Le marketing de sens : un marathon ou un sprint?

Depuis plus de 30 ans en marketing stratégique, et 15 ans dans l’univers numérique, je peux vous affirmer que les coups de baguette magique n’existent pas dans les stratégies marketing. Pourtant, tous les clients les demandent. Loin de moi l’idée de dire que des petits succès sont impossibles selon de brèves échéances, mais encore faut-il savoir d’où on part et surtout où nous allons sans oublier dans quelles conditions!

Si les miracles existaient en marketing, sur le Web ou ailleurs, ça se saurait. Bien sûr, plusieurs « new kids on the block » ces pseudo marketeurs nés spontanément du Web tentent de vous vendre les recettes miracles, les « hacks » comme ils disent. Mais ne soyez pas dupe. La seule recette qui fonctionne est le détournement de vos fonds.

Tout comme une diète miracle peut apporter des résultats époustouflants en peu de temps, tout le monde sait que tout le poids perdu sera vite récupéré, et parfois plus, si nous ne changeons pas nos habitudes alimentaires. Donc, ce n’est pas une diète à vie que nous souhaitons, mais bien une rééducation alimentaire permanente.

Facile à comprendre non? Pourtant….

Une rééducation marketing chaque jour

Donc, suivant cette logique, n’espérez pas qu’un coup de baguette change la face de vos affaires avec soit une belle «tite » campagne de publicité sur Facebook ou Adwords ou soit un gros coup de visibilité par autres moyens douteux. En fait, plus que jamais aujourd’hui, le marketing de sens exige plusieurs petites actions bien pensées qui ensemble feront toute la différence. J’y réfère en terme de Présence depuis une décennie.

Tout comme un algorithme aux centaines de critères, comme pour le référencement naturel (SEO), difficile de s’en tenir à un seul élément pour sortir premier dans les moteurs de recherches ou dans le cœur de vos clients. Tout s’additionne, ou se soustrait, selon un dosage dont seul votre client cible connaît la recette, inconsciemment bien entendu.

Nous sommes dans une époque d’agilité extrême. Nous sommes loin d’une époque d’un plan stratégique établi pour des années, encore moins d’un plan marketing triennal ou pire quinquennal. Un plan marketing, c’est vivant, comme vos clients.

Qui plus est, la recette toute faite pour l’ensemble de votre clientèle ne fonctionne plus. Nous faisons dorénavant du micromarketing et notre capacité de mesurer, ajuster et rebondir élève le marketeur d’aujourd’hui au rang de tacticien qui règle au quart de tour ses stratégies transformées en guérilla marketing. Pour cette guerre, il vous faut des yeux partout en temps réel.

Le marketing de sens se fait dans l’interaction, à chaque instant. Faire du marketing de sens, c’est surtout être plus obsédé à garder ses clients actifs qu’à conquérir ceux du compétiteur. Parce qu’un client heureux est dorénavant un ambassadeur plus efficace qu’une publicité payée. Ça n’a pas de prix. Je ne parle pas des faux ambassadeurs, ici appelés « influenceurs » payés pour endosser votre marque. Je parle de vos clients convaincus, et convaincants!

Qui tient le gouvernail?

Le problème est trop souvent le même en entreprise, surtout les plus petites. Le marketing est perçu comme une dépense, ou un mal nécessaire. Il n’est pas rare que cette responsabilité soit confiée à un chargé de projets qui a une multitude d’autres responsabilités. Or, le marketing agile requiert une attention de chaque instant. Il ne suffit pas de confier à vos millénariaux votre page Facebook pour être « in » et faire bonne figure. Il ne s’agit pas d’une improvisation mixte ayant pour thème « je-fais-ce-que-je-peux-quand-je-peux », ouf! Tellement pas.

