Éthique, religion, culture, contrôle : le Web nouvelle plateforme de guerre du bien et du mal!

Je suis toujours étonnée de voir à quel point le Web s’installe dans toutes les sphères de nos vies comme l’air que l’on respire. Il ne se passe un jour depuis des mois, où un dirigeant spirituel, politique ou un nouveau dieu « geek » ne fait pas une sortie pour ou contre le Web et la liberté d’expression. Entre les tenants du contrôle et ceux de la totale liberté d’expression oscillent les marionnettes économiques qui voient leurs intérêts changés au fil des offres qui changent leur opinion.

Ailleurs dans le monde : le Web un terrain virtuel de guerre de religion

Ce n’est pas moi qui va vous renseigner sur le printemps arabe et encore moins sur les conséquences de cette nouvelle communauté que nous appelons les indignés. Le Web a permis l’avènement d’une communication instantanée et a permis le soulèvement des égyptiens et de bien d’autres jeunes à travers le monde. La Chine se débat comme un diable dans l’eau bénite avec d’autres pays asiatiques en faveur d’un contrôle étroit du Web comme le Vietnam voire d’une absolue main mise sur les frontières virtuelles. Voilà maintenant l’Inde qui exige aux nouveaux dieux « geek » comme Google et Facebook de permettre le filtrage des commentaires et photos dites offensantes. Une méchante maille dans le tricot virtuel, car il faut d’abord définir « offensant » et surtout comprendre que le phénomène du Web est aux antipodes du bâillon. Au nom de tous les dieux du monde, on veut prendre le contrôle de l’incontrôlable. Des jours pénibles sont à prévoir dans le monde de la liberté d’expression. Pendant ce temps, le Vatican ouvre un compte twitter afin de profiter du pouvoir de contagion que les médias sociaux offrent pour leurs besoins d’expansion. Une belle dichotomie qui soulève le débat de fond de plusieurs enjeux : contrôler ou influencer?

En Europe : Sarcozy se laisse charmer par la main du dieu Google

Après avoir allumé le feu aux poudres en prônant un contrôle plus serré du Web, voilà que le président de la France se voit tout à coup plus souple avec cette vision depuis que le président de Google a choisi Paris pour installer son siège social européen. Vous savez, nous pouvons faire preuve d’ouverture d’esprit devant un bon petit café expresso ou un bon petit verre de vin, après tout Paris est la ville de l’amour… pourquoi pas sur le Web? Honnêtement, ce n’est pas croyable d’avoir des opinions aussi changeantes lorsque les intérêts économiques insufflent une nouvelle position publique sur le phénomène du contrôle du Web. Mais qui s’en plaindra? Puisque les français sont assez pro Web en général et que cette position ne faisait pas l’unanimité de toute façon. Il faut savoir être ouvert d’esprit n’est-ce pas?

Ici chez nous : les démons du Web seront surveillés!

Pendant ce temps, avec le gouvernement conservateur au pouvoir, la guerre pour le contrôle du Web sévit de plus belle. Après la loi C-28 sur le contrôle des envois de polluriels, voilà que le fédéral s’enligne pour mener la vie dure aux démons du marketing Web qui voudraient vous suivre à la trace dans le Web. Ouf! Attachez votre tuque, car le party est terminé chers marketeurs démoniaques que vous pouvez être! C’est très drôle, car dans mon livre je prône la Présence avec un grand « P » et je prédisais que les règles et l’encadrement viendraient un jour changer les mauvaises habitudes acquises par des années d’absence d’encadrement. Voilà c’est arrivé! Le temps est venu de vous gratter la tête chers démons du Web, car les internautes ne seront plus des agneaux et des brebis sacrifiés à votre service. Il faudra faire preuve d’un véritable engagement en lieu et place de tactiques insidieuses et aux limites de l’indécence. Regarder juste le débat qui sévit contre Facebook et ses règles de sécurité. Les beaux jours sont terminés pour les profiteurs mal intentionnés. Ce n’est certainement pas les marketeurs bien intentionnés qui s’en plaindront, sauf qu’ils devront être plus créatifs et plus habiles que jamais.

Il serait peut-être temps de réviser votre approche marketing du Web, le ciel s’assombrit pour les vieilles méthodes… l’ère de la Présence a sonné! Les internautes s’attendent mieux de vous… faites-leur du bien et ils vous le rendront au centuple! Abusez de leur confiance et ils feront de même!

Bonne réflexion! Partagez vos exemples!

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s