Prospective à saveur de Présence : si vieillesse savait et si jeunesse pouvait!

Le futur n'est pas la suite du passé comme le dit si bien le prospectiviste Yves Lusignan et d'autres comme lui qui pratiquent la prospective*. C'est cette posture mentale qui est difficile pour la plupart des humains. Avec l'expérience on finit par se dire : plus ça change et plus c'est pareil! Et avec l'arrogance de la jeunesse on finit par se dire : moi je ne ferai pas comme les autres avant, je vais changer le monde!