Apprendre à survivre dans l’économie d’attention : le nouvel art du CTA (Calls-to-Action)

Attention! La nouvelle économie de l’attention veut votre attention! Je crois qu’il serait difficile d’attirer plus longuement votre attention sur le mot attention. À l’ère de la surexposition et des multiples plateformes, attirer l’attention des consommateurs est devenu le principal défi des marketeurs. C’est ce que le livre « The Attention Economy: Understanding the New Currency of Business » par Thomas H. Davenport et John C. Beck essaie de démystifier. Voici un extrait révélateur du livre traduit librement :

« L’attention est un engagement du mental concentré sur un élément particulier d’information. Les informations arrivent dans notre champ de vision, nous sommes attirés par un élément particulier et nous décidons d’agir ou non sur cette information.(Davenport & Beck 2001, p. 20) »

Un réel défi : attirer votre attention !

L’économie d’attention tient particulièrement dans le défi d’amener les consommateurs à remarquer la publicité. Les médias traditionnels ont compris depuis longtemps l’ampleur de ce défi et en publicité, nous parlons de AIDA pour l’acronyme de : Attention – Intérêt – Désir et Action. Quatre objectifs intimement liés qui vise un seul but, celui de vous faire acheter ou de consommer. L’attention est donc importante et c’est la première étape dans le processus de conversion des non-consommateurs. Comme le coût de diffuser de la publicité est devenu marginal, le défi est donc réellement d’attirer votre attention. Avec des centaines d’exposition par jour, on peut comprendre le niveau de difficulté du défi. Sans compter que nous vivons à l’ère du déficit d’attention généralisé, un défi à plus d’un niveau faut-il préciser.

Gérer l’attention, un verbe très interactif

L’objectif ultime est de vous amener à la quatrième étape soit : l’action ! C’est ici que le nouvel art du CTA (Calls-to-Action ou Appels-à-l’action) prend tout son sens. Lorsque vous êtes dans l’univers Web, il est plus facile de gérer ces tactiques de conversion puisque vous avez tout en mains pour mesurer les résultats et vous ajuster au besoin. Maintenant, avec les codes QR (Quick Reach), nous pouvons rendre les objets inanimés interactifs grâce aux technologies mobiles. Bref ! Un tout nouveau savoir se cristallise autour des meilleures pratiques pour vous faire passer à l’action. Mais comment le faire efficacement ?

Quelques règles à respecter pour un succès avec vos « Calls-to-Action »

Le contenu étant la nouvelle monnaie du Web, le CTA est donc la manière de monnayer votre richesse. Pour attirer l’attention, il faut donc quelque chose à offrir qui puisse intéresser votre client potentiel. Pour certains ce sera un document inédit, une offre promotionnelle, une invitation spéciale, du contenu privé, du média enrichi, des coupons, des échantillons, etc. Votre richesse est unique et c’est à vous de la rendre attrayante. Pour maximiser vos chances, respecter les règles suivantes :

  1. Soyez clair
  2. Soyez certain que c’est pertinent
  3. Créez le bon contexte
  4. Mettez-les dans la partie visible du haut de votre site
  5. Faites ressortir visuellement vos CTA
  6. Rendez-les cliquables
  7. Adaptez le message en fonction de l’étape du processus de vente
  8. Gardez-les aligner avec la page d’atterrissage
  9. Optimisez votre page d’atterrissage aussi en fonction du CTA
  10. Testez et testez encore, le succès ne s’improvise pas !

Je vous parlais lors de mon dernier blogue de la magie de la vidéo dans vos stratégies marketing. Imaginez maintenant que vous puissiez rendre vos vidéos interactives avec des boutons qui incitent à l’action et qui permettent les tests et surtout la mesure ? À mon avis, c’est le summum. Si vous êtes intéressés à connaître le nouvel outil que nous lancerons pour Noël, envoyez-moi un courriel. Je vous rappelle que la formation sur le référencement naturel et éthique vous aidera à comprendre toute l’importance de vous positionner pour attirer l’attention.

Le 7 décembre prochain:

7 réflexions sur “Apprendre à survivre dans l’économie d’attention : le nouvel art du CTA (Calls-to-Action)

  1. Pingback: L’hymne médias sociaux ou le syndrome social de l’immédiat! | Sylvie Bédard – La vie 2.0

  2. Pingback: Native Advertising ou publicité caméléon: la guerre de l’attention! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  3. Pingback: Comment calculer le budget à investir pour un site Web? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  4. Pingback: Le syndrome de l’écureuil ou quand surexposition et efficacité ne font pas bon ménage | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  5. Pingback: La vente en ligne commence aussi avec «non» ! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  6. Pingback: La vidéo virale est morte! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  7. Pingback: Après l’obsolescence planifiée, la chronophagie ou la perte de temps planifiée! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s