Participer aux discussions ou « squatter » les groupes de discussions?

Groupe de discussion LinkedIn Je participe depuis longtemps dans plusieurs groupes de discussions relatifs à mes intérêts. Plusieurs groupes d’intérêts professionnels proviennent de LinkedIn et j’en gère également plusieurs. Lorsque je participe authentiquement dans ces groupes, je reçois régulièrement des demandes de connexion et je constate un effet immédiat dans le nombre de visites sur mon blogue ou mon site. Nul doute, les groupes de discussions apportent des retombées positives lorsque nous participons avec conviction et authenticité.

J’ai malheureusement expérimenté, de plus en plus souvent d’ailleurs, un phénomène croissant de « squatteur » de groupes de discussions. Je m’explique. Imaginons mon groupe de discussion sur : Le nouveau « P » du marketing : la Présence. Si le sujet vous intéresse, vous vous attendez à y retrouver des gens comme vous qui partagent l’intérêt de la Présence. Vous souhaitez discuter et échanger sur des sujets qui sont relatifs à ce thème. Or, de nombreuses discussions sont initiées par des personnes qui profitent d’un sujet qu’ils pensent connaître en imposant des sujets non pertinents. Encore pire, ils proposent des sujets qui ne sont rien de plus qu’un prétexte à vanter leurs services et faire de l’autopromotion. En tant que modératrice d’un groupe , je peux effacer ces discussions. J’avais tardé à le faire jusqu’ici, car je voulais voir comment se comporteraient les membres du groupe. Je vois maintenant que les initiateurs de discussions ont des motifs très clairs : soit ils veulent des réponses honnêtes à des questions honnêtes ou soit ils veulent diffuser une promotion via leur question malhonnête. Lire la suite