Dites 2033!

À la suite de mon dernier article, plusieurs m’ont demandé de partager ma vision de 2033 soit dans 25 ans. Je dois dire que cela m’inspire beaucoup, car je l’imagine déjà depuis longtemps. Alors, je me permettrai de faire mon anticipation sans trop d’attentes. Cependant, comme je sais que nous avons le pouvoir d’inventer le futur, je porterai une attention particulière à imaginer seulement ce que je veux. Le risque de voir arriver quelque chose d’indésirable est trop grand.  

D’abord, je peux affirmer sans l’ombre d’un doute que les 25 prochaines années connaîtront des bonds quantiques en matière d’évolution. Je pense que même l’imagination peut difficilement concevoir le quotidien dans une journée typique en 2033. D’ailleurs paradoxalement, nous verrons les plus grandes découvertes dans l’infiniment petit. La nanotechnologie est la prochaine conquête. Prenons par exemple les recherches en génétique qui avancent si vite que bientôt (c’est déjà commencé) nous aurons très certainement le choix de faire naître des bébés génétiquement parfaits. Les débats éthiques sont d’ailleurs déjà d’actualité. Je vous invite à visionner le film Gattaca avec Ethan Hawke et Uma Thurman vous comprendrez l’ampleur des questions que tout cela soulève. Lire la suite

Le pouvoir d’imaginer le futur!

banquedufuturJ’ai retrouvé un article que j’ai écrit en 1993 et qui a été publié par la revue le Banquier de la Banque Royale en 1994. Ce concours visait à imaginer la banque du futur pour l’édition du 125ème anniversaire de la RBC telle que la nommons aujourd’hui. Mon article avait été choisi pour faire partie de l’histoire. En le relisant, j’ai eu des frissons dans le dos. 

Il y a 15 ans, j’ai imaginé quel pourrait être le quotidien d’un directeur de succursale bancaire en 2019. Je pense que les prochains dix ans permettront de concrétiser ce qui n’est pas encore de l’actualité, mais en 15 ans le futur s’est passablement réalisé. Vous pourrez en juger par vous-même en tentant de vous rappeler le contexte de cette époque. Je peux vous assurer que tout ce que j’ai écrit était très loin de la réalité dans les banques ou ailleurs à ce moment là. Ce futur était le fruit de mon imagination qui formulait des souhaits afin d’améliorer la perspective de notre travail. Un baume sur l’enfer des jeudis soirs bondés de clients agressifs et las d’attendre. 

Je crois que j’avais déjà planifié mon rôle dans la vidéoconférence à cette époque sans le savoir. J’avais vu venir les « Blackberry » et les « Palm ». J’avais imaginé les bénéfices du service bancaire en ligne. Même la monnaie internationale a été une vision qui s’est bel et bien réalisé considérant l’Euro comme le commencement de cette idée. J’avais surtout imaginé mon propre futur. À vrai dire, c’est cela qui m’a donné des frissons et qui m’a fait prendre conscience que mine de rien, chaque jour nous sommes les artisans de notre futur.

 

Alors commencez à inventer votre futur, car je vous assure que si vous semez les graines maintenant, elles prendront racines à votre insu. Cultivez le jardin de votre imagination, car le pouvoir de l’imagination est le secret du futur. « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de l’inventer! » – Alan Kay

 banquedufutur  (Interdit de rire avec la photo – J’avais 29 ans)

 

Bonne lecture 

 Sylvie