Élections et Halloween : cynisme ou virus H1N1?

Sylvie BédardToute une fin de semaine à caractère social pour moi. Samedi soir, je me retrouve déguisée pour donner des bonbons aux enfants dans un quartier de St-Léonard et dimanche dans un bureau d’arrondissement pour faire des appels aux électeurs sympathisants.

Première égratignure sur mes souvenirs d’enfance : c’est maintenant l’Halloween qui cherche des enfants déguisés. Peut-être la température ou le quartier, mais je dois avouer que la quantité de bonbons que mes amies avaient achetée, était bien au-delà des besoins. Nous cherchions les enfants pour les attirer vers notre magnifique arrangement aux tons et aux couleurs de l’Halloween. Le plus surprenant, c’est que beaucoup d’enfants  parmi les braves qui ont osé sortir n’avaient même pas pris la peine de se déguiser. Une espèce de pensée magique qui dit : tant que nous avons un sac pour la récolte, c’est tout ce qui est nécessaire. Je ne sais pas pour vous, mais le plaisir est justement dans le déguisement non? Enfin, je dois vieillir, mais je pense encore savoir comment faire vivre une tradition. J’apprendrai que les médias faisaient des campagnes de peur avec le célèbre virus H1N1 (40 800 000 références dans Google), cela explique peut-être pourquoi il y a eu plus de fantômes que d’enfants. Surtout que le sucre abaisse le système immunitaire comme le Dr. Daniel Crisafi explique à Jean-Luc Mongrain.

Le lendemain, comme un soldat fidèle et au poste, j’accoure pour aider une amie qui a finalement manqué la mairie par 1000 voix. Des semaines de travail réduites à néant parce que trop d’électeurs ont choisi le silence pour fin de protestation. J’ai fait des appels et plusieurs personnes disaient ne pas vouloir voter. Pendant que les irakiens vont voter au périple de leur vie, les québécois et montréalais jugent que leur droit de vote ne vaut pas la peine. Nous avons élu un maire à Montréal avec moins de la moitié de la population. Nous avons eu tous les pires scandales de l’histoire de l’Hôtel de ville et les électeurs ont élu à nouveau le même homme. Je pense à tous ceux et celles dimanche qui m’ont dit : je n’ai pas le temps ou j’irai peut-être plus tard ou « çà ne m’intéresse pas?!?! » ou pire « je suis malade… imaginaire » et j’en rage. Encore la peur du virus ou quoi? Le virus du cynisme peut-être! Je ne parle de ceux qui disaient que nous venions de les appeler. Cette tactique de l’adversaire qui vise à écœurer l’électeur afin de détourner son vote semble fonctionner élection après élection. Tout un système existe le jour du scrutin et ce n’est pas propre, je vous le garanti. Ce sont des emplois qui sont en jeu et la guérilla du scrutin est féroce. 1000 voix c’est seulement 3 votes de plus par boîte de scrutin sur le territoire en question! Tout compte!

Le scénario des élections provinciales qui se répète. Je pense qu’une société qui veut du changement et qui reste chez elle le jour du vote ne mérite pas son droit de vote et ce, peu importe les excuses. L’équipe de M. Tremblay allait chercher les malades en chaise roulante pour les faire voter, il a compris c’est quoi la démocratie… çà va faire une décennie qu’il se pratique à l’hôtel de ville. J’ai presqu’envié les québécois de la ville de Québec, mais encore plus les longueuillois qui ont fait un ménage radical et qui ont élu la 1ère femme à l’hôtel de ville du 450 sud. Ne prenez pas cela personnel M. Tremblay, mais le changement avait besoin d’un nouveau visage et quelqu’un qui avait le courage de changer le système pourri dans lequel les citoyens de la ville de Montréal vivent. Oui « est ben fâchée la madame » parce que le virus du cynisme qui a piqué notre société est maintenant devenu un cancer qui me coûte cher en taxes pour une ville sale et sans véritable projet mobilisateur sans compter les trous dans les rues et les routes. Une ville qui est la risée de la scène internationale qui commence à ressembler à une république de bananes! Souhaitons que les bonnes intentions du seul maire que nous ayons soient porteuses d’espoir!

En tout cas, je lève mon chapeau à mon amie qui a eu le courage de frapper à toutes les portes de son arrondissement pour convaincre les gens de son projet et de sa passion. Avec un petit budget propre, elle a fait des miracles. Je salue ses efforts et sa ténacité et je suis certaine que ce dur apprentissage de la politique lui servira pour ses projets futurs. Mais moi, j’ai donné à l’Halloween et à la politique pour au moins 4 ans! Je crois que j’irai me faire vacciner… contre le cynisme avant qu’il ne soit trop tard! En attendant votre vaccin, renforcez votre système immunitaire et communautaire!

Avez-vous voté au moins?

signaturesb

About these ads

3 réflexions sur “Élections et Halloween : cynisme ou virus H1N1?

  1. Très intéressant comme propos. Merci pour la référence du Docteur Crisafi et de sa citation de Blaise Pascal au sujet de l’homme ange et bête. Elle va m’être très utile dans mon prochain cours. J’ai beaucoup mieux compris cette fois pour le H1N1 et aussi l’importance de l’équilibre dans sa vie pour un système immunitaire en meilleur santé. Petit commentaire, j’opterais plutôt pour le mot adversaire plutôt qu’ennemi politique. C’est plus juste à mon avis et plus en cohérence avec votre propos. Merci pour votre discipline de nous entretenir de divers sujets d’intérêt et d’actualité religieusement chaque semaine. Faudrait bien que je fasse de même de mon côté.

  2. Je n’ai pas grand chose a dire sauf très belle constatation de la mentalité des citoyens face au droit de vote. Ton texte devrais être publié dans les journeaux tellement il est véridique ca ferais comprendre que le droit de vote est sacré il aurais eu 70% (Trembblay) 30% (Harel) je l’aurais digérer mais 35%-32% la je ne comprend pas avec touts les scandales déclarés.

    • Je persiste et je signe. Les citoyens sont incohérents et paresseux. Ils ne méritent pas notre démocratie. On se demande pourquoi il est (ou était) si facile de se présenter dans une élection avec les bons amis… À force de faire éclater les scandales au grand jour et tous les stratagèmes politiques, on aurait pu croire que cela motiverait le vote? Mais non!

      On mérite notre ville!

      Merci pour ce commentaire

Partager votre opinion permet d'élever la discussion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s