOS poches, votre tolérance aux attentes inutiles est mince. Les entreprises qui respectent leurs clients ne tolèrent pas des temps d’attente trop longs et des complexités sans nom pour résoudre des plaintes ou encore pire, vendre à leurs clients. Allez à la Banque pour moi, c’est 3 heures de mon temps entre le trajet, la rencontre et le retour. Je n’ai pas les moyens d’aller à la Banque. Donc, je m’organise pour tout faire par courriel et téléphone. Quelles sont les options que vous offrez à vos clients? Quelle est votre expérience dans votre site Web? Faites-vous perdre le temps à vos clients? L’expérience-client se mesure simplement par l’équation de la perception du temps!

Le temps est une denrée rare et non éternelle

C’est donc avec circonspection que vous devez investir votre temps dans les bonnes activités qui sont positives pour vous. Vous ne devez en aucun temps accepter ceux qui abusent de votre temps et qui le traitent comme si c’était le leur. Vous devez toujours vous poser la question suivante : est-ce que mon processus Web épargne du temps ou fait perdre le temps de mes clients avec une tonne d’informations inutiles ? Ou pire, des outils qui ne fonctionnent pas? Est-ce que vos employés font perdre le temps de vos clients avec des réponses erronées ou simplement non disponibles? Au final, ce n’est pas l’argent qui importe le plus, c’est le temps. Il y aura toujours du monde pour en comprendre la valeur et prêt à payer pour en épargner! En terminant, je vous dirais qu’une bonne Présence aide à valoriser la qualité du temps qui permet au final de faire la bonne chose au bon moment! D’ailleurs le principe du référencement repose sur ce fait, c’est maintenant moins de 10% des internautes qui passent la première page dans leurs recherches sur Google : pas de temps à perdre! Ce monsieur Parkinson a été prolifique, il a même inventé la loi de la futilité, très intéressant et en ligne avec un autre article : Augmenter son quotient de désirabilité : la fine ligne entre futilité et utilité! En fait, un livre existe sur toutes ses lois!

PS Je vous donne aussi un petit truc pour vous aider à vous débarrasser des choses que vous n’aimez pas rapidement : allouez-vous moins de temps pour les faire! Vous verrez c’est magique, moins on a de temps pour faire les choses qu’on déteste et plus nous les faisons rapidement!

Je vous souhaite du bon temps!

Sylvie Bédard

3 réflexions sur “Les opportunités du Web inspirées par les lois de Parkinson!

  1. Pingback: Numériser ou ne pas numériser? Là est toute une question pour la politique! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  2. Pingback: Target rate sa cible: où est le chef de la Présence? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  3. Pingback: L’année 2015 sera l’année de la vidéo et des e-motions! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s