Un blogue sur le futur pour célébrer 10000 visites

Bientôt, il y aura 2 ans que je nourris ce blogue  pour partager mes découvertes et mes opinions avec vous sur l’univers des e-motions. Il y a aussi fort à parier que ce blogue me permettra de passer le cap des 10 000 visites et je dois dire que cela m’apparaissait bien peu probable en décembre 2007. Je me suis permise une brève rétrospective de tous les billets que j’ai écrits. Je rappelle que ce blogue n’est pas destiné à la communauté des érudits, mais bien à tous ceux et celles qui souhaitent s’abreuver des nouveautés et des trucs ou activités intéressantes sur le web. Je suis en quelque sorte une paire d’yeux qui veille pour vous avec une approche qui se veut accessible et amusante, mais surtout vivante…. Des réflexions branchées et des e-motions à l’état pur quoi!

Celui qui a eu le plus de succès, c’est le blogue sur le futur « Dites 2033! » et curieusement ce blogue traitera d’une prédiction que j’avais faite à ce moment là. Je parlais de l’infiniment petit et de la disparition éventuelle des écrans et par le fait même de l’apparition des hologrammes. J’avais d’ailleurs parlé de la première transmission par hologramme avec le blogue « Des élections américaines dignes de Star Trek ». Vous vous souviendrez également de mon traumatisme estival avec l’achat de mon portable … pas trop portable avec le billet « Si vous voyez des Saints dans la rue… ». Mais qu’ont en commun tous ces billets avec celui-ci?

Je vous répondrai par une question: devinez ce que peut bien être cet ensemble de crayons?

C'est quoi ces crayons? Lire la suite

Perdu dans la jungle Internet?

Jungle Internet et le SEO

La jungle Internet et le SEO

Cela fait un bon moment que je travaille sur une meilleure compréhension des enjeux relatifs au référencement naturel dans les moteurs de recherche. Je vous garantie que ce n’est pas une mince tâche de travailler pour apparaître dans la 1ère page de Google ou de Bing. La nouvelle expertise dont il est question s’appelle « SEO » (Search Engine Optimazation) et se définit par toutes les activités relatives au positionnement de première page, hors liens commerciaux. Le positionnement avec les liens commerciaux s’appelle « SEM »  (Search Engine Marketing).

Si ces deux expertises se complètent bien, il faut bien comprendre qu’elles sont très différentes. Avec le « SEO » nous travaillons  à fournir une réponse pertinente aux internautes qui questionnent les Google de ce monde et avec le « SEM » nous payons pour apparaître dans les pages qui apparaissent en fonction d’expressions recherchées ici appelées « Adwords ». Ainsi, si vous tapez « bandes dessinées pour adulte », Archambault apparaîtra aux côtés des sites vidéo pornographiques. Pourquoi? C’est simple, leur expert « SEM » ont fait des choix élargis ou sur des mots exacts qui visaient essentiellement à apparaître en 1ère page lors du choix « bandes dessinées » ou « bandes dessinées pour adultes ». Tout ce fric se dépense de deux façons : payez par clic selon une enchère programmée ou par impression soit un coût (par enchère aussi) par mille apparitions  dans une page x ou y. Google génère des revenus publicitaires qui expliquent en partie la chute des médias traditionnels (voir billet: Leçon d’e-conomie ou faire des omelettes sans casser des oeufs). Lire la suite

Yahoo! Je n’ai plus de site Internet…

Mise à jour : J’ai découvert la machine à voyager dans le temps numérique. Ce que j’ignorais, c’est que tous les sites de Geocities ont été archivé pour la prospérité. Cela m’aurait éviter bien des soucis. La machine à voyager dans le temps est expliqué ici. Mais surtout voici le site de SPA Bêtes VIP tel qu’il était à son retrait du Web. C’est hallucinant le pouvoir du Web.

SPA Bêtes VIP célèbre son 10ème anniversaire, le 29 novembre prochain. Cette entreprise que j’ai cofondée avec Hélène Larocque en 1999 et cogérée pendant 9 ans a reçu un beau cadeau : Yahoo lui a effacé son site Internet. En effet, Yahoo a décidé de fermer « geocities », son service de création de sites et d’hébergement gratuit le 26 octobre dernier. Imaginez la surprise lorsque vous visitez votre site Internet et que vous découvrez qu’il n’existe plus. C’est comme un électrochoc!

