Le marketing d’affiliation se fait attendre dans les entreprises d’ici!

affiliation-jaffiliEncore un nouveau « buzzword » qui risque de changer vos priorités d’affaires. Certains boulimiques du Web ne seront guère étonnés de me voir parler de ce phénomène du marketing d’affiliation qui a conquis les É.-U. et l’Europe depuis un bon moment. Pour vous, la lecture de ce billet sera peut-être l’occasion de vous faire passer à l’action. Pour les autres, vous découvrirez un nouvel arsenal à ajouter à votre coffre outil Web, et de votre développement d’affaires. C’est fou ce que l’ère numérique offre comme possibilités pour les entreprises bien branchées.

Les as du marketing d’affiliation

Pour expliquer le marketing d’affiliation, je pourrais vous rediriger sur Wikipédia, ou vous faire une longue explication (glossaire d’affiliation), mais je vous parlerai des experts, des inventeurs de l’affiliation : Amazon. Avec plus de 500 000 sites affiliés, nous pouvons affirmer que le succès d’Amazon s’est fait grâce à l’affiliation. Le principe étant tout simple : je vous donne une rémunération si une vente est réalisée grâce à vos visiteurs sur votre Web. Ce qui fascine ici, c’est la mécanique de suivi de ces commissionnements qui fait le succès d’Amazon, encore aujourd’hui. Vous créez un compte chez Amazon Partner, et dès lors, vous pouvez obtenir un code HTML (images, textes, etc.) à installer dans tous les sites que vous souhaitez. Ainsi, chaque vente conclue sur vos sites vous rapportera une commission de partenaires que vous pourrez suivre dans votre tableau de bord amazonien. Une fois par mois, selon des montants minimums, vous recevrez les paiements selon vos instructions. Le géant Google Adsense pourrait être considéré comme du marketing d’affiliation si ce n’était du fait que vous louez votre espace pour des publicités que vous n’avez pas approuvées, et que vous ne cautionnez pas. D’où l’importance du mot « affiliation » qui signifie un lien d’attachement naturel. Un affilié arbore vos couleurs avec fierté, il n’affiche pas une publicité au hasard, il la choisit. Dans cette guerre pour votre attention, des affiliés motivés font toute la différence.

Une nouvelle façon d’arrondir les fins de mois

Le phénomène a vite trouvé preneur auprès d’autres géants, et de nombreux sites ont commencé à offrir la possibilité d’étendre l’offre de service en débordant des produits. C’est ainsi que sont nés les infopreneurs et autres entreprises 100% Web. En fait, l’affiliation est l’art de se créer un réseau de distribution avec des distributeurs virtuels. Le mode le plus passif d’affiliation est l’ajout d’une bannière dans son site, et les affiliés plus actifs gagnent leur vie grâce à un véritable arsenal de tactiques de vente basées sur l’inventaire des autres (marchands affiliateurs). Ces derniers sont souvent comme un magasin général dont chaque produit est en consignation, rien ne leur appartient, ou des vendeurs à commission représentant plusieurs entreprises. Les blogueurs généralement rentabilisent leur activité de cette manière en recommandant des produits de marchands affiliateurs via des plateformes comme JV Zoo très bien connue dans le milieu Web des érudits de l’affiliation.

Les affaires à l’ère numérique : changer vos mentalités chers dirigeants d’entreprise!

On se demande pourquoi le principe d’affiliation ne gagne pas le cœur des entreprises d’ici. Le principe de donner une commission pour une vente, ou un clic, et ce pendant une durée qui peut s’étendre aussi loin que 90 jours après le 1er clic, ne semble pas prendre la place qu’il devrait. Le partage des gains est un concept difficile pour plusieurs qui croient peu à la valeur d’un réseau de distribution virtuel. Ils ont l’impression de perdre le contrôle, alors qu’ils auraient une armée de revendeurs prêts à vendre pour eux. Pour d’autres, la mise en place semble trop complexe et les solutions peu adaptées. Ils préfèrent payer des agences pour parsemer les médias de publicités et souhaiter que cela couvre au moins les coûts, ou investir dans Google Adwords. Avec l’affiliation, vous avez des évangélisateurs qui influencent l’achat par leur crédibilité, et qui vous aident à faire des ventes tangibles. Que vous les payiez au clic, au % de ventes, ou les deux, vous pouvez même récompenser les relayeurs d’infos qui ont permis la vente. Oui, tout ça est possible grâce à un système sophistiqué de traçage qui permet d’aller jusqu’à 5 niveaux de référence. Vous imaginez, c’est énorme et ça marche. Vous pourriez utiliser les codes UTM pour un traçage basique de la source, mais cela ne gère pas de commissions, mais surtout la chaîne de références est impossible. Vous pouvez aussi vous créer des adresses URL sur mesure pour des offensives grâce à Bit.ly, mais ici encore, c’est l’identification de la source qui est en cause. Croyez-moi, le meilleur système consiste à offrir vos services et vos produits avec une grille de commissionnement clairement définie, et un système qui rassure les revendeurs/affiliés pour que leurs commissions soient d’une part, bien certifiées, et d’autre part, bien payées. La plateforme d’affiliation agit alors comme un intermédiaire à un coût très accessible.

JAFFILI est né : un produit pensé pour démocratiser l’affiliation

C’est après une étude approfondie de ce phénomène que j’ai pu constater le fossé qui nous sépare avec les meilleures pratiques sur le Web en matière de marketing d’affiliation. Le vrai problème, à mon avis, trouve une grande partie de la réponse dans le manque de l’offre locale et pertinente pour les marchés de proximité. Ainsi, comment imaginer que nous devions utiliser les services de solutions d’affiliation étrangers alors que leur solution est 100 % anglophone et que leur place de marché ne répond pas à notre réalité? Je le sais, j’ai essayé. Mettre un livre francophone en mode d’affiliation sur ces plateformes n’est pas une sinécure, et surtout ne comptez pas sur les revendeurs-affiliés pour vous aider, le français, ou le Québec, n’est pas naturel pour eux. Mon partenaire et moi, avons donc mis en place une solution que nous testons en mode bêta actuellement. Jaffili est donc le nouveau nom que portera la 1re plateforme d’affiliation de la francophonie et bien sûr du Québec. Nous souhaitons rendre l’affiliation accessible à tous. Si vous avez des produits, ou des services, que vous aimeriez tester en mode d’affiliation gratuitement pendant 30 jours¹, écrivez-moi. Ça peut être n’importe quoi, nous évaluerons si c’est possible. Par ailleurs, si vous souhaitez expérimenter à titre de revendeur affilié, je vous offre la possibilité de vendre mon livre sur votre site (ou d’autres services), ou toute autre méthode que vous jugerez pertinente conditionnellement à l’utilisation d’un lien URL.

Prêt pour l’affiliation? Allez, vous avez quoi à perdre d’essayer! (Faites une demande dans le formulaire ci-bas)

Posez vos questions, et n’hésitez pas, toutes les questions sont pertinentes!

¹Nous n’accepterons pas automatiquement toutes les demandes. Réfléchissez également à ce que vous seriez prêt à offrir comme coût par clic, et ou, % de commissions.

Sylvie Bédard - Mind Drop

 

 

 

 

5 réflexions sur “Le marketing d’affiliation se fait attendre dans les entreprises d’ici!

  1. Pingback: L’année 2015 sera l’année de la vidéo et des e-motions! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  2. Pingback: L’internaute publiphobe et la publicité en crise! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s