Ma vie digitale disparue en un clic ou comment épeler : cauchemar!

Dormez-vous avec votre « Back up »? J’y songe sérieument depuis mon désormais inoubliable « lundi noir » le 17 octobre dernier qui a fait chaviré ma vie professionnelle. Tout cela a commencé avec une mise à niveau vers Windows 7 qui se voulait transparente au départ, mais qui finalement a exigé le reformattage de mon disque C et ce, malgré tous mes efforts pour l’éviter. Je croyais avoir une sauvegarde de mes données et l’histoire dira que j’avais raison finalement, mais en un clic ma vie digitale a emporté ma vie professionnelle. Des heures et des heures de contenus de formations, de conférences, de mon nouveau livre, de photos, de dossiers clients, de comptabilité, de musique et j’en passe. On réalise seulement lorsque nous n’avons plus nos données, à quel point notre vie est dorénavant digitale.

T’as pas fait de back up?

C’est la question la plus niaiseuse que tout le monde pose lorsque je dis que j’ai perdu mes données. C’est sûr que j’avais un back up, le problème est arrivé dans la restauration des données. Le fameux disque dur mobile que j’utilise depuis 4 ans a une logiciel de synchronisation  et la compagnie derrière ce logiciel ne peut même pas m’aider, car ils ont fermé leurs portes. Me voilà à la recherche de données perdues comme une aventurière des temps modernes qui cherche le Saint-Graäl depuis bientôt 3 semaines. Un véritable cauchemar, car mes données que j’ai récupérées via un logiciel spécialisé m’a retourné tous les fichiers sous forme de numéros et sans table des matières. 25 000 fichiers numérotés, sans extension et sans date de création. Un seul indice : le poids du fichier! Chercher une aiguille dans une botte de foin et cela est la même chose. Je dirais pire car l’aiguille au prix qu’elle coûte, il est plus simple d’abandonner. Mais ai-je le droit ou le luxe d’abandonner?

Des solutions qui se présentent comme un miracle

Mais je dois dire que j’ai développé de nouvelles compétences avec cette aventure cauchemardesque. D’abord, je peux affirmer que toute une industrie existe derrière ce phénomène de perte de données. Entre les logiciels clé en main et les experts en récupération de données, certains paient très chers pour leur Saint-Graäl. On me disait dernièrement que pour récupérer les données d’un portable de manière urgente, une collègue avait payé 1200 $ et une autre compagnie 50 000 $. Moi, j’ai arrêté de compter, car mon temps n’a plus de valeur rendu à cette étape. Mais cette mésaventure ne peut se calculer uniquement en termes de coûts directs, mais bien en termes de coûts indirects. En effet, c’est ma productivité qui en prend pour son rhume. Chaque fois que j’ai besoin d’un fichier important, je me croise les doigts en espérant que mon « explorer » trouvera le dit fichier parmi ma botte de foin. 1 fois sur 3 c’est le cas. Pour les deux fois où je pris le Dieu des malchanceux, il faut plus de temps pour améliorer le résultat à 2 sur 3. Il reste toujours 1 fois sur 3 où je ne trouve rien. Alors pour le miracle, on repassera. Par contre, je dois dire que depuis le 17 octobre mon humeur s’est améliorée devant ce taux de réussite de 2 sur 3. J’ai peut-être un ulcère en route pour la partie que je n’arrive pas à résoudre. Seule l’histoire le dira!

L’envers de la médaille : votre vie en « bits & bytes »

J’ai rencontré beaucoup de difficultés sur la route de la récupération. Au moment où j’écris, je suis encore en train de faire de l’importation de données. C’est comme récupérer les morceaux d’un casse-tête de 25 000 morceaux. Il faut du temps et de la patience; deux choses que je n’ai pas en quantité. Les compagnies des logiciels utilisées qui ne répondent pas avec les problèmes d’usager, des sauvegardes interrompues vu l’excès de données et tutti quanti. Je vis une période d’humilité qui m’a presque fait dire que je ne voulais plus dépendre jamais de toutes ces technologies. Utopique c’est certain, mais la question méritait d’être étudiée. En tentant de récupérer les données sur mon disque dur, j’ai pu aussi voir que notre vie même effacée, ne l’est jamais tout à fait. J’ai retrouvé des documents que je croyais disparu à jamais parce que jetés à la cyber corbeille. Votre ordinateur peut vous trahir, n’ayez aucun doute là-dessus. Votre vie digitale s’écrit à chaque moment de votre utilisation de l’ordinateur. Vaut mieux avoir le clavier « pur » – sourires!

La leçon dans tout cela : dormir avec son back up ou la machine à voyager dans le temps?

Une amie me disait que son webmestre dormait avec son back up sous l’oreiller pour être certain de sortir avec en cas de feu. J’ai bien rit, mais je comprends sa peur. Il existe des solutions en « cloud » qui permettent de faire mieux et qui ne mettent plus les disques physiques à risque. Mais la meilleure solution semblerait encore venir de chez Apple qui a la formule de la « Time Machine ». Il semble que votre ordinateur peut revenir à un état antérieur à n’importe quel moment. Ce n’est pas la restauration de Windows, c’est plus fort que cela, car ça restaure même dans une version antérieure du système d’exploitation. Merveilleux! Cela m’aurait été vraiment utile croyez-moi! Il faut juste avoir l’ordinateur en bonne condition sinon le  problème demeure le même.

Je n’avais pas une minute pour écrire un billet et à vrai dire, je ne pouvais plus attendre de partager cette histoire. J’espère qu’elle vous donnera le goût de faire plus attention à votre vie digitale. Moi ma vie a changé et je ne crois pas que ce soit pour le mieux, mais ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort….Enfin, j’aime le croire! Je peux affirmer que je ne souhaite pas cela à mon pire ennemi!

Bon dodo avec votre back up!

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s