Après l’égoïsme et l’altruisme, une solution écohérente : l’égaltruisme!

Égaltruisme

Comprendre la nature des solutions écohérentes

Ne cherchez pas dans le dictionnaire « égaltruisme », c’est un néologisme inventé par votre bloggeure préférée i-e moi!( Lol). Deux néologismes dans le même titre, décidément je ne sais pas tirer profit du référencement ou peut-être au contraire un peu trop! Commençons par définir « solution écohérente ». Vous avez sûrement déjà entendu parler de l’écohérence si vous êtes branchés avec moi, car j’en parle depuis déjà un bon moment. J’en parlerai encore beaucoup, car l’Institut Prospexia et le CEFQ ont uni leurs efforts pour former une nouvelle génération d’entrepreneur écohérent. Grâce à cette collaboration, nous pourrons changer les choses plus rapidement avec la relève entrepreneuriale.

Égaltruisme sur le même axe que l’équité ou l’égalité?

Qu’ont-ils de différent ces nouveaux leaders aux tendances égaltruistes? Ils tiennent compte des ressources collectives dans leur projet d’affaires en améliorant l’efficience des moyens pour atteindre de meilleurs résultats. Ils savent qu’être en affaires c’est facile, mais de réussir à conjuguer la quête du profit avec la quête de sens et du respect des ressources : c’est un défi de plus en plus difficile et pourtant crucial. Faut-il se choisir au détriment des autres? S’oublier pour les autres? Ou simplement, faire du bien dans le respect des autres et des ressources collectives tout en récoltant les fruits du labeur? L’égaltruisme est donc une forme d’équité dans ses relations avec les autres. Une forme de complément d’intérêts par opposition à la confrontation. Un pacte de loyauté envers ses semblables qui traite toutes les ressources comme un bien commun. Il ne s’agit pas d’être une Mère Térésa ou un futur Saint comme notre nouveau Saint québécois, Saint-André Bessette. À vrai dire, donner sans rien attendre n’est guère le fief des entrepreneurs et ce n’est pas ce qu’on attend d’eux de toute façon. Ils doivent avoir de l’appétit pour voir grand, mais doivent-ils amputer le bien-être et l’équilibre des autres pour autant? C’est comme si la médiation volontaire et spontanée  était utilisée continuellement avant de prendre une décision. La notion d’égalité est plus dans le traitement de l’importance égale des besoins de chacun et à récompenser l’effort équitablement.

Les nouveaux entrepreneurs et les outils technologiques

Quel est le modèle idéal pour un entrepreneur égaltruisme et écohérent en affaires? Le modèle de l’économie sociale? Le capitalisme?  Quelle est la bonne recette pour réussir en affaires? Une vision égalitaire et respectueuse qui tienne compte de la biosphère, l’humanité et la société. Choisir le bon sens guidé par le désir de pérennité en lieu et place de prendre tout maintenant et de passer le fardeau aux générations suivantes. Peut-on être écohérent et être un entrepreneur à succès? Je crois sincèrement que oui. Particulièrement si les entrepreneurs apprennent à mieux maîtriser les outils technologiques afin d’améliorer leur efficience dans la création de valeur. Il y a certes bien d’autres considérations, mais ce blogue traite de la vie 2.0 et je la veux écohérente cette vie 2.0. Plus de 5000 entrepreneurs recherchés d’ici 2012, il faudra bien de l’écohérence pour redéfinir les entreprises actuelles. Les ressources, même humaines, ne suffisent plus! Ding Dong! Le glas a sonné.

Une société à inventer : l’entrepreneuriat écohérent selon Yves Lusignan!

« L’entrepreneuriat écohérent, c’est le fait de diriger un projet d’affaires en prenant en considération que la société devra inéluctablement modifier ses modes de fonctionnement pour prendre en compte les défis environnementaux et humanitaires qui détermineront notre futur.
Dans cette perspective entreprendre ou réaliser un projet d’entreprise avec un minimum de risques implique de prendre en compte les forces de changements à l’œuvre et de projeter leurs impacts sur le domaine d’activité dans lequel interviendra le projet d’entreprise.
Le rendez-vous visionnaire du 4 novembre vous permettra d’explorer les implications de cette nouvelle réalité qui émerge d’une nouvelle société à inventer. »

Je me demandais pourquoi un mot aussi logique que « égaltruisme » n’avait pas été inventé. Dans le boudhisme on parle d’équanimité, mais égaltruisme se veut plus terre à terre et accessible pour naviguer dans un océan de solutions gagnantes/gagnantes.

Et vous? Quel genre d’entrepreneur êtes-vous?




2 réflexions sur “Après l’égoïsme et l’altruisme, une solution écohérente : l’égaltruisme!

  1. Pingback: Le monde dans mon clavier: la nouvelle vie de citoyen planétaire! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  2. Pingback: Êtes-vous un preneur, un donneur ou un échangeur? | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s