Le nouveau visage du marketing : briller par sa Présence ou son absence?

Le nouveau visage du marketing : briller par sa Présence ou son absence?

Je ne peux résister à la tentation de parler de la grande déception que Clotaire Rapaille a provoquée par la falsification de son CV. Pourquoi un homme de son envergure (ou de son étroitesse) a-t-il senti le besoin de s’inventer des expériences et des titres qui sont faux?

Le personnage déjà controversé aura laissé un goût amer dans la bouche de bien des « sado-masos » (comme  il les a qualifié) de la ville de Québec. Car s’il est une chose qui est dure à avaler au-delà de l’insulte, c’est bien de faire abuser de sa confiance. Mais là où le bât blesse, c’est qu’il faille payer la « Rapaille » en plus! On peut difficilement mieux quantifier la trahison! Le maire Labeaume a dû admettre l’erreur sur le bout des lèvres avec son non verbal qui en disait long sur sa colère et son aversion envers les journalistes.

À l’ère de la transparence, il faut montrer pattes blanches, car nous sommes exposés aux regards de tous. Combien de profils escamotés ou gonflés ai-je vu dans LinkedIn? J’ai même un ancien partenaire qui a  forgé des études à l’université dans son profil LinkedIn, alors qu’il a fini son secondaire V de justesse. Pourquoi prendre le risque de passer pour un menteur pour le simple besoin de se gonfler le thorax? Il faut j’imagine avoir un terrible complexe de supériorité ou d’infériorité, allons savoir! La vigilance s’impose donc pour distinguer le vrai du faux dans cette société du paraître!  Il y a aussi ceux qui pêchent par omission en oubliant des détails importants. Le vieux dicton « À beau mentir qui vient de loin » devra être modernisé à l’ère des réseaux sociaux pour  » À trop mentir, les autres feront le point! » Lire la suite

Vivement de vraies femmes d’influence : le future s’écrit avec un ‘e’!

Le future s'écrit avec un ''e''!Le future s’écrit avec un « e » encore plus vrai en 2013!

Cet article a été écrit en 2010, lors du 100e anniversaire de la Journée internationale de la femme! En relisant ce texte, je dois malheureusement constater qu’il est encore d’actualités et plus que jamais. Je vous invite à lire et à partager.

8 mars 2010 – 2011 – 2012 – 2013 et ?

Je ne pouvais passer outre sur le sujet des femmes dans ce blogue en l’hommage du 100ème anniversaire de la journée de la femme. Honnêtement, j’ai été très surprise lorsque j’ai réalisé que cela fait déjà un siècle qu’une journaliste allemande du nom de Clara Zetkin a proposé en 1910 qu’une journée soit réservée pour célébrer la femme. Depuis ce temps, le monde a compris la nécessité de se battre pour les droits égalitaires des femmes.

La question est malheureusement toujours d’actualité. Vous en doutez? Je peux affirmer que cette question de la pertinence du débat de l’égalité des droits est peut-être un acquis dans la tête de certaines femmes d’influence, qui ont bien réussi ou pire de certaines jeunes femmes qui prennent pour acquis ces victoires en oubliant les luttes qui ont été mené pour y arriver, mais dans les faits, les femmes de la terre entière vous diront que le combat est loin d’être terminé. Le discours de Lise Payette lors de la remise de son doctorat honorifique de l’UQÀM à cet effet est vraiment touchant et criant de vérité. On ne fait pas de révolution le ventre bien plein et avec une sacoche Gucci sous le bras! Lire la suite