« Carbo-Nul » ou « Carbo-Smart »!

Pour faire suite à mon article sur les traces de pas ou le nouveau phénomène du carboneutre, j’ai reçu plusieurs commentaires de vive voix à ce sujet. Très peu de personnes savent ou comprennent le mécanisme d’achat de crédit à la bourse climatique, mais tout le monde comprend que les déplacements de personnes et d’objets carburent à l’essence. Il m’est apparu cocasse de partager quelques réflexions estivales sur la conscientisation environnementale et les conséquences pour les mouvements de consommation.

 

Je fais le tri de mes rebus de plus en plus religieusement et plus je le fais et mieux je me sens. Mais je dois dire que je n’apprécie pas beaucoup quand mes emballages en styromousse ou autres matières non recyclable envahissent ma poubelle.  Je deviens également irritée lorsque j’achète un produit suremballé dont la multitude de précautions pour le protéger sont plus nombreuses que le produit lui-même. Bref, je réalise aussi que je suis agacée quand mes amis n’accordent pas la même attention à la question. De la même manière qu’en tant qu’ex fumeuse, je suis intolérante, je commence à ressentir les mêmes colères face à l’absurdité des comportements irresponsables. Je crois que de la même manière que nous avons créé un nouveau segment « vert », nous devrons créer un segment « rouge » que je vais appeler « Carbo-Nul ». L’expression « Nul » s’explique d’elle-même et combinée au mot « carbo », nous comprenons que ce n’est pas un compliment. Quant au mot « Smart », les francophones l’utilisent assez librement dans leur vocabulaire pour esquiver l’explication, mais disons que je préfère être « Carbo-Smart ». Lire la suite