Accepter le chaos!

« Nous pouvons ne pas être intéressé par le chaos, mais le chaos est très intéressé à nous! » Cette traduction libre représente bien l’état d’esprit qui m’anime en ce moment. Lors de mes formations à de futures femmes entrepreneures, je suis toujours étonnée de constater à quel point l’être humain dans son désir d’innover a quand même tendance à prendre des sentiers déjà battus. Le mot innovation devient alors une notion tout à fait relative qui se mesure à ses propres connaissances du monde extérieur. Par exemple, une personne qui souhaite démarrer en affaires en 2008 et qui n’a pas d’ordinateur (oui il y en a !), trouverait certainement son projet de service par Internet très innovateur puisqu’elle-même devrait d’abord transformer littéralement ses habitudes pour y arriver. Tout une innovation…pour elle!

Cela me renvoit en pleine figure l’écart qui se creuse entre les gens branchés et ceux qui ne le sont pas. Pendant que le Québec et tous les pays industrialisés  luttent contre l’analphabétisme et que les pays émergents luttent pour avoir des écoles, le monde évolue à la vitesse grand V. Ainsi, il est déjà préoccupant de constater que les nouveaux analphabètes sont ceux qui ne sont pas capable de manipuler un ordinateur et qui ne peuvent pas surfer ou envoyer des courriels.

Comment trouver du travail en 2008 si nous sommes incapables de se débrouiller avec un ordinateur? Je vous laisse répondre à la question. C’est ainsi que je contaste que le projet de vendre des ordinateurs à 100 $ dans les pays émergents m’apparaît une réelle façon de permettre aux enfants défavorisés de ne pas sombrer dans l’oubli et de leur donner une véritable voix pour s’exprimer et une voie pour se développer. Mais la question que je me pose est: pourquoi aller si loin pour distribuer ces objets de convoitise? Je connais au moins 10 personnes de mon entourage qui pourrait en faire un bon usage et qui devraient urgemment se convertir à l’ordinateur et qui n’en n’ont pas les moyens. Ironique non?

Mais le véritable constat derrière toutes ces questions se réflète dans la sensation de chaos que tout le monde a l’impression de vivre depuis quelques années. Chacun à son niveau, nous sommes continuellement confrontés à nos valeurs, nos connaissances, nos peurs et notre curiosité face aux multitudes de changements que nous vivons. Rien de plus insécurisant que de devoir changer ses habitudes, son quotidien et remettre en question sa vie. Pourtant c’est la seule véritable voie pour passer à une autre étape, évoluer, changer, innover, se redéfinir. Apprendre à vivre dans le chaos, c’est accepter de ne pas savoir. C’est accepter que nous ne contrôlons pas tout. C’est accepter que pour améliorer sa vie, il faille vivre le chaos!

Le chaos c’est le passage obligé de toutes véritables transformations. Tout entrepreneur ou toute personne qui souhaite véritablement innover, améliorer ou changer les choses devra avoir l’humilité de ne pas savoir. Nous appellons cela la gestion du risque. Lorsque j’étais en début de carrière, je ne comprenais pas pourquoi mes collègues résistaient tant aux changements. Pour moi le changement était synonyme d’amélioration et pour eux, il était synonyme de chaos, d’incertitude et de peurs de perdre ce qu’ils avaient. J’en suis venue à comprendre que lorsque nous n’avons rien à perdre, il est facile de souhaiter et d’accueillir les changements. Lorsque nous vieillissons, nous avons tendance à s’installer dans nos pantoufles et à cultiver le statu quo. Toutes formes de changement si insignifiant soit-il, nous provoque un stress hors du commun. Changer son téléphone cellulaire, son logiciel Windows, son logiciel comptable, son auto etc. sont quelques exemples à laquelle la vie moderne nous confronte.

J’espère que j’aurai le courage d’accepter le chaos tout au long de ma vie, car je pense que la véritable mesure de la jeunesse se trouve dans la capacité à changer les choses…aussi petites et insignifiantes puissent-elles être! C’est ce que je vous souhaite aussi, le courage de changer les choses et d’accepter le chaos afin de réaliser vos rêves!

Sylvie

Une réflexion sur “Accepter le chaos!

  1. Bonjour Sylvie,

    Je me demandais dans quel milieu ou pour quelle compagnie vous travaillez ? Je vous lis depuis un certain temps maintenant et je me demande également sur quelle base vous amenez vos sujets de blogue.

    Merci de me répondre.

    Eric

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s