Google Earth et Google maps : une gratuité qui vaut de l’or… mais pour qui?

Décidément, les idées pour ce blogue ne manquent pas. L’actualité est tellement riche qu’il est même parfois difficile de choisir entre plusieurs sujets. Je suis tombée sur deux articles coup sur coup au sujet de Google qui soulevaient deux cas tout à fait opposés. Dans un coin du monde, Google Earth permet de renflouer les coffres de l’état et dans un autre, Google Maps fait l’objet d’une poursuite suite à un accident de la route. Cela m’a fait réfléchir aux modèles d’affaires basés sur la gratuité.

Comment un outil gratuit comme Google Earth peut aider le fisc en Grèce?

Je me rappelle lorsque j’ai écrit au sujet de la crise en Grèce dans le billet "Les descendants d’Épicure ou la descente des épicuriens : y aura-t-il une Grèce 2.0?" , je découvrais au passage les ravages que l’économie au noir créée sur les finances d’un état. Je pense d’ailleurs que l’expression se "grècer la patte" doit venir de la Grèce. À ce niveau, le Québec corrompu n’a rien à envier à la Grèce qui sont champions toutes catégories. Depuis le plan de redressement imposé par les pays sauveteurs, un nouveau héros est né en Grèce : Yannis Kapeleris. Il est dorénavant le percepteur d’impôts le plus redouté des fraudeurs fiscaux et le plus adulé des citoyens qui en ont raz le bol de cette situation. Ce qui est fascinant, c’est la méthode de ce percepteur à la volonté et à l’imagination débordantes. Non seulement a-t-il constitué une escouade spéciale (SDOE) pour récupérer des sommes volées à l’état, mais Lire la suite