La magie de l’oiseau bleu : gazouiller sur une branche ou brancher les gazouillis?

Passerin indigoEncore un été qui me laissera des souvenirs impérissables. Entre ma récente passion, l’ornithologie et les réseaux sociaux, je dois dire qu’il y a un lien très fort. D’abord, j’ai une nouvelle application pour mon iPhone qui s’appelle : iBird 15 (évidemment en anglais, mais les oiseaux chantent en français :)) qui me permet de découvrir des informations sur une liste limitée d’oiseaux. Une version payante serait sans doute une meilleure expérience, mais une chose à la fois. J’ai aussi Google qui complète merveilleusement bien ma curiosité continuellement soumise à une faim inassouvie.

Je passe donc quelques moments magiques durant l’été avec  les gazouillis de plus de 17 variétés d’oiseaux dont un passerin indigo  qui m’honore de sa visite furtive dans mes mangeoires, mais combien appréciée. Je me bats aussi avec les geais bleus qui me rappellent, avec leurs cris irritants, le bruit de ma défunte corde à linge. Avec mon iPhone toujours près de moi, je suis également demeurée branchée à mon petit oiseau bleu question de garder le fil des nouvelles. En vacances, on ne suit pas beaucoup l’actualité et une petite visite chez mon petit oiseau bleu, Twitter, me rappelait que le monde tournait très bien sans moi. Lire la suite

Yahoo! Je n’ai plus de site Internet…

Mise à jour : J’ai découvert la machine à voyager dans le temps numérique. Ce que j’ignorais, c’est que tous les sites de Geocities ont été archivé pour la prospérité. Cela m’aurait éviter bien des soucis. La machine à voyager dans le temps est expliqué ici. Mais surtout voici le site de SPA Bêtes VIP tel qu’il était à son retrait du Web. C’est hallucinant le pouvoir du Web.

SPA Bêtes VIP célèbre son 10ème anniversaire, le 29 novembre prochain. Cette entreprise que j’ai cofondée avec Hélène Larocque en 1999 et cogérée pendant 9 ans a reçu un beau cadeau : Yahoo lui a effacé son site Internet. En effet, Yahoo a décidé de fermer « geocities », son service de création de sites et d’hébergement gratuit le 26 octobre dernier. Imaginez la surprise lorsque vous visitez votre site Internet et que vous découvrez qu’il n’existe plus. C’est comme un électrochoc!

Ce site a été créé en 1999 (10 ans jour pour jour) et il est vrai qu’il avait atteint sa limite en termes de durée de vie. Mais, sa présidente, Hélène Larocque maintenant propriétaire unique depuis 2008 aurait apprécié pouvoir décider elle-même de la date de cette cure de rajeunissement. La voilà devant le fait accompli, le site est fermé et ce, sans le moindre avertissement. Avertissement? La question justement est toute là. Vous savez comme moi que la quantité de pourriels que l’on reçoit dans une journée fait en sorte que notre attention est noyée entre les messages personnels et les messages à caractère publicitaire. Alors, cet avertissement « pas très personnel » est probablement arrivé dans la boîte de « spams » ou a été effacé par erreur. Le courrier régulier çà n’existe pas dans ces compagnies qui dominent le web, mais soyez assuré que la tonne de pourriels étaient en partie causée par « geocities ».

Il y a des leçons à tirer de cela et plusieurs. La première : la gratuité a un prix! Quiconque entretenait des doutes sur les pratiques, en apparences généreuses, des géants du Web ont maintenant des certitudes. Il n’y a jamais rien de gratuit dans ce bas monde et surtout pas dans l’univers du Web. Yahoo proposait un forfait d’hébergement aux chanceux qui ont eu le privilège de pouvoir faire un choix éclairé. Imaginez le nombre de personnes qui se sont prévalu de cette offre. SPA Bêtes VIP l’aurait fait, c’est certain. Devant la menace, on agit! Lire la suite