Ce site a été créé en 1999 (10 ans jour pour jour) et il est vrai qu’il avait atteint sa limite en termes de durée de vie. Mais, sa présidente, Hélène Larocque maintenant propriétaire unique depuis 2008 aurait apprécié pouvoir décider elle-même de la date de cette cure de rajeunissement. La voilà devant le fait accompli, le site est fermé et ce, sans le moindre avertissement. Avertissement? La question justement est toute là. Vous savez comme moi que la quantité de pourriels que l’on reçoit dans une journée fait en sorte que notre attention est noyée entre les messages personnels et les messages à caractère publicitaire. Alors, cet avertissement « pas très personnel » est probablement arrivé dans la boîte de « spams » ou a été effacé par erreur. Le courrier régulier çà n’existe pas dans ces compagnies qui dominent le web, mais soyez assuré que la tonne de pourriels étaient en partie causée par « geocities ».

Il y a des leçons à tirer de cela et plusieurs. La première : la gratuité a un prix! Quiconque entretenait des doutes sur les pratiques, en apparences généreuses, des géants du Web ont maintenant des certitudes. Il n’y a jamais rien de gratuit dans ce bas monde et surtout pas dans l’univers du Web. Yahoo proposait un forfait d’hébergement aux chanceux qui ont eu le privilège de pouvoir faire un choix éclairé. Imaginez le nombre de personnes qui se sont prévalu de cette offre. SPA Bêtes VIP l’aurait fait, c’est certain. Devant la menace, on agit! Lire la suite

Élections et Halloween : cynisme ou virus H1N1?

Sylvie BédardToute une fin de semaine à caractère social pour moi. Samedi soir, je me retrouve déguisée pour donner des bonbons aux enfants dans un quartier de St-Léonard et dimanche dans un bureau d’arrondissement pour faire des appels aux électeurs sympathisants.

Première égratignure sur mes souvenirs d’enfance : c’est maintenant l’Halloween qui cherche des enfants déguisés. Peut-être la température ou le quartier, mais je dois avouer que la quantité de bonbons que mes amies avaient achetée, était bien au-delà des besoins. Nous cherchions les enfants pour les attirer vers notre magnifique arrangement aux tons et aux couleurs de l’Halloween. Le plus surprenant, c’est que beaucoup d’enfants  parmi les braves qui ont osé sortir n’avaient même pas pris la peine de se déguiser. Une espèce de pensée magique qui dit : tant que nous avons un sac pour la récolte, c’est tout ce qui est nécessaire. Je ne sais pas pour vous, mais le plaisir est justement dans le déguisement non? Enfin, je dois vieillir, mais je pense encore savoir comment faire vivre une tradition. J’apprendrai que les médias faisaient des campagnes de peur avec le célèbre virus H1N1 (40 800 000 références dans Google), cela explique peut-être pourquoi il y a eu plus de fantômes que d’enfants. Surtout que le sucre abaisse le système immunitaire comme le Dr. Daniel Crisafi explique à Jean-Luc Mongrain.

Le lendemain, comme un soldat fidèle et au poste, j’accoure pour aider une amie qui a finalement manqué la mairie par 1000 voix. Des semaines de travail réduites à néant parce que trop d’électeurs ont choisi le silence pour fin de protestation. J’ai fait des appels et plusieurs personnes disaient ne pas vouloir voter. Pendant que les irakiens vont voter au périple de leur vie, les québécois et montréalais jugent que leur droit de vote ne vaut pas la peine. Nous avons élu un maire à Montréal avec moins de la moitié de la population. Nous avons eu tous les pires scandales de l’histoire de l’Hôtel de ville et les électeurs ont élu à nouveau le même homme. Je pense à tous ceux et celles dimanche qui m’ont dit : je n’ai pas le temps ou j’irai peut-être plus tard ou « çà ne m’intéresse pas?!?! » ou pire « je suis malade… imaginaire » et j’en rage. Encore la peur du virus ou quoi? Le virus du cynisme peut-être! Je ne parle de ceux qui disaient que nous venions de les appeler. Cette tactique de l’adversaire qui vise à écœurer l’électeur afin de détourner son vote semble fonctionner élection après élection. Tout un système existe le jour du scrutin et ce n’est pas propre, je vous le garanti. Ce sont des emplois qui sont en jeu et la guérilla du scrutin est féroce. 1000 voix c’est seulement 3 votes de plus par boîte de scrutin sur le territoire en question! Tout compte! Lire la suite