La fracture numérique : pensée globale et actions locales!

Il m’arrive de me demander si mes voisins sont virtuels ou réels. Je ne les vois jamais. Tout ce que je vois, c’est leur réseau sans fil « les grosses têtes » qui me rappelle qu’ils habitent dans mon rayonnement immédiat. Cela me fait réfléchir sur notre propension à chercher au loin, ce qui est tout près de nous. Je parlais justement avec un client qui me disait à quel point la pensée populaire (du moins son comité de direction) perçoit le Web comme un outil de conquête mondiale par opposition à un outil de succès local. Un autre paradigme issu de la fracture numérique entre des gens de deux époques. En effet, d’un côté une génération dite « émigrante numérique » qui a adapté sa vie avec un outil qu’elle n’aurait pas inventé et de l’autre côté, une génération dite « native numérique » qui a inventé un nouveau mode de vie totalement branché grâce à Internet et qui invente des utilisations insoupçonnées à tous les jours.

Pour les jeunes, travailler dans un bureau sans Internet, c’est exactement comme travailler dans un bureau sans fenêtre. Je dois dire que sur ce seul critère : je suis officiellement jeune! Ils organisent leur vie au fur et à mesure que les textos apparaissent sur leur mobile ou dans leur Facebook. Ils sont dans un continuel « zoom out » pour regarder la grande planète et en « zoom in » pour interagir avec l’ami assis sur la chaise d’à côté. Sur l’autre côté de la fracture, on regarde le Web avec scepticisme en se disant que finalement la globalisation c’était une très mauvaise idée et on peine à communiquer de manière fluide puisque branché de manière intermittente. La réponse arrive après que la question ait déjà changé. Il faut voir les échanges de courriels déguisés en « chat » … impossible de suivre : un vrai dialogue de sourds!

Pourtant, même s’il faudra bien développer la pensée globale pour sauver l’humanité de nous-mêmes, il faudra surtout apprendre à agir localement. Dieu merci, le Web et ses divers outils de recherche se géolocalisent, mais le contenu ne se créé pas par magie. Si vous comptez sur les autres pour passer vos messages, vous serez assurément déçu. Vous avez quelque chose à dire, n’attendez pas qu’un américain l’écrive ou qu’un parisien vous propose sa vision des choses. Le Web c’est nous et c’est nous si et seulement si nous y participons! Ne soyez pas le touriste du Web, mais l’acteur du Web!

Avec le phénomène de l’écohérence, nous savons que nous devons réapprendre à agir localement. Notre médecin de famille est déjà une denrée rare, nous avons eu même droit à une loterie pour en gagner un, mais imaginez si vous deviez consommer localement toutes vos denrées alimentaires. Vous seriez obligés d’avoir un « fermier de famille ». Comment feriez-vous pour vous assurer votre place dans la liste d’attente? D’accord, j’exagère un peu, mais avouez que le jour où nous commencerons à comprendre que c’est le voisin que nous devons séduire pour se nourrir, je parie que les réseaux sociaux serviront à vendre localement… et tous s’y mettront! Je vous encourage à tester l’initiative d’Équiterre avec les 30 000 québécois qui utilisent déjà la formule du fermier de famille.

En attendant, je vous encourage à prendre votre place dans le Web, car dans notre océan d’anglophones et dans une francophonie européenne, il faut agir localement pour saisir le plein potentiel de la globalité!

Ne manquez pas la dernière formation sur les réseaux sociaux pour les affaires avant la période estivale! Détails ici

Je fais également une 1ère apparition au canal Savoir via la soirée des Grands Communicateurs ce mercredi 28 avril. Voir les détails ici


2 réflexions sur “La fracture numérique : pensée globale et actions locales!

  1. Pingback: Prospective à saveur de Présence : si vieillesse savait et si jeunesse pouvait! « Sylvie Bédard – La vie 2.0

  2. Pingback: Prospective à saveur de Présence : si vieillesse savait et si jeunesse pouvait! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s