La vie d’entrepreneure : une aventure qui incite au dépassement!

 La vie d’entrepreneure : une aventure qui incite au dépassement!

Cette semaine je me permets un article plus réflexif sur le choix d’être entrepreneur. Vous connaissez sûrement des entrepreneurs autour de vous, peut-être simplement des travailleurs autonomes, mais tout de même des gens qui ont pris leur destin en main, et qui n’attendent pas les instructions du patron pour avancer. Ils doivent développer leurs affaires, entretenir les relations avec les clients, et assurer la livraison des engagements qu’ils ont contractés avec ces derniers. En fait, nous le savons tous, les clients sont les vrais patrons. Mais pour un entrepreneur, la force du lien revêt un autre caractère. Une relation qui non seulement dicte son quotidien, mais dicte aussi directement son salaire. Cette relation de cause à effet est l’une des plus grandes leçons en affaires : chercher des clients certes, mais s’occuper de ceux que nous avons est encore plus important. Au final, nos clients contents nous réfèrent d’autres clients vaut mieux les satisfaire.

Les doutes et les périodes difficiles en affaires

Je suis une entrepreneure depuis plus de dix ans. Une route parsemée de succès, et aussi d’échecs. Un jour, je rencontre des investisseurs qui me disent : oui, nous allons investir dans ton projet. Ils me disent avoir envie de le faire parce qu’ils savent que j’ai déjà échoué, et que c’est important pour eux un entrepreneur qui a connu les leçons de l’échec en affaires. Semble-t-il que cela le rapproche du succès. Disons que l’histoire dira que ce n’était pas le bon maillage avec ces investisseurs, mais ces paroles ont été entendues plus tard aussi. Il semble que le qualificatif d’entrepreneur vienne réellement lorsque ce dernier a connu des difficultés. Cela irait donc de pair avec la sage pensée de Confucius :

La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »

Donc, les entrepreneurs subissent tous des hauts et des bas. L’important est d’apprendre de nos erreurs, d’oser recommencer et de continuer sur un chemin qui doit mener quelque part. Je suis impliquée dans plusieurs beaux projets, j’aide des clients à réaliser les leurs, et franchement je suis toujours éblouie par les opportunités qui émergent partout. Il n’y a jamais eu autant de place pour la créativité à l’ère numérique. Encore faut-il avoir la fibre entrepreneuriale et être conscient que ce chemin est tout, sauf douillet. Être un entrepreneur, c’est une attitude! Il faut avoir un rêve, une passion, mais il faut surtout avoir une très grande capacité à gérer l’incertitude. Dieu que chaque jour apporte son lot de déceptions, et heureusement de joie parfois.

La plus grande leçon des « Dragons » : l’entrepreneur fait l’entreprise!

Si vous écoutez la populaire émission « Dans l’œil du dragon », vous avez sûrement remarqué que la plupart du temps, le 1er critère d’intérêt est bien sûr le potentiel du marché et les profits anticipés, mais le critère le plus important pour une offre : c’est l’entrepreneur, ou les entrepreneurs. Un investisseur ne cherche pas un emploi, il cherche du rendement. Il mettra donc ses billes dans un projet qui sera dirigé par des passionnés qui ne lâcheront pas au premier obstacle. L’étoffe entrepreneuriale doit donc transpirer dans chaque parole, mais au-delà de tout ça, dans chaque action. De la même manière, avoir un investisseur ne doit pas vouloir dire « avoir un patron ». Mais la réalité démontre que rendre des comptes et angoisser pour du rendement, c’est comme avoir un patron. Aussi bien choisir le bon!

Une expérience derrière le décor de l’émission

Ne soyez donc pas surpris de me voir le lundi 8 juin 2015 à l’émission « Dans l’œil du dragon » à 20h, je serai là à titre d’actionnaire minoritaire dans Negocioto.com au côté de Lysaya Langlois, la présidente fondatrice. C’est justement dans ce genre de situation, qui se vit comme un haut en tant qu’entrepreneur, et que nous aimerions avoir 20 ans de moins. Il faut le dire, l’air du temps est propice aux jeunes entrepreneurs.  Comme si nous avions enfin compris que la fibre entrepreneuriale est la courroie de l’économie, et que la cultiver, c’est assuré notre avenir économique. Au début de ma carrière, être entrepreneur était souvent un signe de non-employabilité. Les choses ont bien changé heureusement. Je vous dis d’avance que notre présentation a duré 45 minutes, et à peine 8 minutes seront rapiécées pour nourrir les excellentes cotes d’écoute de l’émission. Je vous parlerai donc en détail de cette expérience la semaine prochaine, l’envers du décor: la face cachée des Dragons, et la montagne russe entrepreneuriale quoi! Je dois admettre que c’est une expérience absolument différente que celle à laquelle je m’attendais. Comme les Anglais le disent si bien : « The show must go on! ». J’ai très hâte de pouvoir lever le voile sur les détails de cette aventure qui pourrait changer le cours de ma vie d’entrepreneure, et celle de mon associée. Une chose est certaine, nous avons révolutionné l’émission… oui, oui, une première aux Dragons! Pour savoir, vous devrez écouter! C’est l’essence de la vie d’entrepreneure…. le suspens!

Voici le communiqué de presse si vous souhaitez avoir plus de détails

 

Bon visionnement, et préparez vos questions, j’aurai bien des réponses!

Blogue La Présence des idées

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s