Le recyclage de sites Web : combien valent vos actifs numériques?

Je continue un peu plus loin sur le thème abordé lors de mon dernier billet qui parlait de la machine à voyager dans le temps numérique. Je suis vraiment fascinée par cette nouvelle réalité numérique qui change tout sur son passage, même sur la valeur des actifs que nous possédons et souvent sans même en avoir la moindre idée. En effet, tels des trésors enfouis dans un grenier, nous accumulons parfois des richesses numériques dont nous ignorons la valeur . J’ai piqué votre curiosité? Alors, je vous explique le principe.

Sites à vendre - recyclage numériqueLes actifs numériques :  le nom de domaine

Commençons par expliquer la notion de l’âge d’un nom de domaine, le nom de domaine étant bien sûr votre nom utilisé dans le Web,  sylviebedard.net ou minddrop.ca en sont des exemples. Google accorde une importance relative à l’âge d’un domaine, c’est un fait. En d’autres termes, à deux sites égaux (même si impossible en pratique), celui dont le nom de domaine est le plus âgé sortira plus haut dans les résultats de recherche. Il y a au total au moins 200 critères dans les algorithmes de Google et l’âge en fait partie. C’est un critère recherché en matière de référencement naturel. Donc, disons que vous avez en banque des noms de domaines achetés et non utilisés, vous pourriez trouver des acheteurs pour les revendre à un prix plus élevé que celui que vous avez payé. Cette tactique est trop bien connue de plusieurs opportunistes qui ont dévalisé le Web à une certaine époque et ce billet ne s’adresse surtout pas à eux. Non, je m’adresse aux communs des mortels qui ont acheté des noms de domaines et ne savent pas trop quoi faire avec ou qui ont simplement peur de s’en départir puisqu’ils avaient été acheté suite à une stratégie défensive contre des compétiteurs.

Des sites abandonnés dans l’océan numérique

Autre actif important, les sites Web. Tout le monde comprend la valeur d’un site actif, mais un site aux oubliettes a-t-il de la valeur? J’ai construit trois blogues dans le passé que je n’ai jamais fermés, mais que j’ai littéralement abandonnés. Vous vous reconnaissez? Manque de temps, des projets plein la tête, du temps en continuel déficit, toutes les raisons sont bonnes pour abonner un projet de blogue…il faut être motivée ( je peux en parler 😉 ). Mais, quelle ne fut pas ma surprise de constater que certains de ces blogues (ou sites) étaient encore référés et surtout avec des PR (PageRank) intéressants soit 3 et + et même valable à 1 et 2. Vous ne connaissez pas les PageRank? Résumons simplement par la cote que Google accorde à la valeur de votre site. Plusieurs facteurs sont pris en ligne de compte et permettent de classifier les sites selon leur valeur et les valeurs sont mesurées de PR0 à PR10 (P n/a = sans valeur).

Des sites de recyclage numériques organisés…pour le marché anglophone

Si vous décidiez de vendre vos noms de domaines ou vos sites, de nombreux sites spécialisés existent pour permettre les enchères, la vente ou les achats. Des marchés aux puces virtuels bien organisés pour actifs numériques qui permettent aux vendeurs et aux acheteurs de se mettre en contact et aux sites d’encaisser au passage de bonnes commissions. C’est ici que ce billet est né…j’essayais de trouver des noms de domaines et des sites pertinents pour m’apercevoir que tous ces sites de marchés aux puces sont conçus pour le marché anglophone. Très peu de propriétés francophones (sauf en France pour de rares occasions) sont en vente. D’ailleurs, je vois mal comment je pourrais générer de l’intérêt vis-à-vis des acheteurs potentiels sur ces sites avec mes actifs numériques à vendre, de PR3 et moins, et en français. Par contre, sur notre marché géographique ces sites ont une réelle valeur pour ceux qui savent quoi faire avec.

Vous souhaitez analyser la valeur de vos actifs numériques?

Je suis donc volontaire pour vous aider à évaluer la valeur de vos actifs numériques (noms de domaine, sites, blogue, page Facebook etc.) sur le marché et qui sait, j’aurais peut-être des acheteurs pour vous. Plutôt que de laisser dormir des actifs virtuels, pourquoi ne pas les transformer en argent sonnant et simplement passer au suivant? C’est un véritable recyclage numérique qui évitera la poubelle numérique à votre travail d’autrefois. Même si rien ne semble jamais réellement détruit si vous vous souvenez de mon article de la semaine passée. De toute façon, je pourrais vous indiquer si ces sites auraient encore de la valeur pour vous-même au passage. Sait-on jamais, peut-être avez-vous en mains le morceau du casse-tête de quelqu’un ou de vous-mêmes! Qu’avez-vous à perdre?

Vive le recyclage… sous toutes ses formes, même virtuelles!

évaluation actifs numériques

N’oubliez pas vos questions, commentaires et idées, ils sont bienvenus.

Sylvie Bédard

Une réflexion sur “Le recyclage de sites Web : combien valent vos actifs numériques?

  1. Pingback: Laissez-vous une belle marque? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s