Ne tuez pas les rêves des vrais entrepreneurs!

Depuis plusieurs mois, nous parlons sans cesse des fraudes dans le milieu de la construction. Un système bien érigé qui aurait engraissé bien des « poches » au détriment du bien collectif. Il faut le dire, ce sont des entrepreneurs…en construction cependant. Malheureusement, nous avons tendance à couper le mot « construction » question de faire un raccourci et sauver de l’espace. Être entrepreneur aujourd’hui, c’est nourrir le rêve de bien des gens, à commencer par celui qui porte ledit rêve. Nommer les fraudeurs au titre d’entrepreneur, c’est insultant pour tous ceux qui se lèvent le matin, cœur au ventre, contre vents et marées, et qui osent aller là où peu de gens vont.

Grêve : des rêves en colère!

Notre société actuelle nous oblige à se questionner collectivement sur des enjeux importants. Notamment sur les questions d’éduquer nos étudiants au plus bas coût possible, de prendre notre retraite de plus en plus loin, de payer de plus en plus d’impôt et surtout de remettre en question toutes les failles du système. Ainsi nous avons des tensions qui montent sans cesse entre syndiqués et patronat, fonctionnaires et politiciens, fraudeurs et escouade anti-corruption, étudiants et ministre de l’éducation, pollueurs et groupes environnementaux, etc. Je ne peux m’empêcher de dire tout haut, ce que tout le monde pense tout bas : qui va payer pour ce merdier? Lire la suite