L’explosion des e-coupons ou du pouvoir d’achat collectif ?

 

Depuis un bon moment, les grands visionnaires du Web voient éclore le potentiel des e-coupons i-e les coupons électroniques que les clients impriment. Évidemment, cette vision se concrétise non seulement un peu plus chaque jour, mais les internautes sont de plus en plus friands de telles tactiques de marketing de permission que les sites comme Groupon ou Tuango appellent : le pouvoir d’achat collectif ou les achats de groupe!

 

Le bonheur des marketeurs improvisés ou rusés?

Imaginez que vous héritez d’une entreprise avec un capital de marque inexistant ou très faible et que vous avez qu’un minime budget pour mousser les ventes. Le e-couponing (offre à un groupe) arrive comme un baume sur une plaie pour vous aider à toucher à des résultats inespérés surtout en période creuse. Voilà, cher marketeur en herbe, une opération qui a de quoi vous attirer les flatteries de votre patron. Ne parlons pas ici des foudres de ceux qui livreront la marchandise, car qui se soucie de cet aspect si les ventes sont au rendez-vous? (Si vous êtes d’accord avec cette affirmation, une petite lecture s’impose sur le Nouveau « P » du marketing : la Présence). À vous de bien peser le poids du succès dans votre balance. Avouons tout de même que la tentation est grande, car disons-le les résultats sont au rendez-vous. Nous assistons au phénomène 2.o de la vente de coupons en itinérance, sauf que les vendeurs sont les acheteurs.

TuangoElle coure, elle coure, la maladie d’épargner dans le cœur des internautes de 17 à 57 ans.

Pour avoir lu de multiples rapports sur le comportement des internautes, on ne s’étonne pas de voir le succès des Groupon (groupe français en opération au Québec) et Tuango (Groupe québécois) de ce monde. La recette est parfaite. Des internautes qui cherchent à faire des économies, qui plus est,  économies qui leur semblent exclusives  avec des compagnies qui souhaitent profiter du pouvoir du marketing viral. Ainsi, VOUS, internaute au nirvana de l’économie, vous propagez la nouvelle avec un grand sourire. Non seulement avez-vous épargné, mais chaque abonnement d’un ami référé vous ajoute un 10 $ dans votre cagnotte à dépenser. Un pari gagné d’avance pour les marchands. Je vous donne ici le lien de Tuango qui guide les marchands pour concocter des offres percutantes.

 

Des épargnes vraiment importantes vous attendent

Vous vous demandez, est-ce vraiment des épargnes? Rassurez-vous, c’est oui avec un grand Oui. À un point tel, que les offres les plus intéressantes disparaissent très vite et le sentiment d’avoir manqué l’offre du siècle prépare le succès de la prochaine offensive. Oui les rabais sont offerts en nombre limité. J’ai découvert un restaurant exquis, Pica Pica, et à peine trois jours après mon abonnement à Groupon et Tuango, je reçois une offre qui m’aurait permis de diminuer mon addition de 50 % (outre l’alcool). Je peux vous garantir que j’ai vu immédiatement le potentiel de l’économie proposé et j’ai acheté 5 bons pour un montant de 100 $ pour une valeur de 200 $. J’ai attendu 48 heures pour que mon achat soit confirmé, je sais donc que tout est vérifié et validé.

Des achats impulsifs qui ont la valeur que l’on accorde

Imaginez maintenant que je garde ces coupons au-delà de leur date d’expiration. J’oublie de planifier leur utilisation, mais la facture est déjà débitée sur ma carte de crédit. Comme on dit : « Too bad ! », c’est le marchand qui amortira sa campagne avec le rabais d’un autre qui utilisera le coupon. Combien utilisent vraiment les coupons d’après vous? C’est la loi de Paretto, 80 en profitent largement et 20% laissent l’offre échoir.

Alors si vous êtes du genre à suivre vos intérêts, Groupon et Tuango pourraient vous séduire. En prime, le pouvoir des médias sociaux permet de constater si le marchand honore bien son offre. Donc pas de soucis, vous serez bien servi, car à l’heure de la gestion de la réputation, vaut mieux marcher les oreilles droites comme le disaient nos aînés. Mon conseil est simple : mesurez bien vos besoins, car les achats impulsifs peuvent avoir des effets nocifs sur votre portefeuille : à vouloir trop épargner, on pourrait se ruiner! Je n’oublierai jamais une étudiante emballée qui parlait de Tuango comme d’un coup de coeur, elle avouait candidement avoir fait un peu trop d’achats inutiles. Comme quoi la Présence est toujours à deux sens : celui qui achète et celui qui vend!

 

Pour économiser, il faut savoir gérer ses besoins.

 

Si vous souhaitez vous abonner, je veux bien vous marrainer si vous promettez d’être un consommateur intelligent (i-e qui achète ce dont il a besoin et qui profite de ses coupons et qui sait où est le bouton « désabonnez-vous!)

Parlez-nous de vos expériences avec les e-coupons ou si vous préférez, le pouvoir d’achat collectif!

Bonne semaine

Mise à jour 4 mars :  Cet article est sorti 3 semaines après mon billet pour expliquer le phénomène.


4 réflexions sur “L’explosion des e-coupons ou du pouvoir d’achat collectif ?

  1. Sylvie Bédard a devancé LA PRESSE qui conscrait un article à ce phénomène, en début de semaine!
    J’ai fait ma petite étude. Avec étonnement, j’ai découvert que Groupon donne Chicago comme point de contact pour les commerçants de Montréal. Groupon fait sans doute un usage intensif de Google Map.
    Dans leurs FAQs, à la question d’où vient le nom Groupon, la réponse « d’une ville de Suisse où les pneus Goodyear sont vendus à des prix dramatiquement réduits ». On s’amuse chez Groupon!

  2. Pingback: Présence et expérience-client : Tuango 1 et Clinique Image 0 « Sylvie Bédard – La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s