On casse la « Barack » tout en e-motion!

 

D’abord saluons la victoire éclatante de l’homme le plus populaire du monde en ce moment! Honnêtement même John McCain a eu l’éloquence d’exprimer haut et fort ce que tout le monde pense : WOW! Quelle victoire! Un vote contre « Bush »?  Un vote pro afro-américain? Peu importe, un vote pour l’espoir un point c’est tout! Yes we can! J’envie les États-Unis d’avoir trouvé un vrai leader qui soit capable de faire bouger le peuple.  Si sa couleur de peau ajoute de l’envergure au phénomène, c’est plutôt le Moïse que tout le monde cherchait au fond. Dieu sait que les miracles seront nécessaires pour ramener le peuple américain sur la terre promise. Souhaitons qu’il réussisse, là où d’autres ont lamentablement failli. La planète en a urgemment besoin. Bye Bye Bush!

 

En regardant, la famille Obama arriver sur la scène pour le discours historique hier, j’ai partagé l’émotion avec la foule rassemblée à Chicago et 52% du peuple américain. Mais surtout avec les gens de couleur, car ce qui se passait devant nous était la preuve ultime que dorénavant la vision du monde allait changer. La Maison Blanche pour une famille noire…j’aurai vécu assez vieille pour voir cela! Vivrai-je assez longtemps pour voir une femme et le 1er homme du pays déménager à la Maison Blanche? Je commence à perdre espoir. Mais c’est une toute autre histoire.

 

Il y a à peine quelques mois cet homme était un inconnu pour la très grande majorité des américains et surtout du reste du monde. Aujourd’hui, il y a 100 000 000 de références avec le nom Barack Obama dans Google. Vous imaginez? Cette campagne passera à l’histoire pour bien des choses. Outre le fait de la couleur, Barack a su s’entourer d’une machine électorale sans précédent. Au cœur de la stratégie pour faire sa place dans la jungle politique, des moyens modestes dès le départ dont Internet. Rien n’a été laissé au hasard et les 7,5 millions de votes qui lui ont permis de gagner les élections, ce sont les jeunes et les plus démunis qui ont voté pour la 1ère fois de leur vie. Un autre record : la participation au vote. Nous pouvons parler d’une infopub de 30 minutes à coup de millions, mais c’est les e-motions à la fin qui ont donné tant de pouvoir au nouveau président. Il a su mieux que quiconque parler aux humains derrière les électeurs. Il a su utiliser tous les moyens à sa disposition pour faire circuler son message. Il a su mettre les connecteurs à son service. Graduellement, il a conquit le cœur des américains un à un. Tous les cœurs n’ont pas la même valeur bien sûr, car celui d’Oprah a permis de faire basculer le phénomène de pluie torrentielle à tornade de force 5. Et avec cette tornade les dollars ont suivi et les folies médiatiques ont été possibles. Mais le travail en profondeur était accompli. Cela a permis tout au plus de démontrer que Barack avait les appuis financiers nécessaires et cela était suffisant pour convaincre les sceptiques.

 

C’est une campagne qui passera à l’histoire, car dans la compréhension du phénomène Obama, il y a aura tout ce qui touche les émotions soit : le cœur de sa stratégie ou le coeur dans sa stratégie et les outils électroniques et médiatique le « e ». Un véritable phénomène dans l’univers des e-motions. Je parie que les politiciens québécois seront tentés de copier la recette, mais attention : Encore faut-il avoir un vrai chef qui sache parler au cœur des citoyens et les rallier derrière un projet de société qui soit stimulant. Ouf! Ce n’est pas demain matin que nous casserons la « Barack » au Québec, à mon grand regret!

 

Souhaitons que derrière ce charisme se cache l’homme véritable que les américains ont détecté. Celui qui se battra pour ses convictions altruistes et non égocentriques. Celui qui rassemblera les forces au lieu de les diviser. Celui qui réparera les pots cassés et les ponts brisés!

 

À nous, chers québécois de voter maintenant!

 

signaturesb

 

 

3 réflexions sur “On casse la « Barack » tout en e-motion!

  1. Pingback: Relis ton tweet 7 fois avant de tweeter : petit guide pratique du parfait « twitteur »! | Sylvie Bédard – La vie 2.0

  2. Pingback: La différence entre une foule et une communauté! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  3. Pingback: Les défis de 2017 inspirés de Trump en 2016 | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s