Et pourtant, je le constate régulièrement. Avoir une direction claire est déjà bien, mais qui tient le gouvernail? Déjà, que les événements imprévus comme la pandémie qui donne naissance à une nouvelle économie, à de nouveaux clients avec des postures mentales post Covid fort imprévues, mais prévisibles. Tout cela s’ajoute à nos défis d’entrepreneurs. Il faut donc pouvoir tenir la barre quand le bateau tangue et la tourner lorsque l’iceberg est à l’horizon. Pour réussir ça, il faut voir plus loin… et agir tout près. Mais comment?

La veille ou la vigie à votre service : pour veiller tard!

veille marketingDans l’océan d’informations dans lequel nous nageons, trop d’infos est aussi dommageable que pas assez. Mais est-ce une raison pour ne pas « savoir »? Comment peut-on naviguer dans le chaos, si nous n’avons ce petit matelot tout en haut du mat pour nous prévenir que les pirates sont là ou qu’il y a un iceberg ou terre droit devant? L’image me semble assez évocatrice pour insister sur la nécessité que savoir « avant » est mieux que réparer « après ».

Donc, pour faire du marketing de sens, il faut d’abord veiller en 360 degrés pour être en avant des coups, gérer de manière proactive notre réputation, savoir avant les compétiteurs ce qui se passe dans notre industrie, et j’arrête ici. Les bénéfices de la veille sont tellement nombreux que gérer sans veille, c’est exactement comme naviguer sans boussole et sans éclairage. Pourquoi s’en priver me direz-vous? Excellente question! Il y a tant d’infos à digérer au quotidien que faire de la veille revient pour certains à remplir un seau déjà trop-plein.

Et si, la veille devenait votre paire d’yeux qui vous permet de faire du marketing agile et furtif? Tout est possible dorénavant. S’il y a une chose que l’expérience m’a enseignée, l’avenir appartient non seulement à ceux qui savent l’anticiper, mais surtout à ceux qui peuvent le changer. Faire du marketing de sens, c’est cesser de subir l’information en réaction, c’est être proactif. C’est être au-devant de la parade et façonner l’avenir en tant que leader. C’est faire un marathon de convictions au nom de la satisfaction client et faire des affaires pérennes.

Marathon ou sprint?

Ici, j’ai souri à cette question. Parce que le marketing de sens est un véritable marathon bien plus qu’un sprint. Je sais que l’analogie du marathon peut sembler exténuante pour le dirigeant déjà stressé, mais ici le but est justement de mettre vos ressources et vos énergies aux bons endroits.

Si vous aviez à courir sur plus de 42 km, il est fort à parier que pour gagner la course vous deviez faire un sprint dans les derniers kilomètres. Seul un coureur agile ayant prévu cette nécessité aura assez d’énergie pour vaincre son adversaire. Seul un gagnant partirait informé des conditions complètes de la météo, du parcours, de sa santé, etc. Tout comme un dirigeant qui met ses ressources au bon endroit, au bon moment et de la manière la plus soutenue aura l’avantage lorsque le sprint sera nécessaire. Il sera prêt sur la ligne de départ. Par contre, s’il fait des sprints continuellement, il a peu de chances d’arrivée au bout du marathon.

Avec la pandémie, faire de la veille est plus que jamais, une question de survie. Mais si vous instaurez la veille comme un outil de gestion pour faire du marketing de sens, c’est le marathon du succès que vous courrez. Connaissez-vous l’état de votre réputation en ligne? Savez-vous concrètement ce que vos compétiteurs font?

Il suffit d’une petite formation de 3 heures conçue expressément pour faciliter votre vie afin d’apprendre comment utiliser et instaurer une veille de façon utile pour votre entreprise! Vous établirez vos besoins et les outils pour mettre en place les ingrédients du succès pour faire du marketing de sens. C’est la veille rendue accessible à toutes les entreprises quelle que soit leur taille.

Alors, on le fait ce marathon du succès?

 

Bonne rentrée et soyez prudents… on ne veut pas se reconfiner!

Blogue La Présence des idées

 

Voici la liste de mes formations toutes admissibles à des subventions d’Emploi-Québec (je fais du sur-mesure également)

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.