La bataille de la 1ère place : le nouveau mixte « réseaux sociaux et moteurs de recherche »

Je donne depuis plus de 2 ans de la formation sur le référencement naturel et de la consultation. Je n’ai jamais vu sujet faire couler autant d’encre… de pixels devrais-je dire. Je vous avais parlé lors d’un article, intitulé : Le poids de l’expression affective dans les réseaux sociaux : je t’aime, je te suis ou je te partage! , que nous serions davantage confrontés à la difficulté de convoiter la 1ère page des moteurs de recherche. Voilà que Bing en rajoute et va dans la même direction en élevant le concept d’un cran.

Tel que relaté dans la presse techno et dans Cyberpresse, Facebook et Bing font un mariage qui donnera un nouvel élan à Bing. Facebook quant à lui vient faire un autre pas dans le fief des moteurs de recherche menaçant ainsi la quiétude des ingénieurs de Google. Je devrais aussi dire la quiétude des professionnels du référencement qui devront redoubler d’ardeur dans cette course à l’affection collective.

Je sais que tout ce charabia donne de l’urticaire, mais pouvez-vous tourner le dos à tout cela si vous êtes en affaires… pour y rester? Voulez-vous donner la 1ère place à votre compétiteur sans broncher? Je vous assure que les efforts en valent la chandelle. D’autant que payer des dollars publicitaires via Adwords ou autre est une certitude de payer éternellement et de plus en plus cher d’ailleurs pour un taux de succès plus faible.

Si vous êtes un professionnel du marketing, vous avez aussi intérêt à en connaître un peu plus que vos clients. Parce que je vous le certifie, les balivernes concernant le référencement naturel sont monnaie courante. À un point tel, que la presque totalité des clients et participants à la formation sont unanimes : leur fournisseur Web ne savait pas de quoi il parlait en matière de référencement. Encore pire, plusieurs d’entre eux avaient la nette impression de s’être fait berner. Pourquoi?

Parce que le contrôle du site après la mise en ligne n’y est pas. Ils n’ont pas accès un CMS (Content Management System) digne de ce nom et lorsque le fournisseur fournit une solution maison, rares sont celles qui permettent de changer les URL et autre élément de base en référencement. Imaginez maintenant que tout cela doit être orchestré avec vos réseaux sociaux. Un bouton « j’aime » qui pourrait devenir votre bouton « j’haïs » très vite si vous prenez trop de retard dans les règles de base.

Investir dans la connaissance des règles est un premier pas vers votre première place. Une formation de 3 heures pour vous éveiller et vous mettre dans la course, c’est ce que je vous propose en collaboration avec le CEFQ. Je vous garantie que vous comprendrez plus que jamais l’importance du nouveau mixte « réseau social et moteurs de recherche ». Prochaine date : Mercredi 1er juin 2011 à 18h30. L’été est un bon moment pour se concentrer sur son site Internet.

Avez-vous des projets concernant votre stratégie Web 2.0? Aujourd’hui est un bon moment pour commencer!

PS Êtes-vous du genre à dire : "Je suis très bien référencé"  lorsque vous tapez votre nom d’entreprise dans Google? Cette formation vous expliquera pourquoi c’est loin d’être suffisant. 

3 réflexions sur “La bataille de la 1ère place : le nouveau mixte « réseaux sociaux et moteurs de recherche »

  1. Ping : La face cachée du référencement : entre "backlinks" et éthique! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

  2. Ping : Le référencement (SEO) révisé : le trafic au-delà des moteurs de recherche! | Sylvie Bédard - La vie 2.0

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s