Un été débranché ou presque!

Alors me voici à faire de l’Internet à l’œil. J’ai localisé dans la grande ville avoisinante tous les restaurants qui offrent le sans-fil gratuit et j’allais me stationner avec mon portable sur les genoux pour prendre mes courriels. Une vraie droguée du net en mal de connexion.