Acheter en ligne ou se mettre en ligne pour acheter ?

Dans le tourbillon d’un été qui a prévu d’autres plans pour moi, j’aimerais vous parler de mon expérience de magasinage pour remplacer ma remise de jardin. Je parlais encore récemment avec un fournisseur de site Web sur le retard des entreprises de détail en matière d’achat en ligne. Les plus grandes résistances viennent du fait, que peu de propriétaires « immigrants numériques » croient que leurs clients vont acheter en ligne parce qu’eux ne le font pas. Lorsque nous sommes confrontés à un achat d’une importance financière, il est tout à fait logique de procéder à un inventaire de nos besoins et de chercher les solutions qui s’offrent à nous en fonction de notre budget et ce, de la manière la plus efficace.

Donc que font plus de 80% des gens actifs? Ils prémagasinent en ligne. Oui et si vous ne le faites pas systématiquement pour tous vos achats, vous le faites dès que vous sentez que vos connaissances sont limitées ou que le prix représente une dépense importante. Dans ma saga « remise », je peux affirmer que j’ai fait mes devoirs. Après avoir procédé à une recherche exhaustive de toutes les possibilités (y compris les remises usagées dans tous les sites en ligne comme Kijiji et LesPacs), j’étais en mesure de comparer les produits en fonction du prix et aussi, dans les meilleurs cas, des commentaires de d’autres clients. J’étais à deux cheveux d’acheter ma remise en ligne puisque de toute façon, c’est exactement ce que le détaillant faisait lui-même : commander en ligne. Finalement un commentaire d’un client m’a fait hésiter, ce que je n’aurais pas eu en magasin. J’ai décidé de faire des recherches plus approfondies en magasin en ciblant d’abord les détaillants qui affichaient les remises dans leur site Internet. C’est assez surprenant de constater les inventaires limités lorsque vient le temps de faire des achats de ce type, surtout quand le détaillant prétend vendre ces produits. On ne s’attend pas à être mis sur une liste d’attente pour une livraison dans 6 à 10 jours. Pourquoi aller en magasin alors si nous ne pouvons pas voir l’article convoité?

Je vous cite en exemple, Sears, les spécialistes du catalogue. Je suis allée en magasin pour voir la marchandise avant de l’acheter et à ma grande surprise on m’a référé au comptoir des commandes en ligne?!?! Décidément, on ne peut imaginer moyen plus archaïque que de commander avec un catalogue au fini plastique via une préposée qui « pitonne » les numéros de l’article après l’avoir attendu en ligne. Pourtant, Sears a de loin le site e-commerce le mieux étoffé de tous ceux que j’ai visités. Je suis maintenant en mesure d’affirmer que la majorité des détaillants ont des croûtes à manger en matière de site Web marchand. Par contre, je donne une note supérieure à Home Dépôt qui a une longueur d’avance en matière d’expérience en ligne dans l’univers de la quincaillerie. Rona fait des efforts, mais il faut faire un acte de foi pour commander en ligne vu que les commentaires ne sont pas autorisés. Quant aux autres, je vous dirais que nous sommes à l’ère préinformatique. C’est plutôt préoccupant.

Si j’ajoute à cela que je magasinais avec mon iPhone, je dois que cette réalité échappe à la majorité des commerçants qui semblent oubliés que les clients sont mobiles comme leur téléphone. Les boutons et fonctionnalités ne sont pas toujours adaptés à une navigation miniature. J’ai finalement trouvé en magasin, un modèle en liquidation que je n’avais pas vu en ligne, car les sites ne sont pas à jour. Décidément tout pour nous éloigner des achats en ligne. La tactique est simple : on veut…. ne pas vous servir en magasin! Ça semble bizarre, mais c’est le paradoxe de tous les marchands, on fait tout pour vous faire venir en magasin et le service n’est pas au rendez-vous. Je vous épargne ce chapitre, car le service est pitoyable le week-end dans les grandes surfaces. J’aurais préféré acheter en ligne très franchement et me faire livrer à la maison.

On peut comprendre pourquoi certains sont sceptiques avec les achats en ligne. Les stocks ne sont pas toujours exhaustifs et la qualité de l’information est souvent déficiente. Par contre, la plupart offre des rabais plus intéressants en ligne qu’en magasin. Il y a certes une facture de livraison qui s’ajoute, mais qui doit se comparer à l’équivalent en magasin ou à votre déplacement. À force de nous servir inadéquatement sur tous les fronts, je comprends aussi pourquoi les détaillants rechignent à vous faire acheter sur Internet. Ce n’est pas leur plus beau visage et ils sont persuadés qu’ils font mieux en magasin. La bonne nouvelle, c’est que le temps des craintes relatives à la sécurité et à la non-livraison semble révolu avec les achats en ligne. De mon côté, je continue de souhaiter que les choses s’améliorent, car je suis prête à épargner du temps et de l’argent à un ou deux effleurements de mon doigt dans la paume de ma main.

Et vous, achetez-vous en ligne ou mettez-vous en ligne? Dites-nous pourquoi vous le faites ou pourquoi vous ne le faites pas!

Bon été…. Une petite relâche estivale…bon magasinage en ligne!

4 réflexions sur “Acheter en ligne ou se mettre en ligne pour acheter ?

  1. Bonjour,

    J’achète: billets de spectacles et autres activités de loisir, cartes cadeaux, fleurs et autres cadeaux « corporatifs ».
    Pourquoi: pour la rapidité! Et je ne me sens pas obligée de voir ces produits pour les acheter.

    Je songe à acheter mais je ne l’ai jamais fait: literie, jouets, accessoires de cuisine, petits appareils électroniques.
    Pourquoi: principalement parce que je ne trouve jamais ce que je veux sur des sites en français et qui livrent au Canada.

    Je ne suis pas prête à acheter: produit seconde main, produit ne provenant pas du Canada ou des USA.
    Pourquoi: parce que j’ai peur de ne pas tout comprendre et de payer une fortune en frais d’expédition ou que ce soit compliqué pour retourner ces produits.

    Je ne suis pas du toute prête à acheter (et le serais-je un jour??): vêtements, chaussures, produits de beauté, nourriture.
    Pourquoi: Parce que je dois voir, essayer, toucher, sentir ces produits.

    Voilà!!

  2. Pingback: Magasiner une maison en ligne : les sites Web changent, mais les courtiers? « Sylvie Bédard – La vie 2.0

  3. Je pré magasine en ligne et lis les commentaires qui me sont très utiles ! J’achète avec mon mobile depuis longtemps et moins sur Ebay car les US sont devenus un peu allergique à poste Canada 😦 j’attend justement une paire de earspods de L’Alberta payée 50% du prix neufs transport inclus . Merci pour votre article très intéressant !

    • Merci pour vos commentaires, c’est le meilleur salaire d’un blogueur…. et surtout cela permet d’en apprendre un peu plus chaque fois… comme aujourd’hui!

      Au plaisir de vous accueillir dans la communauté de la Présence!

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s