La face cachée du Web : ce billet s’adresse aux personnes âgées de 18 ans et + !

Maintenant que j’ai votre attention, parlons de choses sérieuses et abordons le contenu à caractère sexuel dans les sites Internet. C’est fascinant de voir le nombre de publicités explicites dans les sites de contenus vidéos pour grand public. Qui plus est, c’est carrément indécent à quel point, ces publicités se retrouvent aussi dans des sites très fréquentés par les adolescents eux-mêmes. Une orgie de publicités de plus en plus invasives polluent certains sites. Répondez oui à la question : Avez-vous 18 ans et + ? Et voilà que votre passeport pour le plaisir est octroyé.

Avec Internet, le sexe a pris des proportions disproportionnées et c’est facile de comprendre pourquoi cette industrie est la plus compétente en matière d’hébergement, de référencement et de webdiffusion vidéo dans le Net. C’est aussi grâce à cette industrie que nous devons toutes les tactiques de camouflage pour disparaître en un clin d’œil et réapparaître aussi vite sous un autre nom. Ils sont les maîtres du commerce en ligne et les premiers à avoir prouvé que c’est payant le Web lorsque l’on vend un produit en demande. Ils sont aussi responsables de la piètre opinion des uns face à Internet et sa propension à laisser trop de place à un comportement libertin.

Au-delà d’un milliard de réponses pour les mots sex et sexe avec Google, on comprend l’intérêt! Cette industrie a d’ailleurs permis à Google d’enrichir ses coffres avec les Adwords à une époque lorsque personne n’y croyaient.

J’ai fait un article le 31 août 2009 qui s’intitule « Sexto ou sexe trop tôt! » et je suis fascinée par le nombre de personnes qui cliquent sur cet article. À tous les jours, j’ai de nombreuses visites sur ce billet qui date de plus d’un an. Alors je me questionne sur le phénomène! Mes amis me disent : Ben voyons Sylvie, c’est normal, le sexe ça vend! Vraiment? Regardons pourquoi!

La face cachée du Web et les parties moins cachées!

Le plus vieux métier du monde est dorénavant pratiqué dans une petite cabine insonorisée avec une webcam pour qu’elles puissent étendre leurs… talents à quiconque est prêt à payer le tarif à la minute exigé. Imaginez un instant le secret d’une telle mine d’or:

1. Un produit à caractère restrictif et du domaine de l’interdit voire du tabou. Peu importe notre âge, ce bonheur orgasmique ne pratique pas la discrimination pour donner accès au nirvana digital. Il est non seulement facile de contourner les barrières d’accès que nous ayons 15 ans ou 12 ans et c’est très incitatif.

2. Une satisfaction garantie ou argent non remis. Ne pas satisfaire un plaisir éphémère et ponctuel est très peu probable. Les attentes des clients sont très faciles à combler et les plaintes peu nombreuses! Qui veut se plaindre après une consommation incognito?

3. Une discrétion assurée ou si non, plus de clients, c’est assuré. Devant la fatalité, le vendeur s’ajuste aux contraintes de ses clients. Jamais de facturations explicites pour éviter que la source ne se tarisse.

4. Une présence au bout des doigts et sans complication. L’interactivité qui vaut son pesant d’or avec les e-motions en trame de fond.

Définitivement une industrie qui a compris le pouvoir de la présence Web pour faire sonner les coffres. Dommage qu’ils aient oublié au passage certaines règles d’éthique, mais peut-on les blâmer? Tant qu’il y aura des clients pour payer et des filles et des gars pour se soumettre aux regards des caméras dans un cadre de réglementation difficile à appliquer et bien les caisses sonneront pour ces rois de la porno en ligne. Pas étonnant que plusieurs spécialistes Web soient fascinés par la recette de cette industrie qui mine de rien a fait avancer bien des technologies dans le Web à commencer par la gestion des droits d’auteur numériques et aussi de multiples applications virales.

La recette pour adulte seulement

Tentant la recette de l’interdit non? Je me permet une mise en garde. À mon avis, ce phénomène a aussi fait retarder des investissements majeurs par des gens un peu inquiets de cet aspect libertin. Pire, c’est ce qui bloque de nombreux sites dans les entreprises aussi. Évidemment, c’est différent d’une entreprise à l’autre, mais la paranoïa est là.  Au fait, vous êtes toujours en attente d’une petite surprise à la hauteur de mon titre ou croyez peut-être que ce titre était un piège? Pas du tout, j’ai repêché à travers les multiples blagues virales qui polluent ma boîte de courriel, une publicité de la compagnie Fleggaard du Danemark qui explique à mon avis pourquoi le Web ne pourra jamais être aussi réglementé que certains le souhaiteraient.

Voici donc une publicité danoise qui n’aurait pas passé la porte d’un créatif ici en Amérique ou ailleurs aussi: http://www.m2film.dk/fleggaard/trailer2.swf . Vous l’avez regardé jusqu’à la fin? Bien sûr que non! (rires) Comment s’étonner du laxisme dans le Web quant au contrôle. Les différences culturelles démontrent que ce qui est choquant pour les uns est amusant pour les autres! Comment réglementer une vision mondiale et inégale de l’interdit?

De mon côté, je sais qu’avec Internet dans mon adolescence, avec ma nature curieuse, j’aurais sûrement été attiré par l’interdit…Et vous? Cliquez sur « j’aime » pour avouer que l’interdit c’est tentant! C’est anonyme!

Partagez votre opinion concernant le phénomène pour adultes seulement et votre attitude avec les jeunes et vos employés par rapport à tout cela!

PS merci pour la 20 000ème visite, pari réussi!

Une réflexion sur “La face cachée du Web : ce billet s’adresse aux personnes âgées de 18 ans et + !

  1. Pingback: Le marketing de peur : même les consommateurs intelligents n’y échappent pas! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s