Comment définit-on un entrepreneur handicapé?

L’été 2011 m’aura fait vivre toute une expérience avec un groupe d’entrepreneurs bien spécial. Action des femmes handicapées (Montréal)
a organisé un cours de lancement d’une entreprise en collaboration avec le CEFQ. Ces entrepreneurs m’ont enseigné bien plus que ce que j’ai pu leur apprendre. Entre des couples d’entrepreneurs malentendants et sourds, des personnes à mobilité réduite, d’autres souffrant de maladies dégénératives ou survivantes de cancer, certaines affligées de paralysie cérébrale et tutti quanti au rayon des handicaps, je crois que la plus handicapée finalement c’était moi. Enseigner le marketing, le branding et le Web à de futurs entrepreneurs motivés comme pas un, s’est avéré pour moi une véritable révélation sur la force et le courage humain. Après avoir enseigné à une multitude d’entrepreneurs de tous acabits, en bonne forme physique et sans handicaps apparents, j’ai réalisé que ces entrepreneurs ont un cœur gros comme la terre. Oui, c’est bien de là qui vient le mot « courage », avoir la rage au cœur, la volonté d’aller plus loin malgré les obstacles que la vie a mis sur leur route.

Une conception des affaires à la mesure de leur courage

Vous savez que les plus grands militaires sont souvent réputés pour leur courage. Si cette définition est vraie pour tous ceux qui ont mis leur vie en péril pour la paix dans le monde ou pour la liberté des uns au détriment des autres, je dois dire que chacun des entrepreneurs que j’ai rencontré avait sa propre bataille et ce, à tous les jours. Je peux donc affirmer que le courage va bien au-delà de notre conception héroïque et patriotique et c’est vraiment une affaire de cœur. Je lisais par hasard dans ma revue de presse que le nouveau président de GM, Dan Akerson était sans contredit à la tête d’une nouvelle escouade militaire ayant comme mission de produire des voitures et des camions mieux que les autres. Cet ancien militaire a peu d’intérêt pour les voitures, mais en revanche a une passion pour le travail. Pour lui, la survie de GM passe d’abord par la fin de « Generous Motors » comme il aime le dire. Pour lui les affaires c’est la guerre. Des heures de travail qui ne doivent plus se compter et surtout que personne ose se plaindre de son sort : il pourrait être sur la longue liste de ceux qui n’ont plus d’emploi chez GM. Donc entre un ex militaire devenu PDG et un entrepreneur handicapé, c’est une affaire de perception sur le courage. Pour les uns, c’est ignorer le coeur et pour les autres c’est miser tout sur le coeur. Comme quoi, le courage peut être une passerelle vers les plus ambitieuses réalisations et pour des motivations tout à fait différentes par contre.

Imaginez comment votre ennemi pourrait vous détruire?

Le PDG de GM fait donc jaser par ses méthodes peu conventionnelles pour gérer (ou sauver en fait) cette fierté américaine. Parlons justement d’une méthode originale pour fouetter les troupes et les pousser à se remettre en question. Imaginez un instant que vous devez écrire le plan d’attaque de l’ennemi pour vous détruire, voire vous anéantir. L’idée est de mettre tous les cerveaux de votre entreprise à la créativité destructrice afin de voir quelles sont vos faiblesses. Réfléchir à la manière dont l’ennemi pourrait nous détruire revient à dire : c’est quoi nos talons d’Achille? Quelles sont les brèches que l’ennemi pourrait utiliser contre nous? Quel est le cheval de Troie qui pourrait nous anéantir de l’intérieur? Bref, cette façon originale de secouer la zone de confort des troupes emprunte ses idées aux plus grands guerriers. Lorsque je pense aux entrepreneurs inspirants que j’ai rencontrés cet été, je sais que cette introspection est leur lot quotidien. La seule différence, c’est qu’ils savent déjà que l’ennemi est bien installé et ils doivent vivre avec. Ils doivent apprendre à convertir leur handicap en un effet de levier afin de surmonter les difficultés inhérentes à la vie d’entrepreneur handicapé ou pas. C’est pas un peu ça être en affaires finalement?

Qui est vraiment handicapé finalement?

Lorsque je compare les entrepreneurs handicapés avec la population entrepreneuriale, je me demande ce qui définit réellement un entrepreneur, point. Je regarde un ex militaire gérer une entreprise comme si c’était la guerre en permanence et de l’autre côté les divers handicaps qui peuvent ralentir certains entrepreneurs tel un combat quotidien et je me dis qu’il y a deux sortes d’handicap : ceux que l’on voit et ceux que l’on ne voit pas! Je parie que GM a plus d’handicaps qu’eux-mêmes ne peuvent pas voir. Entre la gestion des égos, des paradigmes et des acquis, l’avenir semble bien sombre si l’entreprise ne change pas de cap. Des « anti » caps et des handicaps, ça se ressemble finalement, non? Il y a des tonnes de leaders qui sont aveuglés par les profits à court terme, sourds d’oreille aux demandes des clients, muets face aux demandes de transparence et insensible face aux employés. Des leaders qui ont perdu l’usage de leurs sens et le sens des affaires. Pour moi, c’est vraiment ça des entrepreneurs handicapés : des sans-cœurs. Ceux qui m’ont inspiré cet été m’ont rappelé que la vie m’avait bien choyé et que nous avons la responsabilité de faire mieux à chaque jour. Ils m’ont réinventé le mot « Présence » et j’espère ne jamais oublier les leçons de courage et d’humilité qu’elles m’ont enseignées.

Et vous,  prêt à vous lancer en affaires pleines de sens? Appelez le CEFQ dès maintenant!

4 réflexions sur “Comment définit-on un entrepreneur handicapé?

  1. Il est clair que chacun de nous devrait vivre une expérience similaire pour redonner sa valeur à la vie. La comparaison que vous faites est très forte et je pense que vous touchez des points très importants. Qui est le plus aveugle: celui qui ne voit pas ou celui qui ne veut pas voir?

    Merci d’avoir partager cette expérience, merci d’avoir contribuer à sensibiliser la société à une réalité qui bien souvent est ignorée voire même oubliée, celle des personnes handicapées.

  2. Chère Sylvie, c’est bon de te lire.Je ne sais pas de qui tu parlais quand tu as mentionnée une personne qui s’est battue contre le cancer.Qui dans notre groupe ????? Est-ce trop de demander? Bonne vacances et profites-en au max……..

    • Bonjour Suzan,

      Ce genre d’info ne se partage dans les médias sociaux. Par contre, je peux t’assurer que j’en connais plus d’une qui ont vaincu un cancer et qui sont maintenant entrepreneure. Bonne chance dans votre projet, chère combattante! 🙂

  3. Pingback: Votre site est accessible : mais accessible pour qui? « Sylvie Bédard – La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s